Appel Forêt -
La proposition d'Alain Carignon de jumeler la Ville de Grenoble à Roybon fait bondir le maire de la commune des Chambarans.

Alain Carignon veut jumeler Roybon à la ville de Grenoble

Alain Carignon veut jumeler Roybon à la ville de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO - Roybon s’invite à la table du conseil municipal de Grenoble. Samedi 25 juillet, pour la première assemblée de cette nouvelle mandature, le groupe d’opposition emmené par Alain Carignon entend déposer un vœu.

 

Celui que la Ville de Grenoble vienne au secours de la com­mune de Roybon, après l’aban­don par Pierre & Vacances de son pro­jet de Center parcs. Comment ? En pro­po­sant à cette petite com­mune des Chambarans le sta­tut de ville jumelée.

 

« La com­mune de Roybon est vic­time d’un enjeu poli­tique qui la dépasse. Elle était au cœur d’un pro­jet tou­ris­tique créateur de 700 emplois qui per­met­tait à la com­mune de conser­ver son école en par­ti­cu­lier, mais aussi nombre de ser­vices comme la gen­dar­me­rie ou la Poste », sou­ligne le groupe dans un communiqué.

 

« Les élus gre­no­blois de la majo­rité muni­ci­pale se sont beau­coup mobilisés contre ce pro­jet, ont sou­tenu les occu­pa­tions illi­cites du site pour empêcher sa réalisation (…). Les élus gre­no­blois ne peuvent pas se conten­ter d’a­voir contri­bué à faire échouer un pro­jet de déve­lop­pe­ment et aban­don­ner ensuite les popu­la­tions qui doivent en sup­por­ter les conséquences ».

 

Dans L’Essor, le maire de Roybon lui en appelle à l’État et à la soli­da­rité natio­nale. Dans un cour­rier en date du 14 juillet, Serge Perraud estime que sa com­mune a été pen­dant ces treize années du feuille­ton Center parcs entra­vée dans son déve­lop­pe­ment. De fait, Roybon comp­tait sur le Center parcs pour résor­ber sa dette de 4 mil­lions d’euros.

 

Une stra­té­gie ris­quée avait estimé et pré­venu la chambre régio­nale des comptes (CRC) lors de son audit en avril 2017. La com­mune, en dif­fi­culté après avoir mas­si­ve­ment investi depuis 2000, était pas­sée à deux doigts de la mise sous tutelle.

 

« L’importance de l’endettement résulte essen­tiel­le­ment de la pour­suite de l’effort d’investissement déjà consé­quent effec­tué entre 2000 et 2008, sou­li­gnait la CRC. La com­mune a engagé 3 mil­lions d’euros de 2009 à 2015 sans dis­po­ser de plan plu­ri­an­nuel lui per­met­tant de s’assurer de la sou­te­na­bi­lité de cette politique ».

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Atelier jardinage au jardin éco-pédagogique de la commune de Vif © Cultivons nos toits
Une troisième ferme urbaine va voir le jour sur un terrain situé entre les Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a décidé de mettre un terrain à disposition de l'association Collectif autonomie alimentaire de Grenoble et ses environs, Lire plus

Alain Carignon en discussion avec un riverain du parc Henri Tarze. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Parc Tarze : le groupe d’opposition d’Alain Carignon crie au “bétonnage”, la Ville de Grenoble dément

FOCUS - Le groupe d'opposition d'Alain Carignon remonte au créneau concernant le projet d'aménagement du parc Tarze par la Ville de Grenoble. L'élu y organisait, Lire plus

Vers une société d'économie mixte public-privé dans le cadre de la fusion entre Actis et Grenoble Habitat?
Rapprochement d’Actis et de Grenoble Habitat : la société d’économie mixte, scénario privilégié ?

FOCUS - Pour le Collectif contre la privatisation d'Actis, la preuve est faite: le "rapprochement" entre Actis et Grenoble Habitat (GH), voulue par la Métropole Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

La Ville de Grenoble relance ses piétonnisations estivales sur les quais, Championnet et cours Berriat
La Ville de Grenoble relance ses piétonnisations estivales sur les quais, Championnet et cours Berriat

FLASH INFO — La Ville de Grenoble donne le départ de ses "piétonnisations estivales" pour l'été 2021, à compter du samedi 3 juillet. "La dynamique Lire plus

Fermée pour cause de dégât des eaux, la crèche Mutualité de Grenoble rouvrira-t-elle un jour?
Fermée pour cause de dégât des eaux, la crèche Mutualité de Grenoble rouvrira-t-elle un jour ?

EN BREF - La crèche Mutualité de Grenoble va-t-elle définitivement fermer ses portes? C'est ce que redoutent des parents d'enfants accueillis, alors que l'établissement est Lire plus

Flash Info

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin