Pas de retour aux 90 km/h en Isère : le pré­sident du Département dénonce des cri­tères trop restrictifs

Pas de retour aux 90 km/h en Isère : le pré­sident du Département dénonce des cri­tères trop restrictifs

FIL INFO — Alors que le gou­ver­ne­ment a revu sa copie sur la limi­ta­tion de vitesse à 80 km/h, le pré­sident du Département de l’Isère Jean-Pierre Barbier dénonce des cri­tères trop res­tric­tifs pour per­mettre un retour au 90 km/h sur les routes du dépar­te­ment. L’opposition socia­liste quant à elle s’en réjouit, en rap­pe­lant le bilan catas­tro­phique de la mor­ta­lité rou­tière en 2019.

Pas de retour au 90 km/h sur les routes isé­roises, annonce le pré­sident du Conseil dépar­te­men­tal. Imposée par le gou­ver­ne­ment, la réduc­tion de la vitesse sur les routes secon­daires avait sus­cité des pro­tes­ta­tions de la part de nom­breuses col­lec­ti­vi­tés, dont le Département de l’Isère et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Et si l’État a, depuis, revu sa copie, Jean-Pierre Barbier estime que le compte n’y est tou­jours pas.

Le 80 Km/h va rester de vigueur sur les routes du département. DR

Le 80 Km/h va res­ter de vigueur sur les routes du dépar­te­ment. DR

« Les cri­tères impo­sés sont si res­tric­tifs qu’aucun tron­çon de routes dépar­te­men­tales ne pour­rait repas­ser aux 90 km/h en Isère », écrit ainsi le Département dans un com­mu­ni­qué. Plus pré­ci­sé­ment ? Pour repas­ser à 90 km/h, les routes doivent faire au moins 10 kilo­mètres de long, inter­dire le dépas­se­ment, ne pas com­por­ter d’ar­rêts de trans­port en com­mun, ou encore ne pas être fré­quen­tées par des poids lourds ou des engins agricoles.

Une mor­ta­lité rou­tière en forte hausse en 2019

« Le chan­ge­ment constant de vitesse maxi­male auto­ri­sée, d’un dépar­te­ment à l’autre, d’une route à l’autre, pour­rait créer une dan­ge­reuse confu­sion pour le conduc­teur », estime Jean-Pierre Barbier face à ces res­tric­tions. Et le pré­sident du Département d’ex­pri­mer sa colère : « Devant le dik­tat du gou­ver­ne­ment et devant l’impossibilité tech­nique de répondre à ses exi­gences, il ne nous est pas pos­sible de reve­nir aux 90 km/h et je suis le pre­mier à le déplo­rer ».

Jean Pierre Barbier aux côtés du préfet de l'Isère Lionel Beffre © Florent Mathieu - Place Gre'net

Jean-Pierre Barbier aux côtés du pré­fet de l’Isère Lionel Beffre. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Une posi­tion qui sus­cite l’i­ro­nie du groupe socia­liste du Département. « On se sou­vient de Jean-Pierre Barbier (…) alors qu’il se fai­sait prendre en photo [pour le Dauphiné libéré, ndlr] à côté de pan­neaux de limi­ta­tion de vitesse à 90 km/h », écrivent les élus d’op­po­si­tion. Non sans moquer une « ficelle déma­go­gique » fina­le­ment non sui­vie d’ef­fet. Ce dont les socia­listes se réjouissent, au vu du bilan de la mor­ta­lité sur les routes en 2019.

Au 31 décembre 2019, la pré­fec­ture de l’Isère dénom­brait en effet 76 per­sonnes décé­dées sur les routes, soit une hausse de 35,7 % par rap­port à l’an­née 2018 et un taux de mor­ta­lité inédit depuis 2013. La ten­dance serait à la baisse en ce début d’an­née 2020… avec tout de même déjà trois décès et 25 per­sonnes bles­sées, selon le der­nier bilan pré­fec­to­ral en date du 27 jan­vier 2020.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

La piétonnisation du centre-ville historique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal
La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville his­to­rique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal

FOCUS - La piétonnisation des places et rues du centre-ville historique de Grenoble a fait l'objet de débats au sein du conseil municipal de Grenoble Lire plus

Les représentants de la Métro, de Solident et de la Ville de La Tronche posent devant la plaque inaugurale du centre dentaire. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : le nou­veau centre de santé den­taire Solident vic­time de son suc­cès auprès des plus précaires

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, a visité, mardi 14 mai 2024, les locaux flambant neufs du centre dentaire de l'association Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !