Manque de personnel et d’établissements : la CGT 38 décrit un « danger grave et imminent » pour les Ehpad de l’Isère

sep article



 

FIL – Face à ce qu’elle considère comme une « alerte de danger grave et imminent » pour la prise en charge des résidents des Ehpad, la CGT 38 demande la construction de nouveaux établissements pour personnes âgées dépendantes, ainsi qu’une hausse des embauches de personnels qualifiés.

 

 

Une « alerte de dan­ger grave et immi­nent » pour les Ehpad de l’Isère ? Tel est le cri d’a­larme que pousse la CGT 38 par voie de com­mu­ni­qué. Le syn­di­cat réagit notam­ment à la publi­ca­tion d’un article dans les colonnes du Dauphiné Libéré, qui « atteste d’un manque de 9000 places au niveau des éta­blis­se­ment pour per­sonnes âgées dépen­dantes sur l’Isère ». Un « pro­blème récur­rent » que la CGT explique dénon­cer depuis de nom­breuses années.

 

Dans un Ehpad de Grenoble. © Ville de Grenoble

Dans un Ehpad de Grenoble. © Ville de Grenoble

 

Résultat de cette situa­tion, selon le syn­di­cat ? Des « consé­quences dra­ma­tiques » pour les condi­tions de tra­vail des per­son­nels des éta­blis­se­ments, « qui sont épui­sés et connaissent un taux d’accidents du tra­vail bien supé­rieur à la moyenne natio­nale » affirme la CGT. Mais aussi pour les condi­tions d’hé­ber­ge­ment des rési­dents d’Ehpad, dont la dété­rio­ra­tion induit, écrit-il encore, un « enli­se­ment des situa­tions de mal­trai­tance ».

 

 

La CGT réclame de nouveaux établissements sur le département

 

Les reven­di­ca­tions du syn­di­cat ? Des moyens sup­plé­men­taires dédiés tant à l’embauche de per­son­nel qua­li­fié qu’à la construc­tion de nou­veaux éta­blis­se­ments sur le dépar­te­ment. Exemple de besoins iden­ti­fiés par les habi­tants : la créa­tion au mois de mars 2019 d’un col­lec­tif sur Villefontaine et ses alen­tours « pour récla­mer la construc­tion d’un Ehpad public ». Via péti­tion et cour­riers adres­sés aux élus.

 

Drapeau CGT © Florent Mathieu - Place Gre'net

Drapeau CGT © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« Le Département et l’ARS recon­naissent la situa­tion de manque de places […] mais se déchargent sur le plan régio­nal de santé 2018 – 2028 qui n’a prévu aucune places nou­velles, autres que celles déjà finan­cées », accuse enfin la CGT. Avant d’es­pé­rer que le loi Grand âge et auto­no­mie pré­vue pour l’au­tomne intègre les 25 % d’aug­men­ta­tion de per­son­nels pré­co­ni­sés par le média­teur du gou­ver­ne­ment Dominique Libault.

 

Florent Mathieu

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3039 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.