Avec Jordan Bardella à ses côtés, Alexis Jolly se lance à la conquête d’Échirolles

sep article

Creative Mobilities Mou

 

FOCUS – Alexis Jolly a officialisé sa candidature ce jeudi 5 septembre pour les municipales à Échirolles en mars prochain. Un lancement en présence de Jordan Bardella, tête de liste Rassemblement national aux dernières élections européennes. Déjà candidat en 2014, l’isérois espère profiter de la dynamique du RN pour incarner l’alternative à la majorité communiste.

 

 

Conférence de presse du Rassemblement National avec de gauche à droite, Chloé Bailly, Jordan Bardella, Alexis Jolly, Alexandre Moulin-Comte

Conférence de presse du Rassemblement national avec, de gauche à droite, Chloé Bailly, Jordan Bardella, Alexis Jolly et Alexandre Moulin-Comte. © Thomas Courtade – Placegrenet.fr

 

Il s’est officiellement lancé pour les municipales à Echirolles. Ce jeudi 5 septembre, Alexis Jolly a pu compter sur la présence de Jordan Bardella, vice-président du parti. Un poids lourd du Rassemblement national qui témoigne de l’ambition affichée. Ni plus ni moins que conquérir la ville aux mains des communistes depuis… près de 70 ans !

 

 

Ancrage local important

 

Arrivé deuxième au second tour en mars 2014 (avec 23 % des voix), Alexis Jolly se montre résolument optimiste. Il assure que cette campagne sera « abordée différemment de celle de 2014, c‘était ma première campagne ; j’ai fait des erreurs ». Et veut « tout mettre en œuvre pour gagner ».

 

Jordan Bardella venu soutenir Alexis Jolly pour sa candidature à Echirolles

Jordan Bardella venu soutenir Alexis Jolly pour sa candidature à Echirolles

S’il admet que sa liste doit encore être complétée, le candidat du Rassemblement national peut se targuer du meilleur score obtenu dans le département de l’Isère par le parti de Marine Le Pen lors de ces élections municipales de 2014. Il peut en outre compter sur le soutien appuyé de Jordan Bardella, venu apporter « sa fougue ». Et qui espère que la dynamique des européennes « portera Alexis Jolly au pouvoir ».

 

 

Feu à volonté sur la majorité municipale

 

Renzo Sulli, maire d'Echirolles © Ville d'Echirolles

Renzo Sulli, maire d’Echirolles © Ville d’Echirolles

Conseiller municipal d’opposition depuis près de six ans, Alexis Jolly n’y va pas de main morte quand il s’agit de critiquer la majorité en place.

 

Il décrit une ville « gangrenée par la délinquance, avec toujours plus de cambriolages, de rodéos ou même de meurtres ». Et souhaite changer l’image « durablement dégradée de la ville par l’insécurité ».

 

Côté finances, Alexis Jolly pointe du doigt l’augmentation de la fiscalité locale, des subventions accordées à certaines associations jugées « politiques » ou encore le trop grand nombre d’agents municipaux « qui travaillent moins de 35 heures ».

 

 

Virage sécuritaire

 

Le futur candidat a d’ores et déjà défini ses priorités pour la campagne à venir. Insécurité, finances et environnement seront au cœur du programme, qui « sera complet, avec des propositions dans tous les domaines » assure t-il. Afin « d’enrayer la délinquance », Alexis Jolly souhaite augmenter les effectifs de police municipale, miser davantage sur la vidéo-surveillance mais aussi sur la vidéo-verbalisation.

 

Essarts-Surieux Échirolles © Echirolles

Essarts-Surieux Échirolles © Echirolles

 

De plus, le candidat RN déplore le manque d’attractivité de certains quartiers. « Échirolles perd des habitants. À certains endroits, nous avons 20 % de logements vides, des logements à prix dérisoires, à peine 75 000 euros pour un T4 ! ». Interrogé, Alexis Jolly admet ne toujours pas résider sur la commune d’Échirolles. Il précise toutefois qu’il a « l’intention de s’y installer prochainement ».

 

 

La main verte

 

Paysagiste de formation, Alexis Jolly a à cœur de « reverdir sa ville ». Avec comme proposition, la création de nouveaux espaces verts.

 

Car « il faut lutter contre la chaleur. Les gens ont besoin de respirer. » Plantation de haies, arbustes ou d’arbres en tout genre… Alexis Jolly insiste, il faut mettre fin « à la bétonisation croissante de la ville » afin « d’améliorer le cadre de vie des Échirollois ».

 

 

Pas d’objectif précis en Isère

 

Par ailleurs, Jordan Bardella a annoncé que cinq autres têtes de liste avaient été désignées dans l’Isère. Notamment Damien Berthelemy pour Grenoble, Olivier Guyot pour Seyssins, Fabrice Bardes pour la Verpillère, Nathalie Germain pour Bourgoin-Jallieu et Anthony Turchetti pour Aoste.

 

D’autres commissions d’investiture se tiendront dans les semaines qui viennent. L’objectif est d’avoir « un maximum de listes », affirme Jordan Bardella. À la question de savoir si le RN a des villes en particulier dans le viseur, le député européen botte en touche. « Nous avons vocation à remporter un certain nombre de mairies », se contente-t-il d’indiquer.

 

Hayange et Fréjus comptent parmi les mairies citées en modèle par l’élu européen. Qui se souvient « qu’on avait annoncé que le soleil ne se lèverait plus, que les rivières ne couleraient plus » dans ces villes conquises par le RN en 2014. Pour lui, l’affaire est entendue : le bilan des différents mandats est très positif. Que ce soit sur le plan « fiscal, sécuritaire ou sur la gestion des deniers publics ».

 

 

Rassemblement national de la droite… et de la gauche

 

Quelle stratégie pour les municipales ? Jordan Bardella sait que « les alliances se font au second tour ». Il se montre ainsi ouvert à la discussion avec d’autres formations politiques et affirme qu’il est possible de « rassembler le meilleur de la droite et de la gauche ».

 

La figure montante du Rassemblement national cite en exemple les ralliements de Thierry Mariani (ex-LR) et de Andréa Kotarac (ex-France insoumise). Le RN parviendra-t-il à « dépasser son socle électoral » ? Réponse dans les mois à venir.

 

Thomas Courtade

 

commentez lire les commentaires
4510 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.