Le dispositif d’hébergement d’urgence hivernal en Isère jugé insuffisant par les associations

sep article

 

FOCUS – La préfecture de l’Isère a détaillé, ce mardi 19 novembre, le dispositif  d’hébergement d’urgence hivernal prévoyant 550 nouvelles places. Mais aussi une maraude professionnelle et une halte de nuit créée en collaboration avec la Ville de Grenoble. Pour autant, le compte n’y est pas selon des associations, qui demandent la réquisition des logements vides.

 

 

Au centre Lionel Beffre, le préfet de l'Isère, lors de la présentation du plan hivernal. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Au centre, Lionel Beffre, le préfet de l’Isère, lors de la présentation du dispositif d’hébergement d’urgence hivernal. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« En Isère, nous avons un socle de places pérennes de 1 510 places, auxquelles se rajoutent, pour l’hiver, 550 places supplémentaires », annonce Lionel Beffre, le préfet de l’Isère. Ce qui représente 2 060 places, « sachant que nous avons pérennisé 200 places ouverte lors de la mobilisation exceptionnelle de l’hiver 2018-2019 », précise-t-il. Pour éviter toute confusion, le préfet signale par ailleurs que 2 278 autres places sont réservées aux demandeurs d’asile en Isère.

 

 

Répondre à l’objectif gouvernemental « Zéro personne à la rue »

 

Lionel Beffre présentait ainsi, ce 19 novembre, le dispositif d’hébergement d’urgence 2019-2020 mis en place par ses services en Isère. Ce juste après une réunion en préfecture rassemblant l’ensemble des opérateurs d’accueil et d’hébergement des publics en détresse et les représentants des collectivités locales.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1984 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. N’oublions pas que pastèque Piolle a publiquement invité les migrants à Grenoble. Si vous ouvrez 3000 places, ils seront 6000 demain devant la préfecture. Vous leurs proposez 6000, ils seront 12,000 le lendemain. L’offre crée la demande. Bravo, Monsieur Piolle, on a vu vos priorités

    sep article
  2. sep article