Affiche de l'Union française pour le suffrage des femmes. Coll. Archives départementales de l'Isère.

Les “Femmes des années 40” mises en lumière au Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère

Les “Femmes des années 40” mises en lumière au Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Avec l’exposition « Femmes des années 40 », présentée jusqu’au 18 mai 2020, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère porte un éclairage nouveau sur la période de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

L’exposition « Femmes des années 40 » du Musée de la Résistance et de la Déportation porte un éclairage nouveau sur la période de la Seconde Guerre mondialeAffiche de l'Union française pour le suffrage des femmes. Coll. Archives départementales de l'Isère.

Affiche de l’Union française pour le suf­frage des femmes. Coll. Archives départementales de l’Isère.

L’exposition Femmes des années 40 revient sur le rôle de la gente fémi­nine au cours de cette décen­nie. Un juste retour des choses alors que le récit de la Seconde Guerre mon­diale a en effet sou­vent fait l’im­passe sur leurs actions.

 

Le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère remet ainsi les femmes au cœur de cet épi­sode de l’Histoire. « Toutes, dans leurs ensemble, et pas que les résis­tantes », pré­cise Alice Buffet, direc­trice de l’exposition. Mères de famille, ouvrières, juives, dépor­tées ou même col­la­bo­ra­tion­nistes : « Elles ont vécu cette période de dif­fé­rentes manières », explique-t-elle.

 

 

Les femmes sous le régime de Vichy

 

La pre­mière par­tie de l’exposition replonge les visi­teurs dans le contexte his­to­rique. « Les femmes n’ont pas eu le droit de vote à la fin de la Première Guerre mon­diale », rap­pelle Alice Buffet. « Les hommes poli­tiques cherchent à repeu­pler la France et demandent aux femmes d’être des mères avant tout. »

 

Puis avec la défaite de 1940 et le régime de Vichy, « la femme doit pro­créer », insiste la direc­trice de l’exposition. Plusieurs affiches de pro­pa­gande expo­sées témoignent de cette poli­tique. Les nom­breux docu­ments his­to­riques du musée montrent la vie quo­ti­dienne des femmes à l’époque : tickets de ration, carte de gros­sesse ou encore tracts militants.

 

Manifestation pour le droit à l'avortement. Archives LDL / Archives Le Dauphiné Libéré.

Manifestation pour le droit à l’a­vor­te­ment. Archives LDL / Archives Le Dauphiné Libéré.

L’exposition retrace aussi le par­cours de femmes isé­roises, y com­pris celles qui ont col­la­boré. Les visi­teurs découvrent alors l’histoire roma­nesque de Simone Waro ou de Claire Darré-Touche et sa bis­cui­te­rie à Saint-Martin‑d’Hères.

 

C’est aussi l’occasion de décou­vrir le récit de femmes qui ne pre­naient pas for­cé­ment parti, comme Monique Guyot, à la fois pétai­niste et anti-Allemands.

 

 

La Résistance des femmes

 

La Résistante est au cœur d’une autre salle de l’ex­po­si­tion. « Les femmes repré­sentent envi­ron 15 % des résis­tants », chiffre Alice Buffet. « Mais leurs actions étaient per­çues comme secondaires. »

 

L’exposition "Femmes des années 40" du Musée de la Résistance et de la Déportation porte un éclairage nouveau sur la période de la Seconde Guerre mondiale

Infirmières de l’hôpital de la Résistance. Coll. Musée de la Résistance et de la Déportation.

L’exposition offre alors l’opportunité de décou­vrir des récits his­to­riques absents des manuels sco­laires, comme celui de Marie Reynoard ou de Marguerite Gonnet, deux résis­tantes isé­roises. « L’exposition met en avant des par­cours connus, mais aussi moins connus », pré­cise Alice Buffet.

 

La salle sui­vante est dédiée aux femmes dépor­tées. Parmi les nom­breux docu­ments expo­sés, des femmes témoignent des condi­tions de vie dans les camps de concen­tra­tion, de la place de la fémi­nité ou encore de la pros­ti­tu­tion, par­fois seule alter­na­tive à la mort. Puis vient l’heure de la Libération, sui­vie de l’épuration.

