Dépôts sauvages de déchets : la Ville de Grenoble met en place une nouvelle équipe d’agents d’entretien

sep article

 

FIL INFO – Pour lutter contre les dépôts sauvages de déchets sur la voie publique et autres incivilités du même acabit, la Ville de Grenoble met à la disposition du service des Espaces verts une nouvelle équipe d’agents d’entretien et deux véhicules.

 

 

Le service des Espaces verts de la Ville de Grenoble lance une nouvelle équipe d'agents d'entretien pour lutter contre les dépôts sauvages.

Retrait de dépôts sauvages le 12 juillet 2019. © Pauline Defélix – Placegrenet.fr

Détritus, meubles hors d’usages, pneus de voitures… Les dépôts sauvages dans l’espace public représentent une pollution environnementale et visuelle que beaucoup de Grenoblois déplorent. Et qui donnent une mauvaise image de la Ville.

 

Face à ce problème, elle vient de mettre en place une nouvelle équipe d’agents d’entretien ainsi que deux véhicules de service.

 

 

Lutter contre les incivilités

 

Face aux critiques, la Ville de Grenoble rappelle en outre qu’elle œuvre depuis 2016 pour lutter contre la dégradation de son espace public. La police municipale intervient ainsi pour sanctionner les incivilités commises. Outre les procès-verbaux de 65 euros pour les déjections canines ou les mégots, les dépôts sauvages en ville sont facturés à hauteur de 150 euros par mètre cube.

 

Lucille Lheureux,12 juillet 2019. © Pauline Defélix Placegrenet.fr

« On intervient à plusieurs niveaux », explique Lucille Lheureux, adjointe aux Espaces publics et à la Nature en ville.

 

Après un repérage des dépôts sauvages, l’équipe planifie et organise la prise en charge. Puis les agents d’entretien balisent les lieux 24 heures avant le retrait. Un temps d’intervention qui n’a pas seulement une utilité technique.

 

« C’est important de rendre visibles les dépôts sauvages pour rappeler que c’est une incivilité », estime l’adjointe. Ainsi, l’opération prend-elle le rôle d’un rappel à l’ordre pour les citoyens.

 

Désormais, deux camions assurent les repérages en tournant dans la ville et en surveillant certains points stratégiques. En l’occurrence, des endroits régulièrement dégradés, précise l’un des agents d’entretien.

 

 

Un travail de concert entre la Ville et la Métropole

 

Retrait de dépôts sauvages, 12 juillet 2019. © Pauline Defélix - Placegrenet.fr

© Pauline Defélix – Placegrenet.fr

Grenoble et la Métropole travaillent de concert depuis longtemps pour entretenir la ville. Aujourd’hui, toujours dans le cadre d’une coopération, l’équipe d’agents relève de la Ville de Grenoble, mais c’est la Métropole qui finance les véhicules de service.

 

Un partenariat qui vise à pallier au mieux un problème de longue date, ajoute Lucille Lheureux.

 

PDe

 

Rappel : trois déchèteries sont ouvertes du lundi au samedi à Grenoble.

Il est en outre possible de contacter le numéro vert 0 800 12 13 14 pour signaler un problème relatif aux espaces verts, à l’éclairage public, au nettoyage, aux tags et graffitis, aux véhicules et vélos, et aux dépôts sauvages.

 

commentez lire les commentaires
3167 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.