Retraites : une reprise 2020 sur fond d’assemblées générales et d’appel à manifester le 9 janvier

sep article

 

EN BREF — La contestation de la réforme des retraites voulue par le gouvernement ne faiblit pas en Isère. Alors que la CGT appelait à l’organisation de nouvelles assemblées générales dès le lundi 6 janvier dans les entreprises et collectivités, les salariés sont d’ores et déjà invités à un nouveau mouvement de grève et de manifestation le jeudi 9 janvier au matin.

 

 

Si les résolutions de début d’année font rarement long feu, celle des syndicats de mettre en échec la réforme des retraites est encore largement d’actualité. En témoigne l’appel lancé par la CGT Isère à organiser de nouvelles assemblées générales, « dans chaque entreprise et collectivité ». Objectif ? « Échanger sur la reconduction de la grève (…) en fonction des modalités que [les salariés] auront décidées ».

 

Manifestation contre la réformes des retraites à Grenoble le 10 décembre 2019 ©Manon Heckmann - Place Gre'net

Manifestation contre la réformes des retraites à Grenoble le 10 décembre 2019. ©Manon Heckmann – Place Gre’net

 

Pour le syndicat, les réunions organisées par le gouvernement ces dernières semaines « n’ont pas été de nature à convaincre les salarié.es et plus largement les retrait é.es et la jeunesse sur le bien-fondé du projet de réforme ». Une réforme avec laquelle « toutes et tous seront perdants », à l’exception « des banques et assurances, secteurs privilégiés de Matignon », écrit encore la CGT dans un (nouvel) appel à la mobilisation.

 

 

Grève et manifestation le jeudi 9 janvier

 

Des assemblées générales se sont déjà tenues ce lundi 6 janvier. À commencer par celle des avocats de Grenoble, qui a décidé d’un mouvement de grève jusqu’au 12 janvier, assorti d’une possible reconduction. Les avocats annoncent, entre autres, procéder à des demandes de renvoi devant toutes les juridictions, et expliquent refuser d’exercer, même pour les gardes à vue ou comparutions immédiates. « On bloque tout ! », résume une avocate auprès de Place Gre’net.

 

Les personnels et étudiants de l’Institut Fourier ont également fait connaître leur détermination, en organisant pour la rentrée un « petit-déjeuner de mobilisation », en prévision d’une assemblée générale prévue le 8 janvier.

 

Également en grève contre la réforme des retraites, les avocats manifesteront-ils le 9 janvier ? © Joël Kermabon - Place Gre'net

Également en grève contre la réforme des retraites, les avocats manifesteront-ils le 9 janvier ? © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

En ligne de mire : la première manifestation de l’année. Un collectif d’organisations appelle ainsi « à une nouvelle puissante journée de grève et de manifestations » le jeudi 9 janvier à Grenoble. Rendez-vous est donné devant la gare à 10 heures. D’autres communes iséroises sont concernées : Bourgoin-Jallieu (rassemblement à 10 h 30 place Saint-Michel), La-Tour-du-Pin (à 14 h 30 devant la CPAM) ainsi que Roussillon (10 heures sur le parking Casino de Salaise-sur-Sanne).

 

 

Un appel à la grève porté par des syndicats et des partis politiques

 

Drapeau de la CGT durant une manifestation grenobloise contre la réforme des retraites. ©Manon Heckmann - Place Gre'net

Drapeau de la CGT durant une manifestation grenobloise contre la réforme des retraites. © Manon Heckmann – Place Gre’net

Outre la CGT, l’appel à la grève et à la manifestation du 9 janvier lancé sur les réseaux sociaux est porté par Force ouvrière, la CFE-CGC, Solidaires et FSU, ainsi que par Solidaires Étudiants et l’Unef, ou encore les lycéens de l’UNL.

 

Y prennent également part des partis politiques comme le PCF et le NPA, des collectifs comme Droit au logement et les Gilets jaunes. Des Gilets jaunes qui, au demeurant, lancent également leur propre appel à participer au mouvement.

 

Conséquences du nouvel appel à la grève ? La Ville de Grenoble avertit que la restauration scolaire sera annulée la journée du 9 janvier. Comme de coutume, l’accueil des maternelles et primaires avec un repas froid sera possible si les professionnels sont en nombre suffisant, de même que pour la garderie du matin et le périscolaire de 16 heures. Les parents sont invités à vérifier l’information auprès des agents municipaux des écoles.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
3530 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.