Extensions de lignes de transports, tarifs, mesures sanitaires… Le Smmag dévoile son plan d’été

sep article



 

EN BREF – Le Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (Smmag) veut relancer le tourisme. Mais aussi répondre aux besoins de loisirs des Grenoblois. Au programme : ouverture de lignes estivales de bus, tarification unique et baisse des exigences sanitaires.

 

 

Bus, trams… les nouveautés cet été autour de Grenoble.Il sera possible cet été de partir en montagne avec un même billet sur toutes les ligne du réseau du Smmag © Hira Andrianasolo et Malo Dumay Joubert - Place Gre'net

Il sera pos­sible cet été de par­tir en mon­tagne avec un seul ticket sur les lignes de bus des réseaux Tag, TouGo et Pays voi­ron­nais… sauf pour rejoindre le Grésivaudan depuis le Pays voi­ron­nais. © Hira Andrianasolo – Place Gre’net

 

Alors que les condi­tions sani­taires sont sus­cep­tibles de dis­sua­der les voyages à l’étranger et que les Français avides d’autres hori­zons n’ont guère pu s’or­ga­ni­ser dans l’at­tente de l’ou­ver­ture par­tielle des fron­tières, l’agglomération gre­no­bloise compte bien tirer par­tie de cette situa­tion excep­tion­nelle.

 

« Nous devons répondre au besoin de tou­risme fran­çais et aux envies de loi­sirs de nos habi­tants, qui seront pré­sents en nombre sur le ter­ri­toire cet été », a ainsi affirmé Yann Mongaburu, pré­sident du Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise (Smmag).

 

 

Tarification unique sur les lignes du réseau de bus et de trams

 

Yann Mongaburu s’est notam­ment féli­cité de l’adaptation des lignes hiver­nales, ce qui per­met­tra de don­ner accès « aux points de fraî­cheur, de balades et de patri­moine dont est riche le ter­ri­toire. » De plus, le Smmag met en place une tari­fi­ca­tion unique.

 

Le plan estival de transports du Smmag. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Le plan esti­val de trans­ports du Smmag. DR

 

En effet, un simple ticket Tag suf­fira pour emprun­ter toutes les lignes des trois réseaux de l’agglomération : Tag, TouGo et Pays voi­ron­nais. Avec tou­te­fois une excep­tion : deux titres de trans­ports seront néces­saires pour rejoindre le Grésivaudan depuis le Pays Voironnais.

 

Par ailleurs, sur les lignes de bus du réseau Transisère (en jaune sur la carte), la tari­fi­ca­tion dépar­te­men­tale conti­nuera de s’appliquer. « Nous aurions sans doute pu créer une meilleure har­mo­ni­sa­tion si le Département avait été parmi nous. Ce n’est pas la direc­tion qu’il a choisi de prendre et nous nous adap­tons en consé­quence », a lâché Yann Mongaburu.

 

 

Prolongation et création de lignes

 

Par ailleurs, cer­taines lignes comme la 26 et la 62 sont pro­lon­gées, res­pec­ti­ve­ment jusqu’au Col de l’Arzelier et au Col de Porte. Et si c’est le Col de Marcieu qui vous tente, vous pour­rez prendre la ligne 305, puis le funi­cu­laire et enfin la 307. Le tout avec un seul ticket.

 

Les fondus de randonnée en montagne pourront monter en chartreuse avec un simple ticket tag © chartreuse-tourisme.com

Les fon­dus de ran­don­née en mon­tagne pour­ront mon­ter en Chartreuse en bus avec un simple ticket Tag. © chartreuse-tourisme.com

 

Ces deux lignes (la 26 et la 62) font par­tie du nou­veau réseau de lignes esti­vales (en vert sur la carte) qui sera ouvert du 4 juillet au 30 août 2020 inclus. Elles per­mettent notam­ment un accès sim­pli­fié à la val­lée du Grésivaudan, de Chamrousse à Allevard. Les lignes en bleu foncé sont, elles, des lignes régu­lières dont la fré­quence aug­men­tera cet été.

 

 

Adoucissement des mesures sanitaires

 

Parallèlement à la mise en place de ce plan de trans­ports esti­vaux, le Smmag a décidé d’adoucir les mesures sani­taires dans les trams et bus du réseau. Dès lundi 22 juin, les portes avants des trams seront rou­vertes. De plus, le nombre de per­sonnes pou­vant mon­ter à bord ne sera plus limité.

 

Bus, trams… les nouveautés cet été autour de Grenoble.Dès le 22 juin, les portes avant du tram seront rouvertes, mais le port du masque reste obligatoire. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Dès le 22 juin 2020, les portes avant du tram seront rou­vertes, mais le port du masque res­tera obli­ga­toire. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

« À par­tir du 4 juillet, il n’y aura plus de limite d’occupation d’un siège sur deux. Les horaires seront aussi allon­gés jusqu’à 3 heures du matin », ajoute Yann Mongaburu. Toutefois, le port du masque res­tera obli­ga­toire. Tout comme la dis­tan­cia­tion sociale et la mise à dis­po­si­tion de gel hydro­al­coo­lique.

 

Anissa Duport-Levanti

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
3640 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Est-il hon­nête d’ins­tru­men­ta­li­ser le Covid pour les pistes TempoSansVélo, alors qu’en vrai elles figu­raient toutes sur les tracts du pre­mier tour de « Grenoble mani­pu­ler en com­mun » ?
    M. Trompaburu, si vous me lisez, merci de cla­ri­fier la défi­ni­tion du mot hon­nê­teté selon vous, votre men­tor et vos amis.

    sep article
  2. « il n’y aura plus de limite d’occupation d’un siège sur deux. » Mais « la dis­tan­cia­tion res­tera obli­ga­toire » et « tari­fi­ca­tion unique » sauf excep­tion ligne jaune ou 2 titre de trans­port. Bref c est pas encore claire et simple

    sep article
  3. Alors qu’une 2ème vague est envi­sa­geable, Mongaburu du SMMAG sou­haite un relâ­che­ment sani­taire, laxiste parmi les laxistes actuels en place.

    Quand à relan­cer le tou­risme, fau­drait-il encore que Grenoble soit acces­sible, sécu­ri­sée, deba­ras­sée de ses mul­tiples points de deal, entre­te­nue et propre !

    sep article