Laurent Wauquiez mise sur la gratuité des manuels scolaires, mais pas sur le numérique dans les lycées

sep article



 

EN BREF – Les manuels scolaires, entièrement renouvelés du fait de la réforme du bac, sont désormais gratuits pour tous les lycéens d’Auvergne et de Rhône-Alpes. Si la Région a pour cela investi 26,5 millions d’euros, pas question pour son président Laurent Wauquiez, en visite à Voiron, de basculer vers le numérique.

 

 

Le président de Région Laurent Wauquiez au lycée Ferdinand-Buisson de Voiron lors de la mise en place de la gratuité des manuels scolaires © Patricia Cerinsek

Le pré­sident de Région Laurent Wauquiez au lycée Ferdinand-Buisson de Voiron lors de la mise en place de la gra­tuité des manuels sco­laires © Patricia Cerinsek

Laurent Wauquiez a lui aussi fait sa ren­trée, comme pré­sident de Région Auvergne Rhône-Alpes au lycée Ferdinand Buisson à Voiron. Au pro­gramme, une com­mu­ni­ca­tion essen­tiel­le­ment axée autour de la gra­tuité des manuels sco­laires.

 

Car, avec la réforme du bac et la fin des tra­di­tion­nelles filières scien­ti­fique, éco­no­mique et lit­té­raire, les éta­blis­se­ments ont dû, pour leurs élèves de seconde et pre­mière, renou­ve­ler tout leur stock de livres dès cette ren­trée. Pour les élèves de ter­mi­nale et en voie pro­fes­sion­nelle, ce sera en 2020.

 

 

Une gratuité appliquée sans conditions à toutes les familles

 

Pour cette ren­trée 2019, la Région a donc décidé de mettre un peu plus la main à la poche. En 2018, elle avait déboursé, pour les manuels d’oc­ca­sion, entre 50 et 100 euros par élève, en fonc­tion des filières. Pour cette ren­trée, c’est entre 200 et 250 euros que la col­lec­ti­vité a inves­tis. Soit, en tout, 26,5 mil­lions d’eu­ros*. Avec l’ob­jec­tif de viser large, à savoir toutes les familles, quel que soit leur niveau de reve­nus, mais aussi la filière géné­rale comme tech­no­lo­gique, et public comme privé.

 

Le président de Région Laurent Wauquiez au lycée Ferdinand-Buisson de Voiron lors de la mise en place de la gratuité des manuels scolaires © Patricia Cerinsek

800 000 manuels sco­laires ont été dis­tri­bués en un semaine dans tous les éta­blis­se­ments de la région © Patricia Cerinsek

 

Une gra­tuité pour les familles néces­saire pour Laurent Wauquiez. « Il ne faut pas que la réforme péna­lise les familles, a ainsi sou­li­gné le pré­sident de Région. Il ne faut pas que la pre­mière consé­quence de la réforme du lycée ce soit 250 euros à sor­tir ! » Le coût en sera donc sup­porté par l’en­semble des contri­buables.

 

 

Des manuels jusque-là gratuits en Auvergne, mais pas en Rhône-Alpes

 

Jusqu’ici, deux régimes coexis­taient : alors que les manuels sco­laires étaient gra­tuits pour les élèves des lycées publics auver­gnats, un cré­dit de 50 à 100 euros inclus dans le Pass’Région, selon le niveau d’études, était octroyé en Rhône-Alpes. Un dis­po­si­tif qui a per­duré jus­qu’à cette ren­trée. Désormais, réforme aidant, le régime se trouve har­mo­nisé.

 

Le président de Région Laurent Wauquiez au lycée Ferdinand-Buisson de Voiron lors de la mise en place de la gratuité des manuels scolaires © Patricia Cerinsek

© Patricia Cerinsek

La gra­tuité, la Région Auvergne Rhône-Alpes n’est pas la seule à l’a­voir mise en place. D’autres régions avant elles l’a­vaient même déjà ins­tau­rée, comme la région Occitanie. Mais d’autres s’y sont cas­sées les dents. En Bretagne ou en Normandie, l’aide ne dépasse pas les 120 euros. Tout juste la moi­tié du bud­get néces­saire pour faire l’ac­qui­si­tion des neuf manuels sco­laires.

 

Chaque région a ainsi appli­qué sa recette, cer­taines misant avec plus ou moins de bon­heur sur le numé­rique et ren­voyant à plus tard la ques­tion, si ce n’est de l’é­ga­lité des chances, de l’é­ga­lité devant la prise en charge de l’en­sei­gne­ment.

 

Le numé­rique, les lycéens auver­gnats et rhô­nal­pins ne devront pas comp­ter trop des­sus. Car Laurent Wauquiez a, lui, misé sur le papier. « Le numé­rique, c’est bien mais ils n’ont pas besoin de nous pour décou­vrir les écrans ! »

 

Patricia Cerinsek

 

 

* L’investissement de la Région se monte à près de 42 mil­lions d’eu­ros en incluant le dis­po­si­tif du Pass’Région, qui inclut la gra­tuité des manuels sco­laires.

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3553 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bravo à Laurent
    WAUQUIEZ
    l ave­nir est à lui
    sur­tout quand on ne renie pas.…
    Le passé
    Un belge …Auvergnat

    sep article
  2. Quitte à paraître rin­gard, il a rai­son. En effet le numé­rique coûte un « pognon de dingue » en main­te­nance et en renou­vel­le­ment et les lycées publics n’ont pas les moyens ni tech­niques ni humains ni finan­cier pour main­te­nir ne sys­tème. Ce qui fait qu’à la fin, on a des sys­tèmes inutiles car ne fonc­tion­nant pas. Le seul endroit que je connais où ça marche bien, c’est un éta­blis­se­ment privé à la fron­tière suisse dis­po­sant de moyens confor­tables et d” un admi­nis­tra­teur réseau pas­sionné ! Par ailleurs et pour étendre aux écoles et col­lèges, le « tableau blanc inter­ac­tif » accen­tue les inéga­li­tés ter­ri­to­riales entre les col­lec­ti­vi­tés ayant les moyens et les autres, alors que son effi­ca­cité est loin d’être prou­vée : les résul­tats étaient en effet meilleurs avec les méthodes « à l’an­cienne » !

    sep article