Élections à l’Université Grenoble Alpes : vers un rapport de force au sein de la future université intégrée ?

sep article

 

EN BREF – L’Université de Grenoble Alpes devient université intégrée au 1er janvier 2020. Avec un nouveau conseil d’administration, un nouveau président… et l’instauration d’un rapport de force ? Les élections laissent présager un certain clivage au sein des instances décisionnelles, entre les pro-intégration dont devrait être issu le futur président de l’université et les anti-« désintégration » bien décidés à jouer le rôle de contre-pouvoir.

 

 

La maison des langues et de la culture, sur le campus de Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

La mai­son des langues et de la culture, sur le cam­pus de Grenoble. © Léa Raymond – placegrenet.fr

Les dis­cus­sions s’an­noncent spor­tives au sein des ins­tances déci­sion­nelles de la future uni­ver­sité inté­grée Grenoble Alpes.

 

Au 1er jan­vier 2020, l’ac­tuelle Université Grenoble Alpes (UGA) lais­sera en effet place à l’u­ni­ver­sité unique. Un éta­blis­se­ment public expé­ri­men­tal (EPE) qui regrou­pera outre l’UGA, la Communauté Université Grenoble Alpes (Comue), l’Institut poly­tech­nique de Grenoble (Grenoble INP), l’École natio­nale supé­rieure d’architecture de Grenoble (Ensag) et l’Institut d’études poli­tiques de Grenoble (Sciences Po Grenoble).

 

Les élec­tions au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et au conseil aca­dé­mique viennent de don­ner un avant-goût des rap­ports de force à venir. Après la pre­mière phase des élec­tions, le 10 décembre, aucune liste n’a obtenu de majo­rité abso­lue.

 

 

Université intégrée : une gouvernance très partagée ?

 

Cette situa­tion inédite place les listes syn­di­cales, dont la liste d’u­nion CGT-FSU réso­lu­ment contre le pro­ces­sus en cours, en posi­tion de véri­table contre-pou­voir face à la liste pro-EPE (Ensemble pour l’u­ni­ver­sité inté­grée – EPUI), sou­tien affi­ché du seul can­di­dat déclaré au poste de pré­sident.

 

Université de Grenoble

L’Université de Grenoble Alpes devient éta­blis­se­ment public expé­ri­men­tal au 1er jan­vier 2020, avec un nou­veau conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et un nou­veau pré­sident. Les élec­tions, en cours depuis le 10 décembre, laissent pré­sa­ger un cer­tain rap­port de force entre les pros et les anti-fusion. © Patricia Cerinsek

 

Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion est non seule­ment chargé de voter le bud­get du méga-éta­blis­se­ment, mais aussi de déter­mi­ner sa poli­tique et sa stra­té­gie. Or sa gou­ver­nance risque d’être com­pli­quée. Car avec 7 sièges, l’u­nion CGT-FSU, fer­vente oppo­sante à la restruc­tu­ra­tion en cours, cara­cole juste der­rière l’EPUI et ses 8 sièges.

 

Première liste en nombre de voix, elle est aussi en dis­cus­sion avec la liste arri­vée troi­sième, l’u­nion CFDT-Unsa. Celle-ci a décro­ché 5 sièges devant le SNPTES (2 sièges). Objectif ? Peser un peu plus comme contre-pou­voir au sein des ins­tances déci­sion­nelles, alors qu’un pro­chain vote, le 19 décembre, doit dési­gner les repré­sen­tants des per­son­na­li­tés exté­rieures.

 

Ce n’est qu’une fois le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion au com­plet que sera pro­cédé au vote du bureau et donc du pré­sident de l’u­ni­ver­sité inté­grée, début jan­vier.

 

 

Mêmes tendances du côté du conseil académique

 

La ten­dance est la même du côté du conseil aca­dé­mique. Si au sein de la com­mis­sion recherche, l’EPUI décroche 16 sièges, les deux unions syn­di­cales en récu­pèrent 10 cha­cune, devant la liste des doc­to­rants enga­gés (4 sièges), l’Unef-CGT (2 sièges) et le SNPTES (1 siège).

 

Le résul­tat est plus serré du côté de la com­mis­sion Formation et vie uni­ver­si­taire.  L’EPIU (8 sièges) est là aussi au coude-à-coude avec la liste CGT-FSU (7 sièges), devant la CFDT-Unsa (4 sièges). La liste Notre uni­ver­sité com­mune décroche 4 sièges, le SNPTES 2 sièges, l’Uni et l’Unef un siège cha­cun.

 

Patricia Cerinsek

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
3088 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.