Personnes malades à la rue : 20 lits d’accueil médi­ca­li­sés ins­tal­lés à la Villeneuve

Personnes malades à la rue : 20 lits d’accueil médi­ca­li­sés ins­tal­lés à la Villeneuve

FIL INFO – Vingt lits d’accueil médi­ca­li­sés des­ti­nés aux per­sonnes malades à la rue ont inté­gré tem­po­rai­re­ment la rési­dence pour per­sonnes âgées Le Lac. Un pro­jet en germe depuis le Plan muni­ci­pal de santé de 2015 et qui a pu être entiè­re­ment financé suite à un appel à pro­jet lancé en 2017 avec l’Agence régio­nal de santé.

Vingt lits d’accueil médicalisés pour les personnes malades à la rue ont intégré temporairement la résidence pour personnes âgées Le Lac, à la Villeneuve.Marginal en train de dormir à coté du cinéma Pathée à Chavant SDF sans abri sans domicile fixe © Eléonore Bayrou

Sans-abri en train de dor­mir à coté du cinéma Pathé Chavant à Grenoble. © Eléonore Bayrou

En cette période de mobi­li­sa­tion pour les per­sonnes à la rue, vingt lits d’accueil médi­ca­li­sés (Lam) ont été ins­tal­lés au sein de la Résidence du Lac, dans le quar­tier de l’Arlequin. Une déci­sion murie depuis l’élaboration du Plan muni­ci­pal de santé de 2015 et approu­vée lors du conseil muni­ci­pal du 8 juillet 2019.

Pour l’adjointe à la Santé, Mondane Jactat, ce pro­jet anti­cipe la crois­sance de l’urbanisation qui s’accélère en Europe. Elle devrait atteindre 80 % de la popu­la­tion d’ici dix ans.

Un lieu pour des per­sonnes gra­ve­ment malades et sans domi­cile fixe

Le dis­po­si­tif médico-social des lits d’accueil médi­ca­li­sés doit accueillir des per­sonnes majeures, sans domi­cile fixe et atteintes de patho­lo­gies lourdes et chro­niques, irré­ver­sibles ou han­di­ca­pantes. Une prise en charge qui man­quait à Grenoble. En effet, jus­qu’a­lors aucune autre struc­ture ne pou­vait s’occuper de ces malades en perte d’autonomie.

Quant à la durée du séjour, elle devrait s’adapter à la situa­tion sani­taire et sociale des per­sonnes et per­mettre la construc­tion de leur « pro­jet de vie ».

Plus qu’un lit, un lieu d’accueil et d’accompagnement

Au-delà de la dis­pense de soins médi­caux et para­mé­di­caux, les lits d’accueil médi­ca­li­sés doivent aussi four­nir aux per­sonnes accueillies une « édu­ca­tion à la santé » et une « édu­ca­tion thé­ra­peu­tique ». En somme, les accom­pa­gner dans leur prise en charge à l’avenir.

Vingt lits d’accueil médicalisés pour les personnes malades à la rue ont intégré temporairement la résidence pour personnes âgées Le Lac, à la Villeneuve.Mondane Jactat, porteuse de la délibération. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Mondane Jactat, adjointe à la santé. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les soi­gnants auront éga­le­ment la res­pon­sa­bi­lité d’aider les malades à faire valoir leurs droits. Tout en construi­sant avec eux un « pro­jet de vie » stable. Pour Mondane Jactat, adjointe à la santé, « Grenoble (…) conti­nue sur sa lan­cée en liant envi­ron­ne­ment, jus­tice sociale et santé au cœur de ses poli­tiques publiques pour récon­ci­lier le « vivre en ville » et le « bien-vivre » »

Une dyna­mique par­te­na­riale entre les acteurs du territoire

Réunis pour la der­nière fois de l’été, les conseillers muni­ci­paux ont donc adopté la charte défi­nis­sant les objec­tifs et les enga­ge­ments des par­te­naires du pro­jet. CHU, CCAS, per­son­nels de santé, asso­cia­tions et Ville de Grenoble, tous sont ras­sem­blés au sein d’un « groupe de tra­vail par­te­na­rial d’orientation » chargé de faire évo­luer le dispositif.

Le Samu 38 au CHU Grenoble-Alpes. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le Samu 38 au CHU Grenoble-Alpes., notam­ment à l’o­ri­gine du pro­jet. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Certains de ces acteurs ter­ri­to­riaux, comme Médecins du Monde, le CHU ou le 115, sont à l’o­ri­gine du pro­jet. En effet, ils avaient alerté la muni­ci­pa­lité, dès 2015, sur la néces­sité d’avoir un lieu d’accueil et d’accompagnement pour les SDF. Ils forment désor­mais, avec d’autres acteurs civils et ins­ti­tu­tion­nels, un comité de pilo­tage dont le rôle est d’aiguiller le CCAS dans la ges­tion des vingt lits d’accueil médi­ca­li­sés grenoblois.

À par­tir de 2022, les lits de la rési­dence du Lac s’installeront dans les locaux de l’actuel Ehpad des Delphinelles-Teisseire. Cette der­nière aura, d’ici-là, démé­nagé dans le quar­tier Flaubert.

Nina Soudre

NS

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alan Confesson a inauguré le nouvelle borne d'eau potable installée place Championnet. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget par­ti­ci­pa­tif : la Ville de Grenoble inau­gure une nou­velle borne-fon­taine d’eau potable place Championnet

FOCUS - La Ville de Grenoble a inauguré, lundi 22 juillet 2024, une nouvelle borne-fontaine d'eau potable, place Championnet. L'aboutissement du projet La Grenobloise, lauréat Lire plus

Isère : plus de 13 000 lettres non dis­tri­buées retrou­vées chez un fac­teur qui écour­tait ses tour­nées depuis un an

FLASH INFO - Plus de 13 000 lettres ont été découvertes, le 10 juillet 2024, dans le garage d'un facteur, à L'Isle-d'Abeau (Isère). Celui-ci les Lire plus

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Deux jeunes Grenoblois lancent le Cercle Paul-Mistral, nou­velle asso­cia­tion visant à refon­der une pen­sée de gauche

EN BREF - Un doctorant à l'Université Grenoble Alpes (UGA) et un étudiant à Sciences Po Grenoble ont annoncé, à la mi-juillet 2024, le lancement Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !