Face à la vague attendue de Covid-19, 350 lits de plus mobilisés en région Auvergne-Rhône-Alpes

sep article

 

FOCUS – Depuis ce week-end, la prise en charge des cas sévères et graves de Covid-19 mobilise tous les établissements publics et privés de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. L’Agence régionale de santé annonce la mise à disposition de 350 lits supplémentaires pour affronter la vague épidémique attendue dans les prochains jours. Un dispositif qui implique aussi le redéploiement des personnels médicaux et paramédicaux… et leur formation accélérée.

 

 

Pour faire face à une « éventuelle première vague » de cas graves de Covid-19 qui pourrait arriver en Auvergne-Rhône-Alpes dans les prochains jours, l’agence régionale de santé (ARS) prend les devants. Avec le concours de tous les établissements de la région, l’agence a réalisé un travail d’anticipation et de concertation par territoire. L’un de ses principaux objectifs : augmenter la capacité réanimatrice globale.

 

Face à la vague attendue de Covid-19, 350 lits supplémentaires mobilisés en région Auvergne-Rhône-Alpes© Florent Mathieu - Place Gre'net

Chuga Hopital Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

Depuis ce week-end, tous les établissements de santé de la région – publics, privés et établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC) – disposant d’unité de surveillance continue ou de réanimation sont mobilisés. Ce qui permet de passer de 550 lits à près de 900 lits disponibles, soit 350 supplémentaires.

 

 

La région se prépare à l’afflux de cas graves de Covid-19

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2650 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. On ne fiche de nous! Les Allemands ont doublé non pas le nombre de lits mais le nombre de lit en soin intensifs! En deux mois!
    Ils procèdent à plus de 200 000 dépistages par semaines depuis fin janvier!
    Et nous dans la deuxième région la plus peuplée de France, on ajoute 350 lits….
    Il va falloir que les comptables qu’on a mis à la tête du système de santé (merci Mme Bachelot!) rendent d’abord des comptes, ensuite gorge…

    sep article