Municipales : Pierre Verri en lice pour sa réélection à Gières afin de finaliser ses projets

sep article



 

FOCUS – Le maire sortant de Gières défend son bilan et oriente son projet autour de trois axes principaux : la citoyenneté, la solidarité et l’écologie. Avec de nombreuses constructions au programme.

 

 

Pierre Verri, maire PS de Gières, se repré­sente sans sur­prise à sa réélec­tion avec sa liste bap­ti­sée Gières en tran­si­tions. Et il défend son bilan. « Nous avons pour­suivi une poli­tique de soli­da­rité, d’aménagement du ter­ri­toire et de tran­si­tion éner­gé­tique avec de beaux pro­jets qui ont abouti ou doivent être fina­li­sés dans le pro­chain man­dat », affirme-t-il.

 

 

Pierre Verri veut impliquer les citoyens

 

Pierre Verri, maire de Gières, est le candidat PS dans cette deuxième circonscription. Il tente de succéder au député socialiste sortant Michel Issindou. © DR

Pierre Verri, maire sor­tant. DR

Sur la citoyen­neté tout d’abord, Pierre Verri sou­ligne l’accent mis sur la par­ti­ci­pa­tion des citoyens à la vie locale, avec « sept com­mis­sions par­ti­ci­pa­tives déjà en place », pré­cise-t-il. « Nous orga­ni­sons des ren­contres entre les élus et les citoyens tous les pre­miers mar­dis. Soit, en six ans, plus de 60 réunions et 18 réunions de quar­tier. »

 

Pierre Verri se féli­cite éga­le­ment de la créa­tion d’un conseil muni­ci­pal des enfants, avec un bud­get propre pour déve­lop­per leurs pro­jets. « La pro­chaine étape, si je suis réélu, c’est de créer un conseil muni­ci­pal des jeunes col­lé­giens et un conseil des aînés », pro­pose-t-il.

 

Objectif : impli­quer les seniors, très actifs au niveau asso­cia­tif. Et pour cause, « presque deux Giérois sur trois sont ins­crits dans une asso­cia­tion », assure le maire. Il compte par ailleurs créer avec sa majo­rité des bud­gets par­ti­ci­pa­tifs.

 

 

« Une offre d’accueil très importante pour les tout petits »

 

Côté soli­da­rité, Pierre Verri pointe les actions mises en place pour les plus fra­giles. « Nous avons adopté des modes de garde diver­si­fiés pour les enfants et nous pro­po­sons une offre d’accueil très impor­tante pour les tout petits », sou­ligne le maire sor­tant. Une réfé­rence à la relo­ca­tion de la crèche paren­tale des Lithops, pré­vue pour le pro­chain man­dat sur un ter­rain muni­ci­pal, dans un local neuf de 200 m2. Coût du pro­jet : un mil­lion d’euros.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1829 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.