Fête musul­mane de l’Aïd al-Adha : la pré­fec­ture de l’Isère rap­pelle les règles d’a­bat­tage en vigueur

Fête musul­mane de l’Aïd al-Adha : la pré­fec­ture de l’Isère rap­pelle les règles d’a­bat­tage en vigueur

EN BREF – Comme tous les ans, la pré­fec­ture de l’Isère rap­pelle les règles enca­drant la célé­bra­tion de l’Aïd al-Adha, éga­le­ment appe­lée Aïd el-Kebir, par les fidèles musul­mans. Elle dresse la liste des abat­toirs habi­li­tés à rece­voir les ani­maux et à pro­cé­der à leur abat­tage. Et rap­pelle les inter­dic­tions en vigueur, qu’il s’a­gisse de la vente d’o­vins aux par­ti­cu­liers ou de la pra­tique de l’a­bat­tage clan­des­tin, avec les risques sani­taires qu’elle comporte.

La pré­fec­ture de l’Isère vient de rap­pe­ler les règles en vigueur autour de la fête musul­mane de l’Aïd al-Adha. Également connue sous le nom d’Aïd el-Kebir, la « Fête du sacri­fice » est un moment-clé de la reli­gion musul­mane. Les fidèles pro­cèdent notam­ment à l’a­bat­tage d’un ani­mal. Un acte de com­mé­mo­ra­tion de l’é­pi­sode mytho­lo­gique biblique au cours duquel le fils d’Abraham, que celui-ci s’ap­prê­tait à sacri­fier à la demande de Dieu, fut sub­sti­tué au der­nier moment par un mouton.

Aïd al-Adha à Alpexpo. © Florian Espalieu - Place Gre'net

La prière à l’in­té­rieur d’Alpexpo lors de la fête de l’Aïd al-Adha © Florian Espalieu – Place Gre’net

Pour l’an­née 2019, la fête de l’Aïd Al Adha débute le dimanche 11 août, ainsi que le signale la Grande mos­quée de Paris. Mais la pré­fec­ture insiste sur le fait que « les abat­tages peuvent […] être éga­le­ment réa­li­sés les deuxième et troi­sième jours de la fête ». Inquiétude des ser­vices de l’État quant à un pos­sible encom­bre­ment des abat­toirs agréés ?

Une chose est sure : les abat­tages clan­des­tins, fai­sant fi des règles d’hy­giène en vigueur, sont pas­sibles de six mois d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

Des abat­toirs tem­po­raires agréés pour l’Aïd al-Adha

Où faire abattre les ani­maux ? « Pour le dépar­te­ment de l’Isère, seul l’abattoir de Grenoble-Le Fontanil-Cornillon est régu­liè­re­ment habi­lité pour pro­cé­der à l’abattage », rap­pelle la pré­fec­ture. Trois points d’a­bat­tage tem­po­raires seront éga­le­ment agréés à l’oc­ca­sion de la Fête du sacri­fice : l’é­le­vage de mou­tons d’Éric Martin à Roissard, l’é­ta­blis­se­ment de Jérôme Jourdan à Savas-Mépin, et l’as­so­cia­tion Dolly à la Chapelle-de-Surieu. (cf. encadré)

« Il appar­tient aux per­sonnes sou­hai­tant faire abattre un ani­mal à cette occa­sion de le réser­ver auprès d’un éle­veur, celui-ci devant l’acheminer vers un de ces abat­toirs dans un moyen de trans­port appro­prié », rap­pellent encore les ser­vices de l’État. Qui insistent sur le fait qu’un appro­vi­sion­ne­ment en car­casses de mou­tons est éga­le­ment pos­sible auprès de bou­che­ries spé­cia­li­sées et de cer­taines grandes surfaces.

Une viande ovine à manier avec précaution

Pourquoi tant de pré­cau­tions ? Parce que la viande de mou­ton, ani­mal tra­di­tion­nel­le­ment sacri­fié durant l’Aïd al-Adha, peut pré­sen­ter un risque pour la santé. Certaines par­ties sont ainsi sys­té­ma­ti­que­ment reti­rées de la car­casse pour évi­ter leur consom­ma­tion. De plus, la viande de mou­ton doit être ame­née rapi­de­ment au lieu de cuis­son, et trans­por­tée dans un envi­ron­ne­ment frais afin d’é­vi­ter toute pro­pa­ga­tion bactérienne.

Des fidèles lors d'une prière à la mosquée de Teisseire © Joël Kermabon - Place Gre'net

Des fidèles lors d’une prière à la mos­quée de Teisseire © Joël Kermabon – Place Gre’net

Depuis le 22 juillet et jus­qu’au 18 août, la vente d’o­vins (mais aussi de caprins et de bovins) aux par­ti­cu­liers est ainsi inter­dite sur le dépar­te­ment. La ques­tion du “confort” de l’a­ni­mal est éga­le­ment en jeu : « Le trans­port d’animaux vivants dans des condi­tions ne satis­fai­sant pas à leur bien-être est une infrac­tion punie d’une amende de 750 euros », conclut le com­mu­ni­qué préfectoral.

Florent Mathieu

LES ÉTABLISSEMENTS D’ABATTAGE AGRÉÉS

Abattoir de Grenoble (Le Fontanil-Cornillon) : 04 76 75 27 81

Éric Martin (Roissard) : 06 86 90 84 01

Jérôme Jourdan (Savas-Mépin) : 06 63 45 39 07

Association Dolly (Chapelle-de-Surieu) : 06 81 51 69 42

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Mobilisation du comité de soutien à la MJC-théâtre Prémol, devant la mairie de Grenoble, à l'occasion d'une rencontre avec les élues aux Cultures et à la Jeunesse, lundi 10 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : pour sau­ver la MJC-théâtre Prémol, son comité de sou­tien pro­pose de décro­cher le label « Éducation popu­laire pour la culture »

FOCUS - La MJC-théâtre Prémol à Grenoble va-t-elle devoir céder la gestion du théâtre à l'association Le centre des Arts du récit ? Il semblerait Lire plus

Le CHU Grenoble-Alpes présente ses douze engagements "pour une alimentation saine et durable"
Le CHU Grenoble-Alpes pré­sente ses douze enga­ge­ments « pour une ali­men­ta­tion saine et durable »

FLASH INFO - Le CHU Grenoble-Alpes annonce s'engager "pour une alimentation saine et durable" avec Mon restau responsable (déjà adopté par le Crous Grenoble-Alpes), une Lire plus

Grenoble : ras­sem­ble­ment le 15 juin 2024 à Alsace-Lorraine contre les fer­me­tures annon­cées de bureaux de poste

FOCUS - Des représentants d'unions de quartier et du collectif "J'aime ma poste" (qui regroupe des usagers et syndicats de postiers) ont de nouveau tiré Lire plus

Pompiers illustration (c) Elias Muhlstein - Place Gre'net
Deux trans­for­ma­teurs élec­triques incen­diés à La Tronche et Grenoble, des mil­liers de foyers pri­vés d’électricité

FLASH INFO - Deux transformateurs électriques ont été incendiés dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 juin 2024, à La Tronche et Grenoble, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution
Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Projet de nou­velle unité d’in­ci­né­ra­tion des déchets d’Athanor à La Tronche : le bud­get s’envole

EN BREF - Le marché de "conception-réalisation process" pour le projet de nouvelle unité d'incinération et de valorisation énergétique (UIVE) des déchets sur le site Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !