Le projet de vente des cliniques mutualistes de Grenoble vient rebattre les cartes entre public et privé

sep article

 

ENQUÊTE – Qui pour reprendre les cliniques mutualistes de Grenoble ? Alors que le nom du groupe C2S, qui a récemment racheté la clinique Belledonne, circule dans les couloirs, la question déborde du seul cercle des acteurs privés de la santé. À Voiron, l’hôpital qui doit fusionner avec le CHU le 1er janvier prochain vient de dénoncer les modalités du partenariat passé avec le privé pour gérer le futur centre hospitalier en construction. Assiste-t-on à une redistribution des cartes ?

 

 

La clinique d'Alembert à Grenoble, qui appartient au groupement hospitalier mutualiste, vendue demain au privé ? © Patricia Cerinsek

La clinique d’Alembert à Grenoble, qui appartient au groupement hospitalier mutualiste, vendue demain au privé ? © Patricia Cerinsek

Que cache la vente, dans les cartons depuis plusieurs mois, du groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM) ? À savoir l’ensemble de la clinique mutualiste, de la clinique d’Alembert et du centre Daniel Hollard, premier centre privé à but non lucratif de cancérologie de l’Isère. Et surtout, le deuxième pôle de santé mutualiste en France, avec ses 1 200 salariés et 430 lits.

 

Aux côtés du service de santé public et du privé, c’est le troisième pilier de l’offre de soins en France. Du privé mais sans but lucratif et sans dépassements d’honoraires, géré par des mutuelles de santé et doté de missions de service public. Tout comme l’accès aux urgences ou la permanence d’accès aux soins. Et pourtant, son avenir à Grenoble est désormais pour le moins incertain…

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
7379 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.