Ensemble ! Isère appelle à l’élection d’un nouveau président de la Métropole, alternatif et non-grenoblois

sep article



 

FLASH INFO – Le groupe poli­tique Ensemble ! Isère appelle à « une autre can­di­da­ture non issue de la ville-centre [et] res­pec­tant la volonté des élec­trices et des élec­teurs » pour la pré­si­dence de la Métropole de Grenoble.

 

Le mou­ve­ment estime en effet que la vic­toire de Christophe Ferrari, élu avec des voix de droite et LREM, « ne res­pecte pas le vote des élec­trices et des élec­teurs ». « Alors que les élec­tions muni­ci­pales ont exprimé une attente de mesures poli­tiques fortes pour répondre à la crise sociale et envi­ron­ne­men­tale (…), qui peut croire que ce sont les repré­sen­tants de la REM ou de la droite qui sont à même de mener les poli­tiques à la hau­teur de la situa­tion ? », écrit-il.

 

Pour Ensemble ! Isère, l'élection de Christophe Ferrari avec les voix de la droite et LREM ne respecte pas le résultat des élections municipales © Laure Gicquel - Place Gre'net

Pour Ensemble ! Isère, l’é­lec­tion de Christophe Ferrari avec les voix de la droite et LREM ne res­pecte pas le résul­tat des élec­tions muni­ci­pales © Laure Gicquel – Place Gre’net

 

« Il n’est pas trop tard pour empê­cher la mise en place d’une telle majo­rité », affirme encore Ensemble ! Isère. Sa pro­po­si­tion ? « Que les deux can­di­dats de l’an­cienne majo­rité s’ef­facent au pro­fit d’une nou­velle can­di­da­ture de gauche et éco­lo­giste non issue de la ville-centre ». Le mou­ve­ment ne cite aucun nom en par­ti­cu­lier, mais « ne [doute] pas de la pos­si­bi­lité de trou­ver des élu.es pou­vant tenir ce rôle ».

 

Une pro­po­si­tion nou­velle ? Quelques jours avant l’é­lec­tion du nou­veau pré­sident de la Métro, Christophe Ferrari pro­po­sait de reti­rer sa can­di­da­ture si un autre can­di­dat non-gre­no­blois créait le consen­sus. « J’ai fait cette pro­po­si­tion pour dépas­ser ce blo­cage qu’il y a aujourd’­hui », décla­rait-il à France Bleu. Le nom du nou­veau maire de Saint-Égrève Laurent Amadieu fai­sait alors figure de poten­tiel can­di­dat alter­na­tif. Mais la pro­po­si­tion n’a pas été sui­vie d’ef­fet.

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
4286 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. « Le mou­ve­ment Ensemble ! s’est créé en novembre 2013 pour réunir au niveau natio­nal plu­sieurs cou­rants poli­tiques au sein du Front de Gauche : la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique, l’Association des Communistes Unitaires, la Gauche Anticapitaliste, les Alternatifs, Convergences et Alternative, des mili­tant-e‑s de la Gauche Unitaire, des col­lec­tifs mili­tants au sein du Front de Gauche. »
    Tout est dit ! Le conglo­mé­rat de grou­pus­cules « gau­chistes » dont per­sonne ne connais­sait l’exis­tence entend qu’il ne fasse entendre sa voix.
    Naissez d’a­bord ! Soyez viables !
    Doc Gynéco.

    sep article
  2. Bon, comme on a perdu par intran­si­geance et sec­ta­risme, on change dis­crè­te­ment la tête d’affiche pour pou­voir appli­quer, sitôt la nou­velle pré­si­dence dési­gnée, notre plan gorgé d’intransigeance et de sec­ta­risme. Ça vous va les ami.e.s????

    sep article
  3. Mais ouiiiiiiii 🤣🤣🤣😂😂😂😂

    sep article