Actualité

Jacques Glénat devant une vitrine de figurines de bande dessinée.

Jacques Glénat : « Pas ques­tion que je prenne ma retraite ! Je reste tant que je m’amuse »

Jacques Glénat : « Pas ques­tion que je prenne ma retraite ! Je reste tant que je m’amuse »

ENTRETIEN – La mai­son Glénat, de dimen­sion natio­nale mais ancrée dans le pay­sage gre­no­blois, fête cette année ses 50 ans. L’oc­ca­sion pour son fon­da­teur, Jacques Glénat, de reve­nir sur sa voca­tion et les heu­reux hasards qui ont bâti son suc­cès. Cet édi­teur pas­sionné livrer sans langue de bois sa vision de l’a­ve­nir du sec­teur de la bande des­si­née. Mais aussi celui de “sa mai­son”, avec le rôle res­pec­tif que vont être ame­nées à jouer ses deux filles.

Place Gre’net : Vous avez com­mencé en édi­tant des fan­zines qui se ven­daient à quelques dizaines d’exem­plaires. L’adolescent que vous étiez en 1969 aurait-il pu ima­gi­ner ce à quoi allait res­sem­bler la mai­son Glénat en 2019 ?

Jacques Glénat devant une vitrine de figurines de bande dessinée.

Jacques Glénat devant une vitrine de figu­rines de bande des­si­née. © Diane Hentsch – pla​ce​gre​net​.fr

Jacques Glénat : Bien sûr que je n’i­ma­gi­nais pas ce que ça devien­drait. Comme vous dîtes, j’é­tais ado, donc pas très… futé [rires]. Moi j’ai fait les choses comme ça, au fur et à mesure, en avan­çant, comme ça me plai­sait et au fil de mes envies. Je ne me suis pas dit « Tiens, on va faire comme ci, comme ça, et avec cette stra­té­gie géniale je vais deve­nir pre­mier édi­teur de France ».

Non, ça ne se passe pas comme ça. C’est facile de faire de la stra­té­gie après coup, de dire « oui, j’é­tais vrai­ment un grand capi­taine d’in­dus­trie vision­naire, j’ai fait un truc d’en­fer ». Mais ce n’est pas comme ça que ça s’est passé.

Concrètement, c’est un métier fait de ren­contres : des ren­contres avec des auteurs, avec des tas de gens. Et c’est ça qui a créé les envies et les idées. Aussi j’a­vais en moi, quand même, un petit peu de pas­sion pour la BD, pour la mon­tagne, pour la mer… J’ai estimé que c’é­taient les sec­teurs dans les­quels il fal­lait qu’on se déve­loppe parce qu’ils m’in­té­res­saient plus par­ti­cu­liè­re­ment. On n’a jamais fait, chez Glénat, du théâtre ou du sco­laire – c’est pas notre truc – parce que ça ne m’in­té­res­sait pas.

La mai­son n’a donc pas voca­tion à inves­tir de nou­veaux domaines ?

Jacques Glénat : On n’est pas un édi­teur géné­ra­liste. Je dirais qu’on est un édi­teur multi-spé­cia­liste. On reste dans nos bases : d’a­bord la bande des­si­née sous toutes ses formes (BD euro­péenne, manga, comics). Puis le monde de la mon­tagne et de la mer, auquel on a ajouté le patri­moine parce qu’on est très sol­li­ci­tés pour faire des tas de livres dans la région. Ainsi que le vin et la gas­tro­no­mie parce que ça fait aussi par­tie des choses que j’aime bien. Si on me dit que demain on va se lan­cer, par exemple, dans le théâtre, je suis tota­le­ment incom­pé­tent pour faire ça !

Jacques Glénat tenant Clos de Bourgogne, une bande dessinée sur le vin.

Jacques Glénat tenant Clos de Bourgogne, une bande des­si­née sur le vin. © Diane Hentsch – pla​ce​gre​net​.fr

Vous évo­quiez à l’ins­tant le manga. Glénat a jus­te­ment été pré­cur­seur dans la décou­verte des BD japo­naises. N’avez-vous pas été le pre­mier édi­teur à en impor­ter en France ?

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

DH

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Stéphène Jourdain et Catherine Grenet, respectivement directrice et président du Centre des Arts du récit, juin 2024. DR
« Si on vient au théâtre Prémol, c’est for­cé­ment pour déve­lop­per le pro­jet des Arts du récit » sou­tient Stéphène Jourdain

TROIS QUESTIONS À - L’annonce de la Ville de Grenoble concernant le devenir du théâtre Prémol, quartier Village olympique a mis le feu au poudres, Lire plus

Soixante photos inédites datant de la Libération de Grenoble exposées sur les grilles du Jardin de ville. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble expose soixante pho­tos inédites de la Libération sur les grilles du jar­din de ville

FOCUS - Dans le cadre de la commémoration du 80e anniversaire de la Libération de Grenoble, la municipalité a décidé d'exposer 60 clichés inédits datant Lire plus

Coline Genevois, candidate LR sur la troisième circonscription de l'Isère: "On sait qu'on est sur un territoire très défavorable"
Coline Genevois, can­di­date LR sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère : « On sait qu’on est sur un ter­ri­toire très défavorable »

FOCUS - Les Républicains “non ciottistes” de l'Isère présentent comme candidate Coline Genevois sur la troisième circonscription pour les élections législatives anticipées. Un territoire difficile Lire plus

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

La justice annule (une fois encore) deux arrêtés de piétonnisation de la Ville de Grenoble pour des Places aux enfants
Places aux enfants : la jus­tice annule (encore une fois) deux arrê­tés de pié­ton­ni­sa­tion de la Ville de Grenoble

FOCUS - Dans deux jugements distincts mais similaires rendu le 20 juin 2024, le tribunal administratif de Grenoble annule une fois encore des arrêtés de Lire plus

Le Département salue la reprise de l'activité de l'Adpah Vienne par Aides et soins, malgré les critiques de l'opposition
Reprise de l’Adpah de Vienne par Aides et soins : le Département s’en réjouit, l’op­po­si­tion moins…

FOCUS - L'activité de l'Association d'aide à domicile aux personnes âgées et handicapées (Adpah) de Vienne a été reprise le 1er juin 2024 par l’association Lire plus

Flash Info

|

21/06

18h40

|

|

21/06

16h26

|

|

20/06

19h54

|

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Politique| Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

Agenda

Je partage !