Première station Chronovélo à Grenoble : les “autoroutes à vélo” auront désormais leurs aires de repos

sep article

 

FOCUS – La première station Chronovélo du territoire grenoblois a été inaugurée rue Léo-Lagrange ce lundi 13 janvier 2020. Une trentaine d’autres aires de repos pour autoroutes à vélo devraient être déployées d’ici 2022. Des stations censées inventer un « imaginaire collectif » autour de la bicyclette, selon le maire de Grenoble, et vantées tour à tour par

le président du Smmag et sa conseillère en charge de la politique cyclable

 

 

Qui dit autoroutes à vélo, dit aires de repos ? C’est en quelque sorte le principe des stations Chronovélo que le Smmag (ex-SMTC) veut déployer sur la région grenobloise. Premier coup de pédale donné lundi 13 janvier, avec l’inauguration de la première station Chronovélo à Grenoble. En présence du président du Smmag Yann Mongaburu, de sa conseillère en charge de la politique cyclable Dominique Flandin-Granget et du maire de Grenoble Éric Piolle.

 

La station Chronovélo rue Léo-Lagrange © Florent Mathieu - Place Gre'net

La station Chronovélo rue Léo-Lagrange. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Une station Chronovélo ? Un espace de 4 mètres de long en marge de la piste Chronovélo, ici au bord de la rue Léo-Lagrange, face à l’école Élisée-Chatin. La station comprend un totem avec indications de localisation et « règles d’or à vélo », un banc de petite taille et un dispositif permettant de regonfler les roues de sa bicyclette. Le tout agencé de façon à reproduire la forme d’une grande trottinette.

 

 

Inventer un « imaginaire collectif » autour du vélo

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
4198 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. « Chronovélo » est sobriquet ridicule pour décrire des pistes cyclables jaunes pétantes. Mais on est encore monté d’un cran niveau foutage de gueule en qualifiant « d’aire de repos » un banc et un totem de tout aussi mauvais goût.

    sep article
    • Chronovélo, ce sont surtout des voies assez larges et directes permettant à de nombreux citadins, vélotafeurs et des familles de relier un point A à un point B facilement et en sécurité. Même fonction qu’une autoroute à voitures, dont les stations-services affublées de bibendums ne sont pas ce qu’on peut appeler de bon goût.

      sep article