Retraites : une reprise 2020 sur fond d’assemblées générales et d’appel à manifester le 9 janvier

sep article



 

EN BREF — La contestation de la réforme des retraites voulue par le gouvernement ne faiblit pas en Isère. Alors que la CGT appelait à l’organisation de nouvelles assemblées générales dès le lundi 6 janvier dans les entreprises et collectivités, les salariés sont d’ores et déjà invités à un nouveau mouvement de grève et de manifestation le jeudi 9 janvier au matin.

 

 

Si les réso­lu­tions de début d’an­née font rare­ment long feu, celle des syn­di­cats de mettre en échec la réforme des retraites est encore lar­ge­ment d’ac­tua­lité. En témoigne l’ap­pel lancé par la CGT Isère à orga­ni­ser de nou­velles assem­blées géné­rales, « dans chaque entre­prise et col­lec­ti­vité ». Objectif ? « Échanger sur la recon­duc­tion de la grève (…) en fonc­tion des moda­li­tés que [les sala­riés] auront déci­dées ».

 

Manifestation contre la réformes des retraites à Grenoble le 10 décembre 2019 ©Manon Heckmann - Place Gre'net

Manifestation contre la réformes des retraites à Grenoble le 10 décembre 2019. ©Manon Heckmann – Place Gre’net

 

Pour le syn­di­cat, les réunions orga­ni­sées par le gou­ver­ne­ment ces der­nières semaines « n’ont pas été de nature à convaincre les salarié.es et plus lar­ge­ment les retrait é.es et la jeu­nesse sur le bien-fondé du pro­jet de réforme ». Une réforme avec laquelle « toutes et tous seront per­dants », à l’ex­cep­tion « des banques et assu­rances, sec­teurs pri­vi­lé­giés de Matignon », écrit encore la CGT dans un (nou­vel) appel à la mobi­li­sa­tion.

 

 

Grève et manifestation le jeudi 9 janvier

 

Des assem­blées géné­rales se sont déjà tenues ce lundi 6 jan­vier. À com­men­cer par celle des avo­cats de Grenoble, qui a décidé d’un mou­ve­ment de grève jus­qu’au 12 jan­vier, assorti d’une pos­sible recon­duc­tion. Les avo­cats annoncent, entre autres, pro­cé­der à des demandes de ren­voi devant toutes les juri­dic­tions, et expliquent refu­ser d’exer­cer, même pour les gardes à vue ou com­pa­ru­tions immé­diates. « On bloque tout ! », résume une avo­cate auprès de Place Gre’net.

 

Les per­son­nels et étu­diants de l’Institut Fourier ont éga­le­ment fait connaître leur déter­mi­na­tion, en orga­ni­sant pour la ren­trée un « petit-déjeu­ner de mobi­li­sa­tion », en pré­vi­sion d’une assem­blée géné­rale pré­vue le 8 jan­vier.

 

Également en grève contre la réforme des retraites, les avocats manifesteront-ils le 9 janvier ? © Joël Kermabon - Place Gre'net

Également en grève contre la réforme des retraites, les avo­cats mani­fes­te­ront-ils le 9 jan­vier ? © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

En ligne de mire : la pre­mière mani­fes­ta­tion de l’an­née. Un col­lec­tif d’or­ga­ni­sa­tions appelle ainsi « à une nou­velle puis­sante jour­née de grève et de mani­fes­ta­tions » le jeudi 9 jan­vier à Grenoble. Rendez-vous est donné devant la gare à 10 heures. D’autres com­munes isé­roises sont concer­nées : Bourgoin-Jallieu (ras­sem­ble­ment à 10 h 30 place Saint-Michel), La-Tour-du-Pin (à 14 h 30 devant la CPAM) ainsi que Roussillon (10 heures sur le par­king Casino de Salaise-sur-Sanne).

 

 

Un appel à la grève porté par des syndicats et des partis politiques

 

Drapeau de la CGT durant une manifestation grenobloise contre la réforme des retraites. ©Manon Heckmann - Place Gre'net

Drapeau de la CGT durant une mani­fes­ta­tion gre­no­bloise contre la réforme des retraites. © Manon Heckmann – Place Gre’net

Outre la CGT, l’ap­pel à la grève et à la mani­fes­ta­tion du 9 jan­vier lancé sur les réseaux sociaux est porté par Force ouvrière, la CFE-CGC, Solidaires et FSU, ainsi que par Solidaires Étudiants et l’Unef, ou encore les lycéens de l’UNL.

 

Y prennent éga­le­ment part des par­tis poli­tiques comme le PCF et le NPA, des col­lec­tifs comme Droit au loge­ment et les Gilets jaunes. Des Gilets jaunes qui, au demeu­rant, lancent éga­le­ment leur propre appel à par­ti­ci­per au mou­ve­ment.

 

Conséquences du nou­vel appel à la grève ? La Ville de Grenoble aver­tit que la res­tau­ra­tion sco­laire sera annu­lée la jour­née du 9 jan­vier. Comme de cou­tume, l’ac­cueil des mater­nelles et pri­maires avec un repas froid sera pos­sible si les pro­fes­sion­nels sont en nombre suf­fi­sant, de même que pour la gar­de­rie du matin et le péri­sco­laire de 16 heures. Les parents sont invi­tés à véri­fier l’in­for­ma­tion auprès des agents muni­ci­paux des écoles.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
4094 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.