Le syndicat FO appelle au blocage de la maison d'arrêt de Chambéry mardi 5 décembre pour dénoncer la surpopulation de l'établissement.

Opérations de blo­cage des sur­veillants de la mai­son d’ar­rêt de Chambéry pour dénon­cer leurs condi­tions de travail

Opérations de blo­cage des sur­veillants de la mai­son d’ar­rêt de Chambéry pour dénon­cer leurs condi­tions de travail

FIL INFO – Les sur­veillants de la mai­son d’ar­rêt de Chambéry orga­nisent des opé­ra­tions de blo­cage tous les matins depuis le mer­credi 6 mars. Objectif ? Faire entendre leur reven­di­ca­tions sécu­ri­taires et finan­cières, mais aussi dénon­cer la sur­po­pu­la­tion car­cé­rale au sein de leur établissement.

La grogne qu’a fait entendre le per­son­nel de la mai­son d’ar­rêt de Varces résonne avec celle de Chambéry. Depuis le mer­credi 6 mars, des sala­riés de l’é­ta­blis­se­ment pro­cèdent ainsi tous les matins à un mou­ve­ment de semi-blo­cage. L’objectif ? Ralentir les prises de fonc­tion de cer­tains, ou empê­cher l’en­trée à d’autres, afin de faire entendre leurs reven­di­ca­tions. La mai­son d’ar­rêt de Varces avait quant à elle déjà été concer­née par un mou­ve­ment simi­laire fin 2017.

Maison d'arrêt de Chambéry © Ministère de la Justice

Maison d’ar­rêt de Chambéry. © Ministère de la Justice

« Nous por­tons les reven­di­ca­tions natio­nales d’ordres sécu­ri­taire et finan­cières », indique le secré­taire local Force ouvrière Thierry Gidon. Sur le tapis, figure ainsi la reva­lo­ri­sa­tion des salaires des sur­veillants, en par­ti­cu­lier durant les prises de fonc­tion de nuit, les dimanches ou les jours fériés. Les matons attendent aussi que leur pro­fes­sion soit clas­sée en caté­go­rie B de la fonc­tion publique, à l’é­gal des fonc­tion­naires de police.

Un éta­blis­se­ment surpeuplé

Quid de la sécu­rité ? « On ne veut pas des pro­fils psy­chia­triques ou dan­ge­reux », explique Thierry Gidon. Et de décrire une mai­son d’ar­rêt peu adap­tée à cer­tains de ses pen­sion­naires. « Ici, il n’y a pas de mira­dor, et on nous met des gens qui vont pas­ser aux assises et peut-être prendre quinze ou vingt ans de pri­son ! » D’autres déte­nus, ajoute le syn­di­ca­liste, devraient pour leur part être pris en charge dans des lieux adap­tés aux troubles mentaux.

Les surveillants de la maison d'arrêt de Varces ont également organisé un mouvement de revendications © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les sur­veillants de la mai­son d’ar­rêt de Varces ont éga­le­ment orga­nisé un mou­ve­ment de reven­di­ca­tions. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Mais le per­son­nel de Chambéry dénonce aussi la sur­po­pu­la­tion de son éta­blis­se­ment. Si le quar­tier de semi-liberté (QSL) com­porte onze pri­son­niers pour trente places, la mai­son d’ar­rêt affiche pour sa part 121 déte­nus… pour 64 places. « On est à 200 % toute l’an­née. Parfois, on monte à 300 %. L’administration est par­fai­te­ment au cou­rant, mais ça ne l’empêche pas de mettre le logo des règles péni­ten­tiaires euro­péennes sur la porte d’en­trée ! », dénonce Thierry Gidon.

Les suites du mou­ve­ment ? Après une der­nière opé­ra­tion de blo­cage au matin du mer­credi 13 mars, les sala­riés attendent les résul­tats d’une ren­contre pré­vue entre les sur­veillants et la Garde des sceaux jeudi 14. « On fera en fonc­tion de cette réunion », confie le secré­taire FO. Sans se faire tou­te­fois beau­coup d’illu­sions : « Les pro­messes n’en­gagent que ceux qui y croient, et on n’a jamais vu la cou­leur de ce qui nous avait été pro­mis avant », conclut-il.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !