Actualité

Le groupe d'habitants du quartier Foch-Aigle-Libération qui a planché sur le plan Vélos-Piétons, jeudi 11 juillet 2019 © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr

Secteur Foch-Alliés-Libération à Grenoble : les habi­tants réclament des nou­velles pistes cyclables bidirectionnelles

Secteur Foch-Alliés-Libération à Grenoble : les habi­tants réclament des nou­velles pistes cyclables bidirectionnelles

FOCUS – Tandis que les belles pistes « chro­no­vé­los » sont pro­gres­si­ve­ment déployées, les habi­tants du sec­teur Foch-Alliés-Libération demandent d’améliorer le réseau exis­tant. Ils viennent ainsi de poin­ter toute une série de conflits d’usages entre cyclistes, pié­tons et auto­mo­bi­listes. Dont cer­tains résultent de l’a­mé­na­ge­ment de pistes cyclables mono­di­rec­tion­nelles. À charge de la Métropole désor­mais de résor­ber l’en­semble de ces points noirs.

Femme à vélo. © Elodie.Rummelhard - placegrenet.fr

Femme à vélo. © Elodie.Rummelhard – pla​ce​gre​net​.fr

Quel pié­ton n’a pas pesté un jour contre un deux-roues venant de le frô­ler sur un trot­toir ? Et quel cycliste n’a pas eu une peur bleue en se voyant dou­bler à toute allure par une voi­ture sans res­pec­ter la dis­tance de sécurité ?

C’est pour évi­ter à l’a­ve­nir ce type de désa­gré­ment aux dif­fé­rents usa­gers de la ville que « le plan vélos-pié­tons du quar­tier Foch-Alliés-Libération » a été remis en juin à la Métropole de Grenoble.

Un docu­ment qui fera référence

Ce docu­ment éta­blit le diag­nos­tic des conflits d’usages obser­vés entre les cyclistes, les pié­tons et auto­mo­bi­listes dans toutes les rues du quar­tier. Et pro­pose des pré­co­ni­sa­tions en matière d’aménagement pour remé­dier aux prin­ci­paux problèmes.

Le groupe d'habitants du quartier Foch-Aigle-Libération qui a planché sur le plan Vélos-Piétons, jeudi 11 juillet 2019 © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr

Le groupe d’ha­bi­tants du quar­tier Foch-Aigle-Libération qui a plan­ché sur le plan Vélos-Piétons, jeudi 11 juillet 2019. © Séverine Cattiaux – Placegrenet​.fr

« C’est un docu­ment qui fera réfé­rence, sur lequel tant la Métropole que les habi­tants pour­ront s’ap­puyer », sou­tiennent Jacques Wiart, conseiller muni­ci­pal en charge des dépla­ce­ments, et René de Ceglié, élu du sec­teur 4.

Les deux élus ont par­ti­cipé au groupe de tra­vail, avec des béné­voles de l’Union de quar­tier Foch-Aigle-Libération et des parents d’élèves du sec­teur. « Tous les quar­tiers de Grenoble vont pro­gres­si­ve­ment dis­po­ser d’un tel docu­ment », pré­cisent-ils.

Séances de tra­vail en salle et sur le terrain

Il a fallu plu­sieurs longues séances sur le ter­rain et autour d’une table, pen­chés sur des cartes, pour venir à bout de ce tra­vail tout en den­telle, sur un sec­teur bien fourni en voies de cir­cu­la­tion de toutes natures.

Le groupe d'habitants du quartier Foch-Aigle-Libération qui a planché sur le plan Vélos-Piétons, jeudi 11 juillet 2019 © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr

Membres du groupe de tra­vail du quar­tier Foch-Aigle-Libération qui a plan­ché sur le plan vélos-pié­tons, juillet 2019. © Séverine Cattiaux – Placegrenet​.fr

« Ce quar­tier est à che­val sur quatre sec­teurs de la ville, pré­cise Renaud-Vernet, pré­sident de l’union de quar­tier Foch-Aigle-Libération. 

« Il est tra­versé par les trams C et E, pour­suit le pré­sident. Il compte 13 000 habi­tants, dont un nombre tou­jours plus élevé de per­sonnes âgées et beau­coup de jeunes enfants. Car nous avons sur ce ter­ri­toire les groupes sco­laires Élysée-Chatin, Sidi-Brahim et le lycée des Eaux claires »

Des pistes mono­di­rec­tion­nelles uti­li­sées… dans les deux sens

Force est de consta­ter, à entendre les habi­tants, que nombre de dys­fonc­tion­ne­ments obser­vés ici datent du réamé­na­ge­ment des grands bou­le­vards Foch-Vallier et de l’axe Jean-Jaurès-Libération, au moment de l’arrivée du tram­way. Le choix a en effet été fait, à l’époque, de tra­cer des pistes cyclables mono­di­rec­tion­nelles (allant dans un seul sens) sur le trot­toir, de part et d’autre, de la chaussée

Le groupe d'habitants du quartier Foch-Aigle-Libération qui a planché sur le plan Vélos-Piétons, jeudi 11 juillet 2019 © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr

Un vélo rou­lant sur le trot­toir ? « C’est mon­naie cou­rante » déplore le groupe d’ha­bi­tants du quar­tier Foch-Aigle-Libération qui a plan­ché sur le plan vélos-pié­tons, juillet 2019. © Séverine Cattiaux – Placegrenet​.fr

Or, en pra­tique, les usages ne sont pas ceux que les déci­deurs ima­gi­naient. Les cyclistes cir­culent très sou­vent sur les trot­toirs et les pié­tons inat­ten­tifs coupent régu­liè­re­ment les pistes cyclables. Une coha­bi­ta­tion véri­ta­ble­ment problématique.

Les risques de col­li­sion sont d’autant plus éle­vés que cha­cune des pistes cyclables mono­di­rec­tion­nelles est impu­né­ment uti­li­sée par les vélos dans les deux sens.

Pour rec­ti­fier le tir, les habi­tants demandent à la Métropole d’aménager une piste bidi­rec­tion­nelle, au moins sur le côté impair du bou­le­vard Foch. De même qu’ils pré­co­nisent une piste bidi­rec­tion­nelle « sanc­tua­ri­sée » rue Commandant de Reynies, afin que les vélos cessent d’y déva­ler le trot­toir en pente, qui plus est à proxi­mité de l’é­cole Élisée Chatin.

Pour « une vraie piste cyclable » sur le cours de la Libération

Sur l’axe Libération, les conflits d’usages sont éga­le­ment pré­gnants. Là aussi, les vélos cir­culent sou­vent sur les trot­toirs, man­quant à tout ins­tant de ren­ver­ser les pié­tons, en par­ti­cu­lier ceux qui sortent des com­merces, observent sévè­re­ment les habitants.

Marquage au sol, cours de la Libération, pour inciter les vélos à rouler sur la chaussée, quartier Foch-Aigle-Libération, jeudi 11 juillet 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Marquage au sol, cours de la Libération, pour inci­ter les vélos à rou­ler sur la chaus­sée, quar­tier Foch-Aigle-Libération. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Quant aux contre-allées, elles sont uti­li­sées pour de mau­vaises rai­sons : les auto­mo­bi­listes pres­sés les empruntent pour court-cir­cui­ter le flux de voi­tures. La vitesse exces­sive de ces véhi­cules insé­cu­rise les vélos… qui pré­fèrent donc rou­ler sur le trottoir.

Il faut agir, alertent les habi­tants, soit en réser­vant les contre-allées aux seuls vélos, soit en créant « une vraie piste cyclable » sur le cours de la Libération. Ce qui entraî­nera, de fait, la sup­pres­sion de quelques places de stationnement.

Certains car­re­fours, par­ti­cu­liè­re­ment problématiques

Le car­re­four Alliés-Libération-bou­le­vard Salengro mérite, lui aussi, un toi­let­tage com­plet. « Dans cet ensemble essen­tiel­le­ment rou­tier, cyclistes et pié­tons trouvent dif­fi­ci­le­ment leur place », pointent les habi­tants. Qui sug­gèrent, entre autres, de ral­lon­ger la durée du feu vert pour les pié­tons et de gui­der davan­tage les cyclistes dans la tra­ver­sée de ce car­re­four par des mar­quages au sol.

