L’ADTC révèle les lauréats pour l’aire grenobloise du Challenge Mobilité 2020

sep article



 

FLASH INFO – Quel bilan au niveau local pour l’édition 2020 du Challenge Mobilité Auvergne-Rhône-Alpes ? L’ADTC-Se déplacer autrement livre les résultats concernant l’aire grenobloise.

 

Organisé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Challenge Mobilité « pro­pose chaque année aux éta­blis­se­ments d’organiser, en interne et le temps d’une jour­née, un défi col­lec­tif sur le thème de la mobi­lité ». Le 22 sep­tembre 2020, les 346 éta­blis­se­ments par­ti­ci­pants étaient ainsi invi­tés à pro­mou­voir d’autres moyens de mobi­li­tés que la voi­ture indi­vi­duelle auprès de leurs sala­riés. Soit la marche à pied, le bus, le vélo, le covoi­tu­rage… ou plu­sieurs modes com­bi­nés.

 

Le vélo a été le mode le plus adopté à l'occasion du Challenge Mobilité © Manon Heckmann - Place Gre'net

Le vélo a été le mode le plus adopté à l’oc­ca­sion du Challenge Mobilité © Manon Heckmann – Place Gre’net

Les lau­réats sont les éta­blis­se­ments « qui ont comp­ta­bi­lisé le plus de per­sonnes venues autre­ment qu’in­di­vi­duel­le­ment en voi­ture, le jeudi 6 juin ». À l’oc­ca­sion de la jour­née, « de nom­breux par­te­naires mobi­li­tés régio­naux et locaux ont pu faire béné­fi­cier aux sala­riés et au grand public d’offres d’essai sur les mobi­li­tés locales ». Avec des gra­tui­tés sur des réseaux de trans­port en com­mun, ou des réduc­tions sur les trains ou les loca­tions de vélos et de trot­ti­nettes élec­triques.

 

Au final sur les 64 002 sala­riés concer­nés et pré­sents le jour du Challenge, 28 103 ont adopté une alter­na­tive à la voi­ture indi­vi­duelle. Soit un taux de par­ti­ci­pa­tion moyen de 34 %. Les modes de dépla­ce­ment pri­vi­lé­giés ? Le vélo et les trans­ports en com­mun sont majo­ri­taires, avec res­pec­ti­ve­ment 29,4 % et 26,8 % des sala­riés. En troi­sième arrive… l’ab­sence de dépla­ce­ment : le télé­tra­vail a en effet été adopté par 18,5 % des per­sonnes concer­nées.

 

Quid du podium ? Dans la caté­go­rie des entre­prises de 1 à 49 sala­riés, la pre­mière place revient à Salesforce (Meylan). De 50 à 249 sala­riés, Bonitasoft (Grenoble) prend la tête. De 250 à 999 sala­riés, c’est Schneider Electric (Grenoble) qui se classe pre­mier. Enfin, de 1000 sala­riés et plus, le Pôle Hydraulique Grenoblois d’EDF (Saint-Martin-le-Vinoux) mène en tête. Les résul­tats plus com­plets sont à retrou­ver sur le site de l’ADTC.

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
1422 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.