Coronavirus : en attendant le fonds d’urgence de la Région, le personnel du CHU Grenoble va fabriquer son masque

sep article

Grenoble Voisins Voisines : la plateforme des solidarités pour faire face ensemble au coronavirus tout en restant chez soi !

 

FIL INFO – Alors que les hôpitaux et les professionnels de santé sont confrontés à une pénurie de gel hydroalcoolique et de maques pour faire face à l’épidémie de coronavirus, la Région Auvergne Rhône-Alpes annonce débloquer un fonds d’urgence de 20 millions d’euros. Urgence ? À Grenoble, le CHU a rédigé un document permettant au personnel de fabriquer lui-même son masque en tissu.

 

 

Coronavirus : les soignants du CHU vont faire leur masque. Le cortège s'est terminé devant l'Hôtel de ville. © Raphaëlle Denis - Place Gre'net

Pénurie de masques pour faire face à l’épidémie de coronavirus © Raphaëlle Denis – Place Gre’net

La Région Auvergne Rhône-Alpes annonce débloquer un fonds d’urgence de 20 millions d’euros pour aider les hôpitaux et les professionnels de la santé à faire face à l’épidémie de coronavirus. La somme permettra d’aider à l’achat de matériels respiratoires et de thermomètres flash dont manquent les hôpitaux. Et notamment des masques.

 

C’est la denrée rare, voire introuvable, chez les professionnels de santé. À tel point qu’un document a été rédigé par le CHU de Grenoble afin que le personnel puisse confectionner lui-même son masque en tissu. Un document dans lequel il est conseillé de laver le masque tous les jours… alors qu’il est estimé que les masques chirurgicaux, les FFP2 fabriqués dans les règles de l’art, ont une durée de vie de trois à quatre heures.

 

 

Les instituts de formation en soins infirmiers réquisitionnés

 

Le temps presse. Les médecins et plus généralement l’ensemble des professions de santé n’en finissent plus de tirer la sonnette d’alarme. Trop tard ? L’exécutif annonce, dans le même temps, travailler en collaboration avec la région de Shanghaï, un des lieux de production en Chine de masques et de blouses pour le personnel soignant.

 

Les internes ont manifesté en centre-ville. © Raphaëlle Denis - Place Gre'net

Lors de la manifestation des internes. © Raphaëlle Denis – Place Gre’net

 

L’exécutif se dit prêt à financer des groupements de commandes pour acheter flacons et alcool et aider ainsi les pharmacies à produire leur propre gel hydroalcoolique. Comme à mobiliser les instituts de formation en soins infirmiers et réquisitionner ainsi 24 000 étudiants sur la région.

 

Une action prévue pour durer. « Nous vivons actuellement une guerre sanitaire, souligne Laurent Wauquiez dans un communiqué. Il ne s’agit ici que d’une première évaluation des besoins. Si nous devons agir plus, nous répondrons présents à nouveau à côté des professionnels », promet le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

 

Patricia Cerinsek

 

commentez lire les commentaires
10001 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.