Coupures d’eau à répétition à Fontaine : la faute à… une intervention technique sur un réservoir

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Pour quelle raison plusieurs quartiers de Fontaine ont-ils subi des coupures d’eau ou des baisses de pression entre le 21 et le 24 mars ? La faute à des ruptures de canalisations successives faisant suite à une intervention technique, expliquent les services de la Métro. Qui assurent à présent que la situation est stabilisée.

 

 

Fontaine, je ne boi­rai plus de ton eau ? Entre le jeudi 21 et le dimanche 24 mars, nombre de Fontainois ont tourné leurs robi­nets en vain : plu­sieurs quar­tiers de la ville ont subi des cou­pures d’eau ou d’im­por­tantes baisses de pres­sion. En cause : des « rup­tures de cana­li­sa­tion suc­ces­sives », selon les termes de Grenoble-Alpes Métropole. La Métro est, en effet, en charge de la ges­tion du réseau d’eau potable sur l’en­semble des com­munes de son ter­ri­toire.

 

Les coupures d'eau à répétition sur la ville de Fontaine entre le 21 et le 24 mars sont dues à une saturation du réseau, suite à une intervention technique.Travaux sur des canalisations d'eau © Grenoble Alpes Métropole

Travaux sur des cana­li­sa­tions d’eau. © Grenoble Alpes Métropole

 

Les rai­sons de ces rup­tures ? Tout aurait com­mencé avec une inter­ven­tion tech­nique sur l’un des réser­voirs d’eau potable de la ville. Dans la nuit du 20 au 21 mars, afin d’i­so­ler le réser­voir, « l’alimentation en eau potable a été bas­cu­lée en adduc­tion directe depuis le site de cap­tage », explique la Métro. Un « recours à un appro­vi­sion­ne­ment alter­na­tif » indis­pen­sable pour per­mettre aux équipes d’in­ter­ve­nir.

 

 

« La situation est stabilisée »

 

Hélas, mal­gré la prise de « toutes les pré­cau­tions pos­sibles », le bas­cu­le­ment a pro­vo­qué des varia­tions de pres­sion et, in fine, des rup­tures en série de cana­li­sa­tions sur le réseau « vétuste » de Fontaine. Le sec­teur des Vouillants a été le pre­mier tou­ché, le jeudi 21 mars au matin. Mais la Métro a annoncé une nou­velle rup­ture le dimanche 24 mars à 19 heures. Tandis que, sur Facebook, cer­tains habi­tants se plai­gnaient de ne plus avoir d’eau depuis plu­sieurs jours…

 

L'eau est censée de nouveau couler à flot à Fontaine. DR

L’eau est cen­sée de nou­veau cou­ler à flot à Fontaine. DR

« Des moyens humains excep­tion­nels ont été mobi­li­sés jour et nuit afin de réta­blir la situa­tion qui est aujourd’hui sta­bi­li­sée », assure Grenoble-Alpes Métropole. La col­lec­ti­vité explique encore avoir pro­cédé à des dis­tri­bu­tions de bou­teilles d’eau durant les cou­pures. Et tient à rap­pe­ler aux rive­rains assoif­fés les « impor­tants inves­tis­se­ments » enga­gés pour ten­ter de remé­dier à la vétusté des réseaux sur cette zone de l’ag­glo­mé­ra­tion.

 

« Ce sont ainsi pas moins de 2,3 mil­lions d’euros qui ont été inves­tis […] depuis la prise de com­pé­tence métro­po­li­taine au 1er jan­vier 2015 », pré­cisent ses ser­vices. Et d’an­non­cer encore un inves­tis­se­ment de deux autres mil­lions d’eu­ros au cours de la seule année 2019. Notamment pour le réseau de la rue des Balmes, où une ava­rie sur la conduite d’eau sou­ter­raine avait déjà occa­sionné des cou­pures en avril 2018.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1724 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.