La situation des sans-abri confinés « catastrophique » en Isère ? La préfecture et le CCAS de Grenoble réagissent

sep article



 

DÉCRYPTAGE – Le collectif Lutte hébergement juge « catastrophique » la situation sanitaire et sociale des personnes sans abri en cette période de confinement. Ses militants fustigent des « conditions d’hébergement indignes » sacrifiant, selon eux, les plus précaires, dans l’impossibilité de respecter les mesures recommandées pour prévenir la propagation du virus Covid-19. Une situation contestée par la préfecture de l’Isère, qui rappelle toutes ses actions. De même que le CCAS de Grenoble, également pris à partie.

 

 

Hébergement : la situation des sans-abri confinés jugée "catastrophique" en Isère.Chambre de l'un des modules d'hébergement du centre Marie-Reynoard. © collectif Lutte hébergement

Chambre de l’un des modules d’hé­ber­ge­ment du centre Marie-Reynoard. © col­lec­tif Lutte héber­ge­ment

Alors que s’a­morce la cin­quième semaine de confi­ne­ment, le col­lec­tif Lutte héber­ge­ment 1Voir les signa­taires en note de bas de page dénonce « la situa­tion sani­taire et sociale catas­tro­phique des per­sonnes sans abri » à Grenoble.

 

Principalement concer­née ? La popu­la­tion des centres ouverts dans le cadre du dis­po­si­tif d’hébergement d’urgence hiver­nal de la pré­fec­ture de l’Isère.

 

Des centres où per­sis­te­raient, selon le col­lec­tif, « des condi­tions d’hé­ber­ge­ment dont la pré­ca­rité reste la règle ». « Dans le contexte de crise sani­taire, cette situa­tion est d’autant plus inquié­tante », sou­ligne-t-il.

 

Le col­lec­tif poin­tait déjà, fin mars, une situa­tion à hauts risques. Depuis, suite à la mobi­li­sa­tion des per­sonnes concer­nées et de leurs sou­tiens, les mili­tants recon­naissent « quelques maigres amé­lio­ra­tions » mais le compte n’y est pas, selon eux.

 

Les défen­seurs des sans-abri observent « trop peu de chan­ge­ments ». Et affirment que « les condi­tions d’hébergement res­tent indignes et dan­ge­reuses, tan­dis que des mil­liers de per­sonnes demeurent à la rue en Isère ».

 

 

Un seul frigo et quatre plaques chauffantes pour 45 familles

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2934 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.