Quartier Championnet, une poubelle verte archi pleine. Crédit Place Gre'net

Des poubelles pucées pour inciter les habitants de l’agglomération grenobloise à mieux trier

Des poubelles pucées pour inciter les habitants de l’agglomération grenobloise à mieux trier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Réduire de moitié la poubelle des ordures ménagères avant 2030 : voilà l’un des principaux engagements de la Métro dans le cadre de son Schéma directeur déchets. Pour atteindre cet objectif, elle mise sur de nombreuses innovations. Parmi lesquelles des puces électroniques qui font actuellement leur apparition sur les poubelles dans toute l’agglomération.

 

 

La Métro équipe les poubelles de puces électroniques dans toute l’agglomération.© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Les habi­tants de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise pro­duisent trop de déchets. Chaque per­sonne jette en moyenne 193 kg d’ordures ména­gères rési­duelles par an, soit 86 961 tonnes sur l’ag­glo­mé­ra­tion, selon un rap­port de Grenoble Alpes Métropole daté de 2018.

 

Cela fait beau­coup, mais 77 kg de moins tout de même qu’à l’é­chelle natio­nale, d’a­près les chiffres de l’Agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de la maî­trise de l’éner­gie de 2013.

 

Autre constat : 40 % des ordures jetées dans les pou­belles vertes devraient être dépo­sées dans leurs homo­logue de cou­leur grise, d’a­près la Métropole. Forte de ces constats, cette der­nière a lancé fin 2017 un grand plan d’ac­tion pour col­lec­ter et gérer les déchets.

 

 

Une taxe pour inciter à mieux trier

 

La tari­fi­ca­tion inci­ta­tive va être un axe impor­tant de ce plan d’ac­tion. Concrètement, en 2022, tous les habi­tants de l’ag­glo­mé­ra­tion auront des pou­belles “pucées” et les bennes seront pour leur part dotées d’un lec­teur. C’est d’ores et déjà le cas à Grenoble, mais aussi à Eybens. L’objectif étant de pous­ser les sud-Isérois à mieux trier.

 

La Métro équipe les poubelles de puces électroniques. © Sébastien Riglet - Place Gre'net

La mise en place de puces est en cours sur tous les bacs de l’ag­glo­mé­ra­tion, ici à Eybens. © Sébastien Riglet – Place Gre’net

Le fait d’é­qui­per de puces élec­tro­niques toutes les pou­belles per­met­tra en effet d’ajuster les tour­nées de col­lecte, mais aussi d’ins­tau­rer la taxe d’en­lè­ve­ment des ordures ména­gères inci­ta­tive pour chaque foyer.

 

Cette taxe com­pren­dra une part variable, défi­nie par la fré­quence de rem­plis­sage du bac gris. Plus ce der­nier sera vidé par le camion de col­lecte, plus la part variable sera élevée.

 

 

Le volume d’ordures de chaque ménage disponible sur internet

 

Mais le puçage a un autre inté­rêt, comme l’indique Georges Oudjaoudi, vice-pré­sident de la Métro, délé­gué à la pré­ven­tion, la col­lecte et la valo­ri­sa­tion des déchets. « Grâce au puçage des bacs et des camions de ramas­sage, nous aurons des infor­ma­tions sur le lieu et la conte­nance de la pou­belle. Nous sau­rons qu’à telle adresse nous avons vidé une pou­belle de tant de litres. On va avoir des infor­ma­tions plus fines, ce qui va per­mettre aux habi­tants de suivre leur pra­tique sur un site inter­net. Ce dis­po­si­tif va conduire les gens à nous pré­sen­ter des pou­belles pleines. »

 

Georges Oudjaoudi © Anaïs Mariotti

Pour évi­ter d’avoir des pou­belles grises rem­plies trop sou­vent et pour gérer au mieux les déchets ali­men­taires, un nou­veau bac, mar­ron, fait par ailleurs son appa­ri­tion chez les habi­tants. Du 12 au 22 novembre, des agents man­da­tés par la Métropole ont ainsi fait du porte-à-porte dans tous les foyers d’Eybens. En plus de sen­si­bi­li­ser chaque résident au tri des déchets ali­men­taires, ils leur ont remis un bio-seau et des sacs biodégradables.

 

Tout ceci devant ensuite être jeté dans la nou­velle pou­belle mar­ron, située dans les locaux à ordures, des­ti­née à recueillir tout ce qui touche à l’a­vant ou après repas. Tous les habi­tants de l’agglomération en seront équi­pés d’ici 2021.

 

 

Objectif : faire un transfert partiel de déchets des poubelles grises vers les marron

 

« On ins­talle un conte­ner de plus auprès des habi­tants. C’est une habi­tude à prendre pour tous, et notam­ment pour les socié­tés de net­toyage », pré­cise Georges Oudjaoudi.

 

La nouvelle poubelle marron et le bio-seau remis par des agents mandatés par la Métropole

La nou­velle pou­belle mar­ron et le bio-seau remis par des agents man­da­tés par la Métropole. © Sébastien Riglet – Place Gre’net

« Afin de mettre en place cette pou­belle, une expé­rience a d’abord été faite depuis le Printemps dans le quar­tier des Eaux-Claires et à la Commanderie à Échirolles.

L’objectif est de faire un trans­fert d’une par­tie des déchets de la pou­belle grise vers la pou­belle mar­ron. »

 

Les com­munes de Seyssins, Eybens, Gières et Poisat, mais aussi le sec­teur 1 de Grenoble accueillent actuel­le­ment ces nou­veaux bacs et seaux.

 

 

Une production de 8 000 tonnes de compost attendue par an

 

Le contenu des bacs mar­rons prend ensuite la direc­tion du centre de com­pos­tage de Muriannette, en cours de moder­ni­sa­tion. Une nou­velle unité de métha­ni­sa­tion va y être créée d’ici 2022, où du bio­gaz sera pro­duit à par­tir de la fer­men­ta­tion des déchets alimentaires.

 

Tout cela a un coût. Près de 15 mil­lions d’euros vont être néces­saires pour réa­li­ser de nom­breux tra­vaux, comme la créa­tion d’un han­gar de pré­pa­ra­tion des déchets verts, l’installation d’épuration du bio­gaz ou encore la mise en place d’un hall de pré­pa­ra­tion des matières et de com­pos­tage. Mais, à terme, pas moins de 8 000 tonnes de com­post de haute qua­lité devraient être pro­duits chaque année… si les habi­tants jouent le jeu.

 

Sébastien Riglet

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

SRi

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
STMicroelectronics propose une prime, l’inspection du travail juge les mesures de protection insuffisantes

  DÉCRYPTAGE - À Crolles en Isère, le fabricant de puces électroniques STMicroelectronics instaure une prime de présence de 300 euros pour ses salariés mobilisés en Lire plus

UNE Opération La Belle saison, journée de sensibisation au recyclage, à la prévention des déchets, au tri. La troisième édition le samedi 26 mai 2018 © Joël Kermabon - Place Gre'net
Propreté urbaine : la Ville de Grenoble réclame un effort collectif, l’opposition se montre sceptique

DÉCRYPTAGE - Interpellée par les Grenoblois sur l'état de saleté de la ville, la municipalité s'est décidée à resserrer la vis. La nouvelle équipe de trois Lire plus

Plan climat air énergie : les élus d’Échirolles ont voté la charte d’engagement après de vifs débats

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté une délibération, lundi 26 avril,  renouvelant son engagement auprès de la Métropole dans le cadre du Lire plus

Les tours au centre de la cité © Véronique Magnin – placegrenet.fr
Nouveau dispositif destiné à assurer la tranquillité des locataires du parc social : Grenoble met 16 000 euros

  FIL INFO - Le conseil municipal de Grenoble a adopté, lundi 29 mars 2021, une délibération afin d'accorder une subvention de 16 000 euros Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin