UNE Hakim porteur du projet Cuisine du coeur, lauréat du budget participatif 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

5e budget participatif de Grenoble : près de 6500 votants et neuf projets lauréats, solidaires et écolo

5e budget participatif de Grenoble : près de 6500 votants et neuf projets lauréats, solidaires et écolo

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Cuisine pour les précaires, jardinage avec les migrants, défibrillateurs cardiaques en accès libre, cendriers ludiques dans l’espace publique… Neuf projets lauréats ont été désignés, ce week-end, dans le cadre du 5e budget participatif de la Ville de Grenoble. Avec près de 6 500 votants, la participation a progressé de 15 % par rapport à 2018.

 

 

"Les cuisines du coeur" projet retenu au forum des idées du cinquième budget participatif, samedi 13 avril 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Hakim por­teur du pro­jet Cuisines du cœur, lau­réat. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Les lau­réats du 5bud­get par­ti­ci­pa­tif de la Ville de Grenoble ont été dévoi­lés ce week-end. Les votants pou­vaient sélec­tion­ner cinq pro­jets parmi vingt et un en lice. Les pro­jets revê­tant une dimen­sion soli­daire, éco­lo­gique et d’u­ti­lité publique ont été par­ti­cu­liè­re­ment plé­bis­ci­tés par les Grenoblois.

 

Sur 21 pro­po­si­tions, sept pro­jets arri­vés en tête de liste ont d’a­bord été rete­nus à l’is­sue du dépouille­ment des bul­le­tins de vote, ce samedi 5 octobre. Le pro­jet arrivé en 8e posi­tion Géfélépots a alors dû être écarté. Son coût de 176 000 euros ne ren­trait plus dans l’en­ve­loppe allouée au bud­get par­ti­ci­pa­tif, limi­tée à 800 000 euros.

 

À la place, deux autres pro­jets plus petits ont été repê­chés : « la cara­vane à livres », d’un mon­tant de 17 000 euros, des­ti­née à favo­ri­ser l’ac­cès à la culture des plus jeunes en se dépla­çant en ville avec des livres et des jeux, et « les cen­driers ludiques » (10 000 euros), cen­sés inci­ter les fumeurs à se débar­ras­ser de leurs mégots ailleurs que sur le trottoir.

 

 

Un palmarès éclectique

 

Proposant de la res­tau­ra­tion avec et pour les pré­caires, Cuisine du cœur (mon­tant : 110 000 euros) est le pro­jet qui a récolté le plus de voix. Les votants ont éga­le­ment été séduits par le concept des Frigos soli­daires (50 000 euros) que rem­pli­ront de géné­reux dona­teurs et qui seront mis en libre ser­vice dans l’es­pace public pour les plus démunis.

 

"Le jardin sans frontière" projet retenu au forum des idées du cinquième budget participatif, samedi 13 avril 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Les por­teurs de pro­jet lau­réat Jardin sans fron­tière. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Plébiscité lui aussi, Le jar­din sans fron­tière (135 000 euros) : un pota­ger ouvert aux migrants.

 

Ont éga­le­ment rem­porté l’adhé­sion des votants les sta­tion­ne­ments vélos qui pro­tègent les pié­tons (30 000 euros), la toi­ture végé­ta­li­sée péda­go­gique et “bio­di­verse” (160 000 euros) et les défi­bril­la­teurs car­diaques (180 000 euros).

 

Plus clas­sique, le pro­jet Parc-Mistral au som­met verra, lui aussi, le jour en 2020, comme l’en­semble des neuf pro­jets. Au pro­gramme : l’ins­tal­la­tion de bancs, tables de pique-nique et toi­lettes modernes dans le parc Paul-Mistral. Le tout pour 105 000 euros.

 

 

Une participation qui progresse tout doucement

 

Au total, 6 463 Grenoblois ont par­ti­cipé au vote de ce 5e bud­get. Un chiffre tou­jours très modeste par rap­port au poten­tiel de votants. Rappelons qu’il suf­fit en effet d’ha­bi­ter Grenoble et d’a­voir au moins 16 ans pour voter, que ce soit en ligne ou en pré­si­den­tiel sur dif­fé­rents sites.

 

Les orga­ni­sa­teurs pré­fèrent, eux, s’at­tar­der sur la hausse de 15 % de suf­frages par rap­port à 2018 (5 635 votes) et sou­li­gner un quasi-dou­ble­ment des votes depuis 2017.

 

"La caravane des livres" projet retenu au forum des idées du cinquième budget participatif, samedi 13 avril 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La cara­vane des livres, pro­jet lau­réat “repê­ché”. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Considérant l’en­thou­siasme généré chez les por­teurs de pro­jets, Eric Piolle (EELV), maire de Grenoble, se montre pour sa part, par­ti­cu­liè­re­ment satis­fait des retom­bées de l’événement.

 

« Le suc­cès de cette 5édi­tion du bud­get par­ti­ci­pa­tif démontre encore une fois de plus l’attachement des Grenobloises et des Grenoblois à se réap­pro­prier et à trans­for­mer leur ville, com­men­tait-il samedi soir, à l’is­sue de la pro­cla­ma­tion des résul­tats. Cet outil, qui a fait la preuve de sa popu­la­rité et de son effi­ca­cité à trans­for­mer notre ville, est aujourd’hui devenu une belle tra­di­tion gre­no­bloise », estime le maire de Grenoble.

 

Séverine Cattiaux

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice ordonne la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble
La justice ordonne la suspension de l’arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble

FIL INFO — Le tribunal administratif de Grenoble ordonne à la Ville de Grenoble la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations siglées Place(s) aux enfants. Lire plus

La fréquentation des transports en commun a fortement diminué avec ce nouveau confinement indique Sylvain Laval, vice-président de Grenoble-Alpes Métropole chargé de l’espace public, de la voirie, des infrastructures cyclables et des mobilités douces. © Tim Buisson – Place Gre’net
Sylvain Laval réélu président du Smmag à l’unanimité des votes exprimés

FOCUS - Le Syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise (Smmag) a réélu son président sortant, Sylvain Laval, avec 21 voix et 7 abstentions, jeudi Lire plus

Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble: une "erreur de communication", s'excuse l'association
Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble : une « erreur de communication », s’excuse l’association

FLASH INFO — La cafétéria de Sciences-Po Grenoble ne servirait-elle que des produits 100 % halal ? C'est ce qu'affirmait un post Instagram (depuis retiré) Lire plus

Franck Longo, maire de Fontaine, lors de sa prise de parole pendant le rassemblement contre la fermeture du pont Esclangon. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fermeture du pont Esclangon : les élus de Fontaine « tous sur le pont » mais la Ville de Grenoble campe sur ses positions

REPORTAGE VIDÉO - La polémique entre la Ville de Fontaine, la Métropole et la Ville de Grenoble au sujet de la fermeture du pont Esclangon Lire plus

Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble: une "erreur de communication", s'excuse l'association
Viande exclusivement halal à la cafétéria de Sciences-Po Grenoble ? L’Uni dénonce une « soumission à l’islamisme »

FOCUS - La cafétéria de Sciences-Po Grenoble servirait de la viande exclusivement halal. C'est en tout cas ce qu'aurait annoncé sur Instagram l'association Cafet' en Lire plus

Isère Cyclisme Etudes, lancée en septembre 2021, regroupe les jeunes coureurs de BMX, VTT et cyclisme sur route au sein d'une même structure de sports-études, à Voiron. © Marine Sevoz
À Voiron, Isère Cyclisme Etudes propose aux jeunes cyclistes, vététistes et coureurs de BMX un double projet scolaire et sportif

EN BREF - Le Comité départemental de cyclisme de l'Isère a lancé, à la rentrée de septembre 2021, un nouveau pôle de sports-études sur le Lire plus

Flash Info

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin