BTP : “la situation est grave” selon Pierre Streiff, président du Medef Isère

sep article

Notre indépendance c

 

TROIS QUESTIONS À – Avec plus de 10 000 entreprises et près de 27 000 salariés*, le BTP représente une part importante de l’activité économique en Isère. Et condense une majorité de très petites entreprises : 60 % d’entre elles sont des structures sans salariés, quand 35 % en comptent moins d’une dizaine. Quelles sont ou seront les conséquences de la crise sanitaire pour elles ? Les chantiers doivent-ils continuer même en situation de confinement ? L’avis de Pierre Streiff, président du Medef Isère et ancien président de la Fédération du BTP Isère.

 

* Selon les der­niers chiffres de 2017

 

 

PLACE GRE’NET – Face à la crise sanitaire du coronavirus, faut-il ou non maintenir les chantiers et l’activité du BTP ?

 

Pierre Streiff, président de la Fédération du BTP Isère. © Sidonie Hadoux

Pierre Streiff, pré­sident de la Fédération du BTP Isère. © Sidonie Hadoux

Pierre Streiff – Vous avez pu le voir, il y a eu un peu de ter­gi­ver­sa­tions et d’in­com­pré­hen­sion par rap­port aux posi­tion­ne­ments de la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Les entre­pre­neurs du BTP ne savaient plus trop à quoi s’en tenir : d’un côté, on nous a dit de res­ter chez nous, de l’autre qu’il fal­lait aller sur les chan­tiers ! Le dis­cours n’a pas été bien com­pris.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
2944 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.