Des masques en tissu technique développés au Sappey-en-Chartreuse jouent la carte de l’humour

sep article

Aides aux entreprises bis - La Metro -05/2020

 

FOCUS — La société Valsem propose des masques barrières lavables entièrement conçus au Sappey-en-Chartreuse, siège de The Menlo Group qui la détient. Particularité : il existe une gamme blanche et neutre de ces masques DessTM, mais d’autres portent des motifs imprimés nettement plus fantaisistes.

 

 

Masques DESS © Valsem

Masques DessTM © Valsem

S’ils se font encore attendre dans les commerces et pharmacies, les masques de protection contre le Covid-19 ne manquent pas de susciter des vocations. Après la reconversion de plusieurs entreprises régionales et la mise au point d’un masque à filtre par le collectif Voc-Cov, la société Valsem spécialisée dans la fabrication d’emballages en matières plastiques a elle aussi conçu son propre masque, baptisé DessTM, depuis Le-Sappey-en-Chartreuse. En proposant une gamme neutre… et une autre nettement plus décalée.

 

Si Valsem est basée dans l’Oise, elle est en effet une filiale de The Menlo Group établi au Sappey. Et c’est dans la petite commune iséroise que le Dr Jean-François Daviet, son président, a choisi de passer sa période de confinement. Non en Californie, où le physicien réside depuis 1996. Menlo fait d’ailleurs référence à Menlo Park, une commune située au cœur de la Silicon Valley.

 

 

Des masques barrières lavables et réutilisables

 

Les masques DessTM de Valsem ? Des masques barrières, à savoir à usage non sanitaire. Réalisés en tissu technique et se portant avec un filtre lavable, ils épousent la forme du visage et se nouent derrière le cou. Mais surtout, le produit « testé positivement par l’Apave* et la DGA / IFTH** » affiche un haut niveau de filtration pour les particules ≤ 3 μm et une excellente respirabilité.

 

Le masque DESS et sa pastille filtrante © Valsem

Le masque DessTM et sa pastille filtrante © Valsem

Des masques « développés et mis au point en un temps record », se vante la société dont ce n’était pas le cœur de métier et qui a dû se reconvertir techniquement pour l’occasion. Ses axes stratégiques étaient alors complètement à « contre-courant ». « Alors que tout le monde s’agitait pour acheter des masques jetables à l’autre bout du monde […], nous avons pris le parti d’un masque lavable et réutilisable », insiste le Dr Jean-François Daviet, son président. Un pied-de-nez à « l’obscénité économique et écologique » que représente à ses yeux l’emploi des masques jetables. Contrairement à d’autres masques, le masque DessTM de Valsem peut en effet être utilisé en continu avec ses filtres, sous forme de pastilles lavables.

 

Il serait en outre idéal pour les fortes chaleurs : « Le DessTM peut être simplement humidifié avec un spray d’eau. De cette manière, une fraîcheur instantanée est ressentie et la membrane est encore bien plus “barrière” », affirme la société. Qui assure que des sportifs de haut-niveau ont testé et validé le masque, « même à très haut rythme cardiaque ».

 

 

Une gamme féline plus fantaisiste

 

Masques DESS © Valsem

Masques DessTM, version… féline. © Valsem

Valsem a aussi fait le pari de la fantaisie en proposant deux gammes : des masques blancs et neutres baptisés OneDess, et des masques décorés répondant au nom de CoolDess.

 

Des motifs félins, un bec de rapace, des paysages de montagne ou encore un nez, une bouche et une barbe viennent ainsi orner le masque et compléter le visage de son porteur. Une dimension plus festive qui permet à la gamme d’être vendue, depuis la fin du confinement, par la boutique grenobloise Fêt’à Fête.

 

En-dehors de ce point de vente, où se procurer des masques DessTM ? Le site renvoie vers une page CDiscount… actuellement en rupture de stock. « On approvisionne toutes les semaines et on continue de monter en puissance », explique-t-on côté Valsem.

 

Les prix pratiqués ? Compter 9 euros pour un masque blanc, et 14 pour la version imprimée. Avec des possibilités de réduction (et de personnalisation) selon les volumes, notamment pour les entreprises.

 

Florent Mathieu

 

 

* L’Apave est une groupe spécialisé dans les domaines de l’assistance, de l’accompagnement auprès des professionnels de tous types et de la formation professionnelle, entre autres dans les domaines de l’industrie et des analyses environnementales.

 

** DGA / IFTH : La direction générale de l’Armement / l’Institut français du textile et de l’habillement

 

Les musées du département de l
commentez lire les commentaires
7952 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Où peut-on se procurer les masques pour l’été ?
    Merci pour votre réponse

    sep article