Les organisations de retraités soutiennent la manifestation pour la santé du mardi 16 juin

Près de 250 per­sonnes ont mani­festé à Grenoble pour “l’a­mour de l’hô­pi­tal public”

Près de 250 per­sonnes ont mani­festé à Grenoble pour “l’a­mour de l’hô­pi­tal public”

 

REPORTAGE VIDÉO - Après onze mois de contestation, la mobilisation des personnels pour la défense de l'hôpital public ne faiblit pas. Ce vendredi 14 février, près de 250 personnes ont ainsi manifesté à Grenoble à l'appel du collectif inter-hôpitaux (CIH) qui organisait une grande journée de mobilisation. Le plan d'urgence lancé en novembre dernier par Agnès Buzyn n'a guère apaisé la situation, le CIH considérant qu'il ne répond pas aux demandes des professionnels.

 

 

Une manifestation pour « l'amour de l'hôpital public . © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une manifestation pour « l'amour de l'hôpital public. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une nouvelle fois, c'est sur le parvis Belledonne que le collectif inter-hôpitaux (CIH) appelait les personnels hospitaliers du Chuga à se rassembler ce vendredi 14 février en début d'après-midi. Déclarant symboliquement vouloir manifester son « amour de l'hôpital public », en ce jour de Saint-Valentin, le CIH a également réitéré ses principales revendications.

 

Malgré le plan d'urgence lancé par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, ces dernières restent inchangées, après onze mois d'une mobilisation sans précédent : défense du service public hospitalier, accès aux soins pour tous, amélioration des conditions de travail des professionnels et des conditions d'accueil des patients.

 

Voilà tout ce que réclame à cor et à cri le CIH, jugeant « la rustine » du plan gouvernemental insuffisante. « Il ne répond pas aux besoins et aux demandes des professionnels de terrain qui n'ont pas du tout été concertés », déplorent amèrement hospitaliers et syndicats.

 

 

« Les menaces de démissions ont commencé à être appliquées"

 

« La situation du Chuga est très préoccupante », estime le collectif, qui dénonce des conditions de travail et d'accueil aux urgences de plus en plus « tendues et dégradées ». De plus, ajoute le CIH, « les menaces de démissions ont commencé à être appliquées. Malgré cela, le ministère reste sourd et aveugle face à la mobilisation du monde hospitalier ».

 

Hôpital public - Manifestation pour “l'amour de l'hôpital public” à GrenobleLes personnels hospitaliers une nouvelle fois mobilisés pour la défense de l'hôpital public. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les personnels hospitaliers une nouvelle fois mobilisés pour la défense de l'hôpital public. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Symboliquement c'est la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) qu'ont choisi de cibler les manifestants.

 

« L'hôpital public ne peut exister sans la Sécurité sociale, qui permet à tout un chacun de pouvoir bénéficier de soins sans distinction de revenus, de ressources ou d'origines », explique le CIH.

 

Mais là ne réside pas la seule raison de ce choix. « Nous avons aussi choisi la Sécu pour mettre en lumière les souffrances physiques et psychologiques des personnels hospitaliers ». Ainsi, le cortège, rejoint par des usagers, des étudiants et des travailleurs sociaux, s'est-il dirigé vers la CPAM de Grenoble. L'objectif ? Y déposer en masse des arrêts maladie « pour dire qu'ils sont malades de leur hôpital ».

 

 

 

Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les syndicats opposés aux "kits Jeux olympiques" ont donné de la voix à la direction de l'Éducation nationale à Grenoble
Les syn­di­cats oppo­sés aux kits Jeux olym­piques ont inter­pellé la direc­tion de l’Éducation natio­nale à Grenoble

FOCUS - À l'appel des syndicats Sud Éducation Isère et FSU-Snuipp 38, une trentaine d'enseignants se sont donné rendez-vous devant la grille du site de Lire plus

Affaire Piolle-Martin: cet enregistrement clandestin qui accable l'ancienne première adjointe... ou pas?
Affaire Piolle-Martin : cet enre­gis­tre­ment clan­des­tin qui accable l’an­cienne pre­mière adjointe… ou pas ?

FOCUS - Le Canard enchaîné revient sur l'affaire (potentielle) Piolle-Martin en évoquant, cette fois, un enregistrement dans lequel l'ancienne première adjointe – qui était également Lire plus

Avec M Réso, un seul ticket de trans­ports en com­mun pour les habi­tants de Grenoble Alpes Métropole et du Grésivaudan

FOCUS - Le Smmag, Grenoble Alpes Métropole et la Communauté de communes Le Grésivaudan ont présenté, mardi 11 juin 2024, à Montbonnot-Saint-Martin, leur nouveau réseau Lire plus

La Maison Minatec de Grenoble accueille la Conférence nationale du tourisme à vélo les 12 et 13 juin
Grenoble : la Maison Minatec accueille la Conférence natio­nale du tou­risme à vélo les 12 et 13 juin 2024

ÉVÉNEMENT - La Maison Minatec de Grenoble accueille, les mercredi 12 et jeudi 13 juin 2024, la Conférence nationale du tourisme à vélo organisée par Lire plus

La jeunesse (militante) rassemblée à Grenoble contre le Rassemblement national, entre "peur" et "détermination"
La jeu­nesse mili­tante de gauche réunie à Grenoble contre le Rassemblement natio­nal, entre « peur » et « détermination »

EN BREF - Après un premier mouvement sur le campus lundi 10 juin 2024 au soir, un rassemblement de lycéens et d'étudiants s'est tenu le Lire plus

Propos d’Éric Ciotti sur des alliances avec le RN : Jean-Pierre Barbier quitte LR, Yannick Neuder refuse « toute compromission »

FLASH INFO - Le président des Républicains Éric Ciotti a choqué jusque dans ses propres rangs en appelant, mardi 11 juin 2024 sur l'antenne de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !