Des écuroducs à Claix pour préserver les écureuils et assurer des corridors biologiques

sep article



 

FIL INFO – Alors que les voitures circulent à nouveau en nombre sur les routes, les écureuils peuvent désormais traverser avec moins de risques les voies de circulation les plus dangereuses sur la commune de Claix. La Ville a en effet installé deux écuroducs juste avant la période de confinement.

 

 

Installation de l'écuroduc à Claix, jeudi 27 février 2020 © Ville de Claix

Installation de l’é­cu­ro­duc à Claix, 27 février 2020 © Ville de Claix

Les écu­reuils roux peuvent désor­mais jouer les funam­bules au-des­sus de deux axes par­ti­cu­liè­re­ment char­gés à Claix en Isère. Un pre­mier écu­ro­duc a ainsi été ins­tallé le 27 février au niveau de la rue du Vercors, un deuxième le 11 mars au niveau de l’avenue de Belledonne.

 

Haut de six mètres, ces pas­sages à écu­reuil per­mettent aux ron­geurs de tra­ver­ser les routes grâce à des cordes dis­po­sées entre deux arbres. L’objectif visé est bien sûr de faire bais­ser leur mor­ta­lité, prin­ci­pa­le­ment cau­sée par les col­li­sions avec les auto­mo­biles.

 

Deux écu­ro­ducs sup­plé­men­taires devraient par ailleurs être mis en place ave­nue de Belledone, une artère par­ti­cu­liè­re­ment concer­née par ces écra­se­ments régu­liers. Autant d’emplacements, qui ont été choi­sis suite à une enquête par­ti­ci­pa­tive citoyenne et à un diag­nos­tic car­to­gra­phique réa­li­sés en cor­ré­la­tion avec les don­nées sta­tis­tiques des écra­se­ments.

 

 

Des écuroducs pour restaurer les corridors biologiques

 

Installation de l'écuroduc à Claix, jeudi 27 février 2020 © Ville de Claix

Installation de l’é­cu­ro­duc à Claix, le 27 février 2020 © Ville de Claix

Ce pro­jet s’ins­crit dans le cadre de la trame verte et bleue du Grenelle de l’Environnement. Ceci afin de res­tau­rer les cor­ri­dors de dépla­ce­ment de la faune en milieu natu­rel.

 

La Métropole gre­no­bloise compte d’ores et déjà sept écu­ro­ducs. Il devrait même y avoir d’ici 2022 une cin­quan­taine de pas­sages à écu­reuils dans les com­munes de la métro­pole, selon la LPO de l’Isère.

 

Ambre Croset

 

 

Un contrat vert bleu de 2018 à 2022

 

Grenoble-Alpes Métropole a mis en place un contrat vert et bleu afin de res­tau­rer les conti­nui­tés éco­lo­giques sur les 49 com­munes de l’agglomération de 2018 à 2022.

 

Dans ce cadre, la LPO Isère porte dif­fé­rents pro­jets dont l’action « Enquête par­ti­ci­pa­tive écu­reuil et héris­son » des­ti­née à iden­ti­fier les points de conflits entre ces deux espèces et les infra­struc­tures. Ce afin de réa­li­ser des amé­na­ge­ments per­met­tant de dimi­nuer les écra­se­ments.

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
4463 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Très belle ini­tia­tive de la part de la ville ! Est-ce qu’il serait pos­sible de faire de même avec les pié­tons notam­ment pour les enfants en met­tant plus de trot­toirs ?

    sep article