La situation des sans-abri confinés « catastrophique » en Isère ? La préfecture et le CCAS de Grenoble réagissent

sep article



 

DÉCRYPTAGE – Le collectif Lutte hébergement juge « catastrophique » la situation sanitaire et sociale des personnes sans abri en cette période de confinement. Ses militants fustigent des « conditions d’hébergement indignes » sacrifiant, selon eux, les plus précaires, dans l’impossibilité de respecter les mesures recommandées pour prévenir la propagation du virus Covid-19. Une situation contestée par la préfecture de l’Isère, qui rappelle toutes ses actions. De même que le CCAS de Grenoble, également pris à partie.

 

 

Hébergement : la situation des sans-abri confinés jugée "catastrophique" en Isère.Chambre de l'un des modules d'hébergement du centre Marie-Reynoard. © collectif Lutte hébergement

Chambre de l’un des modules d’hé­ber­ge­ment du centre Marie-Reynoard. © col­lec­tif Lutte héber­ge­ment

Alors que s’a­morce la cin­quième semaine de confi­ne­ment, le col­lec­tif Lutte héber­ge­ment 1Voir les signa­taires en note de bas de page dénonce « la situa­tion sani­taire et sociale catas­tro­phique des per­sonnes sans abri » à Grenoble.

 

Principalement concer­née ? La popu­la­tion des centres ouverts dans le cadre du dis­po­si­tif d’hébergement d’urgence hiver­nal de la pré­fec­ture de l’Isère.

 

Des centres où per­sis­te­raient, selon le col­lec­tif, « des condi­tions d’hé­ber­ge­ment dont la pré­ca­rité reste la règle ». « Dans le contexte de crise sani­taire, cette situa­tion est d’autant plus inquié­tante », sou­ligne-t-il.

 

Le col­lec­tif poin­tait déjà, fin mars, une situa­tion à hauts risques. Depuis, suite à la mobi­li­sa­tion des per­sonnes concer­nées et de leurs sou­tiens, les mili­tants recon­naissent « quelques maigres amé­lio­ra­tions » mais le compte n’y est pas, selon eux.

 

Les défen­seurs des sans-abri observent « trop peu de chan­ge­ments ». Et affirment que « les condi­tions d’hébergement res­tent indignes et dan­ge­reuses, tan­dis que des mil­liers de per­sonnes demeurent à la rue en Isère ».

 

 

Un seul frigo et quatre plaques chauffantes pour 45 familles

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
3154 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.