Synthèse du diagnostic du plan vélos-piétons du quartier Foch-Alliés-Libération

Synthèse du diag­nos­tic du plan vélos-pié­tons du quar­tier Foch-Alliés-Libération

Les car­re­fours de la rue Stalingrad consti­tuent la cin­quième et der­nière grande pro­blé­ma­tique du quar­tier mise en exergue par le groupe de tra­vail. Les vélos ne sont pas à la fête dans ce sec­teur, très rou­tier. Il serait éga­le­ment judi­cieux, ana­lyse le groupe, d’aménager une piste bidi­rec­tion­nelle sur la rue Honoré de Balzac pour relier le quar­tier Mistral – Eaux Claires à la Chronovélo 2.

Réponse de la Métropole aux habi­tants… dans le cou­rant de l’automne

Pour par­faire leur plan « vélos-pié­tons », deux groupes de tra­vail pilo­tés par les res­pon­sables des écoles Élisée-Chatin et Sidi-Brahim ont passé au peigne fin les abords des éta­blis­se­ments scolaires.

Travail de l'école Elisée Chatin sur les conflits cycles piétons voitures, carte extraite du plan Vélos-Piétons du quartier Foch-Aigle-Libération

Carte extraite du plan vélos-pié­tons du quar­tier Foch-Aigle-Libération

Outre un ensemble de remarques sur les pro­blèmes ren­con­trés par les parents et les enfants lors de leurs dépla­ce­ments vers l’école, ils font un cer­tain nombre de propositions.

Quid du deve­nir de ce tra­vail béné­vole dont « la qua­lité et la métho­do­lo­gie » ont été saluées par les élus gre­no­blois ? Il est désor­mais entre les mains de la Métropole.

« La col­lec­ti­vité devrait, d’ici la fin de l’année, reve­nir vers les habi­tants pour leur pré­sen­ter un calen­drier de mise en œuvre des pre­miers tra­vaux », annonce Jacques Wiart… pru­dem­ment tou­te­fois, car les ser­vices de la Métropole « sont très très sol­li­ci­tés ».

Séverine Cattiaux 

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

ANVCop21 et Parlons-Y Vélo réclament une sécurisation des carrefours pour les cycles et les piétons
ANVCop21 et Parlons‑Y Vélo réclament une sécu­ri­sa­tion des car­re­fours pour les cycles et piétons

FLASH INFO - Une vingtaine de militants des organisations ANV-Cop21 et Parlons-Y Vélo se sont donné rendez-vous à l'intersection entre le boulevard Joseph-Vallier et les Lire plus

Villages d'avenir, programme issu de France Ruralités, fait étape dans le Trièves avec des projets communs portés par cinq localités
France Ruralités : des pro­jets com­muns por­tés par cinq loca­li­tés du Trièves label­li­sées Villages d’avenir

FLASH INFO - Laurent Simplicien, secrétaire général du préfet de l'Isère, et Marius Gatouillat, chef de projet France Ruralités auprès de la préfecture de l'Isère, Lire plus

Le festival de cirque Courts-CIRCuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école de cirque grenobloise, Vit’amin, il aura lieu dans un chapiteau dans le parc Lesdiguières. ©FB Vit'anim
Seyssinet-Pariset : le fes­ti­val de cirque Courts-Circuits lance sa 5e édition

ÉVÉNEMENT - Le festival de cirque Courts-Circuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école Lire plus

Après Un bon début, le grenoblois Antoine Gentil présente sa méthode éducative "starter" avec son livre Classe réparatoire
Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

FOCUS - Antoine Gentil, enseignant grenoblois au lycée Guynemer, responsable du dispositif "starter" à destination des élèves au bord du décrochage scolaire, a présenté son Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

Flash Info

|

15/04

18h01

|

|

15/04

15h38

|

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !