Ce vendredi et samedi seront marqués par un nouvel épisode de chaleur proche de la canicule. La préfecture de l'Isère rappelle ses recommandations.En prévision des températures élevées en Isère jusqu’à ce jeudi 22 juin, les autorités préfectorale ont déclenché le niveau 3 du Plan national canicule

Canicule en Isère sur la semaine du 24 juin : la pré­fec­ture appelle à la vigilance

Canicule en Isère sur la semaine du 24 juin : la pré­fec­ture appelle à la vigilance

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — Face à la vague de fortes cha­leurs atten­due sur l’Isère comme sur l’en­semble du ter­ri­toire de l’Hexagone, les ser­vices de l’État appellent la popu­la­tion à la vigi­lance. Et dif­fusent les pré­cau­tions à prendre en cette période de cani­cule, notam­ment pour les per­sonnes les plus vulnérables.

« Une vague de cha­leur intense et durable » : c’est ainsi que la pré­fec­ture de l’Isère qua­li­fie l’é­pi­sode de cani­cule que va connaître l’Isère, comme l’en­semble du ter­ri­toire fran­çais, durant la semaine du lundi 24 au dimanche 30 juin. Avec des tem­pé­ra­tures supé­rieures à 35 °C en jour­née, et ne des­cen­dant pas en des­sous de 20 °C la nuit, les ser­vices de l’État indiquent les pré­cau­tions à prendre pour la population.

Les fontaines, un moyen de chercher du frais en ville, si la sécheresse ne contraint pas de les couper. © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

Les fon­taines, un moyen de cher­cher du frais en ville… si la séche­resse ne contraint pas de les cou­per. © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

Des règles de bon sens qu’il convient de rap­pe­ler : boire régu­liè­re­ment de l’eau (même sans soif), se rafraî­chir et se mouiller le corps plu­sieurs fois par jour, man­ger en quan­tité suf­fi­sante tout en évi­tant l’al­cool. Il est aussi conseillé de ne pas sor­tir aux heures les plus chaudes et de se munir d’un cha­peau et de vête­ments légers en cas de sor­tie. Sans oublier de pro­té­ger son loge­ment de la cha­leur, et de pas­ser si pos­sible plu­sieurs heures par jour dans un endroit frais.

Une atten­tion accrue por­tée aux per­sonnes vulnérables

C’est natu­rel­le­ment vers les per­sonnes les plus vul­né­rables qu’une atten­tion toute par­ti­cu­lière doit se tour­ner. « Prenez des nou­velles des per­sonnes âgées, iso­lées, ou souf­frant de mala­dies chro­niques que vous connais­sez, ou ren­dez-leur visite deux fois par jour », recom­mande ainsi la pré­fec­ture. Qui conseille éga­le­ment d’ac­com­pa­gner ces per­sonnes dans des endroits frais. Et de se tour­ner vers un méde­cin en cas de mala­die ou de troubles du comportement.

En cas de canicule, quand les places sont noyées de soleil, mieux vaut privilégier l'ombre. © Florent Mathieu - Place Gre'net

En cas de cani­cule, quand les places sont noyées de soleil, mieux vaut pri­vi­lé­gier l’ombre. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Les signes notables de déshy­dra­ta­tion chez les per­sonnes âgées ? Une grande fai­blesse ou une grande fatigue, avec dif­fi­culté inha­bi­tuelle à se dépla­cer, de même qu’une agi­ta­tion noc­turne inha­bi­tuelle. Autres symp­tômes qui doivent aler­ter : des maux de tête, des étour­dis­se­ments et des ver­tiges, des troubles de la conscience, des nau­sées ou vomis­se­ments, une diar­rhée, des crampes mus­cu­laires ou une tem­pé­ra­ture cor­po­relle supé­rieure à 38,5 °C.

Les épi­sodes de cani­cule ayant plu­tôt ten­dance à sur­ve­nir aux mois de juillet ou d’août, les très fortes cha­leurs atten­dues sur l’Hexagone pour cette fin du mois de juin pour­rait consti­tuer un record météo­ro­lo­gique. Sur Grenoble, Météo France pré­voit ainsi huit jour­nées à plus de 35 °C, dont trois attei­gnant 40 °C les jeudi 27, ven­dredi 28 et samedi 29 juin. Avec des tem­pé­ra­tures ne des­cen­dant pas en-des­sous de 21 °C la nuit.

FM

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Claix, Meylan, Seyssinet, Corenc et Varces signent un Contrat de mixité sociale avec l'EPFL et l'État
Les Villes de Claix, Meylan, Seyssinet, Corenc et Varces signent un contrat de mixité sociale

FOCUS - Les Villes de Claix, Meylan, Seyssinet-Pariset, Corenc et Varces ont signé, lundi 2 mai 2022, des Contrats de mixité sociale (CMS) avec l'Établissement public Lire plus

Le Grésivaudan signe un contrat d’aide à la relance de la construction durable avec la préfecture de l'Isère
Le Grésivaudan signe un contrat d’aide à la relance de la construc­tion durable avec la pré­fec­ture de l’Isère

FLASH INFO – Un premier "contrat d’aide à la relance de la construction durable" en Isère. Jeudi 17 mars, le préfet de l'Isère Laurent Prévost Lire plus

La préfecture annonce avoir d'ores et déjà reçu 150 ressortissants ukrainiens depuis le début de la guerre
Déjà 150 réfu­giés ukrai­niens en Isère, un gui­chet unique et un gym­nase ouvert à Grenoble

EN BREF - La préfecture de l'Isère indique avoir reçu 150 ressortissants ukrainiens et délivré 87 autorisations provisoires de séjour, tandis que près de 4300 Lire plus

Saisi par Alain Carignon, le préfet de l'Isère ne voit "à ce stade" aucune illégalité dans le budget 2022 de la Ville de Grenoble
Saisi par Alain Carignon, le pré­fet de l’Isère ne voit « à ce stade » aucune illé­ga­lité dans le bud­get 2022 de la Ville de Grenoble

FLASH INFO – "S'agissant du budget primitif dont le caractère est prévisionnel, le contrôle n'a révélé à ce stade aucune illégalité". C'est par ces mots Lire plus

L’Isère passe en niveau 4 de risque de déclen­che­ments d’a­va­lanches à comp­ter du lundi 21 février

FLASH INFO — La préfecture de l'Isère indique que le département passe en niveau 4 (sur une échelle de 5) du risque de déclenchement d'avalanches. Lire plus

A Grenoble, le nouvel indice de la qualité de l'air fait exploser le nombre de jours pollués. Et ? Rien. Car la règlementation n'a pas changé.
Pollution de l’air aux par­ti­cules fines : le bas­sin gre­no­blois placé en vigi­lance jaune, le Nord-Isère en vigi­lance orange

FLASH INFO - Un nouvel épisode de pollution de l'air aux particules fines touche le département de l'Isère. La procédure préfectorale d'information-recommandation a ainsi été Lire plus

Flash Info

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin