Favoritisme présumé dans l’attribution d’un marché à Fontaine : Un mois de prison avec sursis requis contre le maire

sep article

 

FOCUS – Jugé pour favoritisme dans l’attribution d’un marché de prestations de services, le maire de Fontaine Jean-Paul Trovéro risque un mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende. Tout comme l’ex-directrice générale des services et le bénéficiaire du marché. Alors que le maire continue de nier tout avantage octroyé, le rapport de la chambre régionale des comptes et les investigations de la police judiciaire ont mis à jour un drôle de ménage à trois. Délibéré le 15 octobre.

 

 

L’hôtel de ville de Fontaine. © Léa Raymond - placegrenet.fr

L’hôtel de ville de Fontaine. © Léa Raymond – placegrenet.fr

La cabinet Prat Consultants a-t-il été avantagé au détriment de ses concurrents dans l’attribution du marché de modernisation des services municipaux de la ville de Fontaine ?

 

Visé par une enquête préliminaire, Jean-Paul Trovéro avait à répondre, ce 10 septembre, du chef d’octroi d’avantage injustifié. Mais le maire de cette commune de la banlieue rouge grenobloise continue de nier avoir favorisé qui que ce soit.

 

Il n’était pas seul à la barre du tribunal correctionnel de Grenoble. À ses cotés, l’ex-directrice générale des services, Rosita Auger, mais aussi Jean-Jacques Prat, le gérant de ce cabinet basé en Moselle. Ce dernier est pour sa part accusé de recel de favoritisme pour avoir, via ce marché, empoché 63 000 euros de prestations au mépris des règles de la commande publique.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2777 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. La justice est bien à gauche, toute gauche.

    sep article