Présidentielle 2022 : « Et pourquoi pas Piolle », le collectif qui promeut (déjà) la candidature du maire de Grenoble

sep article



 

EN BREF – Créé avant le confinement, le collectif « Et pourquoi pas Piolle » rassemble aujourd’hui plus de 500 personnes sur sa page Facebook. Son but ? Porter des valeurs humanistes, écologiques et sociales. Mais aussi et surtout défendre la candidature du maire EELV de Grenoble à l’élection présidentielle de 2022.

 

 

Site Et Pourquoi Pas Piolle

Accueil du site inter­net « Et pour­quoi pas Piolle » © EPPP

Éric Piolle pense-t-il tous les matins en se rasant à l’é­lec­tion pré­si­den­tielle ? Il a en tout cas déjà ses par­ti­sans. Le col­lec­tif Et pour­quoi pas Piolle affirme ainsi que le maire EELV de Grenoble « semble aujourd’hui la per­son­na­lité poli­tique la plus à même de ras­sem­bler lar­ge­ment les forces éco­lo­giques et sociales pour y par­ve­nir ».

 

Créé en décembre 2019 et lancé sur les réseaux sociaux en avril sui­vant, le col­lec­tif se dit indé­pen­dant et sans lien avec l’homme poli­tique. Ses membres affirment par ailleurs ne lui vouer aucun culte. Mais qui sont-ils ? Et pour­quoi ont-ils jeté leur dévolu sur le qua­dra­gé­naire ?

 

 

« Nous ne sommes pas un fan club »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
2802 visites | 7 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 7
  1. J’aime bien cette tour­nure de phrase “pour­quoi pas …”. “ Chaque cui­si­nière doit apprendre à gou­ver­ner l’Etat” – Lenin

    sep article
  2. En effet, pour­quoi pas ? Au point où il en est 😂😂😂. Tout le monde se marre

    sep article
  3. Avec la sup­pres­sion du minis­tère de l’in­té­rieur et Elisa Martin en ministre de la Tranquillité ? Avec Monbagourou aux trans­ports pour trans­for­mer le périph” pari­sien et l’A7 en auto­routes à vélos ?
    Avec Clouaire à l’é­co­no­mie pour que les centres villes ferment rapi­de­ment leurs com­merces ?
    Avec un minis­tère « aux cultures » pour la tran­si­tion défi­ni­tive de la République vers le multi cultu­ra­lisme ?
    Avec Céline Deslattes aux sports pour auto­ri­ser la burqa de bain dans les pis­cines ?
    Avec Suzanne Dathe à la santé pour auto­ri­ser le can­na­bis ?

    sep article
  4. Pourquoi pas Piolle ? Parce qu’il n’a demon­tré que son incom­pé­tence, des­po­tisme et laxisme ? Parce que ce pur pro­duit mar­ke­ting vert oppor­tu­niste qui surf sur le green et l’ex­trême gauche, n’est pas plus éco­lo­giste et « huma­niste » que Trump, repré­sente un dan­ger pour la nation ?

    sep article
  5. Et un nou­veau col­lec­tif de plus de la pieuvre verte et rouge Grenobloise, UN ! 👎

    sep article
  6. En plein Marketing poli­tique comme en 2013, il faut bien ça pour le pro­duit Piolle Greenwashing!🙄

    sep article
  7. Heu, ras­su­rez nous, ça c’était avant qu’il ne perde la Métro, qu’il se fasse ridi­cu­li­ser par Darmanin à pro­pos de Mistral et qu’il échoue un peu piteu­se­ment au coté du Leader Maximo à Château Neuf sur Isère ? Mauvaise passe pour E.Piolle.….Un peu d’af­fec­tion sur Facebook doit être bien­ve­nue ; Mais ne pas oublier le pré­cepte : y pen­ser tou­jours, n’en par­ler jamais.…..
    Et pen­ser aussi à virer le(a) dir­com…

    sep article