 

Certaines vio­lences tra­duisent alors la volonté de la popu­la­tion de débar­ras­ser le pays des « traitres » des deux sexes. « Les femmes subissent des vio­lences et des humi­lia­tions », raconte Alice Buffet.

 

« Elles sont ton­dues, dénu­dées, puis exhi­bées sur la place publique. » En 1944, dans le jour­nal Combat, Jean-Paul Sartre parle alors de « sadisme moyen­âgeux ».

 

 

L’héritage des années 1940

 

L’exposition "Femmes des années 40" du Musée de la Résistance et de la Déportation porte un éclairage nouveau sur la période de la Seconde Guerre mondiale

Gabrielle Giffard du Groupe Franc-Merlin. Coll. Musée de la Résistance et de la Déportation.

La fin de l’exposition revient sur la recon­nais­sance tar­dive du rôle des femmes pen­dant les années 1940.

 

« À Grenoble, l’avenue Marie-Reynoard est la pre­mière à être nom­mée en l’honneur d’une résis­tante en 1968 », rap­pelle Alice Buffet. Enfin, l’exposition ouvre quelques pistes de réflexion et pose la ques­tion : « La Libération a‑t-elle libéré les femmes ?  »

 

L’exposition était « en réflexion depuis un moment », explique Alice Buffet. Et avec l’organisation des expo­si­tions sur Rose Valland ou Vivian Maier, le moment était tout choisi. « Pendant les mois pro­chains, les femmes sont à l’honneur ». Plusieurs ren­dez-vous sont orga­ni­sés autour de l’exposition : visites thé­ma­tiques, ate­liers créa­tifs, pro­jec­tions et publications.

 

Augustin Bordet

 

 

Exposition « Femmes des années 40 »

 

Entrée libre

Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, 14 rue Hébert

Tous les jours de 9 heures à 18 heures sauf les 1er jan­vier, 1er mai et 25 décembre.

Mardi : 13 h 30 – 18 heures

Week-ends : 10 heures – 18 heures

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ABo

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble célèbre la Résistance et sa libération en 1944 au cours de plusieurs cérémonies dimanche 22 août
Grenoble célèbre la Résistance et sa libération en 1944 au cours de plusieurs cérémonies dimanche 22 août

FLASH INFO — La Ville de Grenoble et la préfecture de l'Isère rendent hommage aux résistants grenoblois ayant contribué à la libération de la commune. Lire plus

Cérémonie commémorative Appel du 18 juin 1940, jeudi 18 juin 2020 au Monument de la Résistance, place de la Résistance © Léo Aguesse – Place Gre’net
Grenoble commémore l’appel du 18 juin devant le Mémorial de la Résistance

FLASH INFO — La Ville de Grenoble commémore l'appel du 18 juin du Général de Gaulle devant le Mémorial de la Résistance, vendredi 18 juin Lire plus

Décès de l'historien Marc Ferro, ancien étudiant grenoblois, engagé dans la Résistance dans le Vercors
Décès de l’historien Marc Ferro, ancien étudiant grenoblois, engagé dans la Résistance dans le Vercors

FLASH INFO — L'historien français Marc Ferro est décédé dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 avril, à l'âge de 96 ans. Ce Lire plus

Commémoration de la libération de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Cérémonies, projections, concert… Grenoble a commémoré le 76e anniversaire de sa libération

  REPORTAGE VIDÉO - Grenoble a commémoré, ce 22 août 2020, le 76e anniversaire de sa libération le 22 août 1944. Plusieurs temps ont ponctué Lire plus

Grenoble commémore la Résistance mercredi 27 mai à 11 heures

  FLASH INFO – À l'occasion de la Journée nationale de la Résistance mercredi 27 mai, la Ville de Grenoble annonce commémorer « les femmes Lire plus

Le 75e anniversaire des combats du Vercors sera commémoré dimanche 21 juillet à Vassieux-en-Vercors

  FIL INFO – Soixante-quinze années se sont écoulées depuis l’assaut de la Wehrmacht sur le maquis du Vercors. Et le massacre de plus de Lire plus

Flash Info

|

28/09

18h17

|

|

28/09

10h03

|

|

28/09

9h00

|

|

28/09

8h19

|

|

27/09

9h57

|

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin