Un artisan tisserand. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La droite divisée laisse le champ libre à la gauche à Seyssinet-Pariset

La droite divisée laisse le champ libre à la gauche à Seyssinet-Pariset

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Le 28 juin 2020, les électeurs seront à nouveau appelés aux urnes pour le second tour des élections municipales, plus de trois mois après le premier tour. Parmi les communes qui pourraient connaître un basculement politique, figure Seyssinet-Pariset : le socialiste Guillaume Lissy, soutenu par la candidate EELV, y est en bonne position face à deux listes issues de la majorité municipale.

 

 

Frédéric Battin (à gauche) et Yves Monin (à droite) sont tous deux issus de la majorité municipale sortante. Comme pour le premier tour, ils s'affronteront le 28 juin prochain dans les urnes. Et ce malgré la menace d'un basculement à gauche de la commune. © Frédéric Battin / Yves Monin

Frédéric Battin (à gauche) et Yves Monin (à droite) sont tous deux issus de la majo­rité muni­ci­pale sor­tante. Ils s’af­fron­te­ront de nou­veau le 28 juin 2020 dans les urnes. © Frédéric Battin – Yves Monin

 

Seyssinet-Pariset, com­mune diri­gée depuis près de vingt-cinq ans par Marcel Repellin, va-t-elle tom­ber entre les mains de la gauche ? Le pre­mier tour du 15 mars der­nier a en tout cas été lar­ge­ment dominé par Guillaume Lissy, le can­di­dat socia­liste, avec près de 44,13 % des voix. Et ce der­nier a rapi­de­ment enre­gis­tré le sou­tien d’Alice Mollon, la can­di­date EELV qui a recueilli 11,25 % des suf­frages. Les deux can­di­dats ont fait le « choix évident de l’u­nion, forts de [leurs] valeurs com­munes », explique Guillaume Lissy.

 

 

La division, fatale à la droite à Seyssinet-Pariset ?

 

À droite, Yves Monin, ex-direc­teur de cabi­net de Marcel Repellin, et Frédéric Battin, adjoint à la culture, ont quant à eux décidé de main­te­nir leurs deux can­di­da­tures au second tour. Avec des scores de 26,08 % pour Yves Monin et 10,43 % pour Frédéric Battin, la donne semble bien mal enga­gée. Il y a bien eu une ten­ta­tive de rap­pro­che­ment, une ren­contre entre les deux hommes mais celle-ci a tourné court selon Yves Monin, pour qui la ques­tion de la tête de liste « n’é­tait pas négo­ciable »1Frédéric Battin dément, pour sa part, que la dis­cus­sion ait porté sur la tête de liste. Selon lui, celle-ci a concerné les colis­tiers qui devaient rejoindre la liste d’Yves Monin. (Ajout le ven­dredi 12 juin à 20 h 15).

 

 

Frédéric Battin règle ses comptes…

 

Le président de la Métropole, Christophe Ferrari, présentait la ZFE étendue mercredi 29 janvier à Seyssinet-Pariset, en présence du maire de la Ville Marcel Repellin et du vice-président aux déplacements Yann Mongaburu. © Anissa Duport-Levanti

Marcel Repellin, maire de Seyssinet-Pariset (ici à gauche). © Anissa Duport-Levanti

De son côté, Frédéric Battin évoque « un simu­lacre de pro­po­si­tion d’al­liance ». Et accuse son rival de vou­loir lui faire por­ter la « res­pon­sa­bi­lité de son échec cer­tain à venir ».

 

Il en pro­fite au pas­sage pour tacler Marcel Repellin, le maire sor­tant, qu’il accuse d’être « le vrai res­pon­sable de ce nau­frage »  car il n’a pas su « orga­ni­ser sa suc­ces­sion et assu­rer la conti­nuité poli­tique ».

 

 

Yves Monin y croit encore

 

À l’in­verse, l’an­cien direc­teur de cabi­net du maire se veut encore opti­miste. « Le contexte est très com­plexe, le jeu reste très lar­ge­ment ouvert », assure-t-il. Comme beau­coup, Yves Monin craint tout de même à nou­veau « une forte abs­ten­tion ». Mais il n’é­prouve aucune « légi­ti­mité à faire bar­rage à Guillaume Lissy… Je défends mon pro­jet. Aux élec­teurs de tran­cher. »

 

Thomas Courtade

 

  • Frédéric Battin dément, pour sa part, que la dis­cus­sion ait porté sur la tête de liste. Selon lui, celle-ci a concerné les colis­tiers qui devaient rejoindre la liste d’Yves Monin. (Ajout le ven­dredi 12 juin à 20 h 15)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TC

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Shagcafé
Le Shag Café, lieu emblématique de la danse à Seyssinet-Pariset, n’aura pas survécu au Covid

  FIL INFO - Le Shag Café, situé à Seyssinet-Pariset dans l'agglomération grenobloise, n'aura pas résisté à la crise engendrée par le coronavirus. Lieu connu Lire plus

Une saison culturelle 2020-2021 toute en richesse pour Seyssins et Seyssinet-Pariset
Une saison culturelle 2020 – 2021 tout en richesse pour Seyssins et Seyssinet-Pariset

  FOCUS – Nouvelle programmation culturelle commune de Seyssinet-Pariset et Seyssins pour la saison 2020-2021. Avec au menu de la musique, du cirque, du théâtre, Lire plus

Guillaume Lissy © Joël Kermabon
Le socialiste Guillaume Lissy met un terme à vingt-cinq ans de règne de la droite

  FLASH INFO - La division de la droite a manifestement laissé le champ libre à la gauche à Seyssinet-Pariset ce dimanche 28 juin. Le Lire plus

Remise à la rue sur fond de déconfinement ? Des collectifs tirent la sonnette d’alarme

  EN BREF — Si le déconfinement a débuté le 11 mai, la trêve hivernale a, pour sa part, été prolongée jusqu'au 10 juillet 2020. Lire plus

Sur les cinq listes en lice pour le premier tour des élections municipales à Seyssinet-Pariset, quatre sont parvenues à se maintenir pour le second tour.
Seyssinet-Pariset : le socialiste Guillaume Lissy aux avant-postes d’une quadrangulaire

  FIL INFO - Sur les cinq listes en lice pour le premier tour des élections municipales à Seyssinet-Pariset, quatre sont parvenues à se maintenir Lire plus

Des troncs d'arbres pétrifiés. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Configuration inédite à Seyssinet-Pariset : cinq listes candidates à la succession de Marcel Repellin

  FOCUS - Le premier tour des élections municipales approche à grands pas. À Seyssinet-Pariset, pas moins de cinq listes s'affronteront dans les urnes. Une situation Lire plus

Flash Info

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin