François Ruffin à Grenoble : « J’aurais été un des porte-parole des gilets jaunes si je n’a­vais pas été député »

François Ruffin à Grenoble : « J’aurais été un des porte-parole des gilets jaunes si je n’a­vais pas été député »

REPORTAGE VIDÉO – François Ruffin, député La France insou­mise de la Somme, a choisi la ville de Grenoble pour débu­ter, ce ven­dredi 15 février, une tour­née de pré­sen­ta­tion de son nou­veau film docu­men­taire. J’veux du soleil retrace le par­cours de gilets jaunes ren­con­trés sur les rond-points en décembre. Le film, co-réa­lisé avec Gilles Perret, sor­tira offi­ciel­le­ment en avril.

François Ruffin a choisi Grenoble pour débuter, ce vendredi 15 février, la tournée de présentation de son nouveau film documentaire J'veux du soleil.

François Ruffin a animé un débat avec les spec­ta­teurs à l’is­sue de la séance.

« Ce n’est pas un film sur les gilets jaunes mais sur des hommes et des femmes qui, à un moment, ont choisi de revê­tir le gilet jaune. » Durant six jours, en décembre 2018, le “député-repor­ter” François Ruffin et le réa­li­sa­teur Gilles Perret, notam­ment auteur du docu­men­taire L’insoumis, ont ainsi sillonné les routes de France sur les rond-points jaunes fluo.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Pour François Ruffin, ce film avait pour but de mon­trer « la France péri­phé­rique qui se réveille, alors qu’on ne parle à la télé que de Paris. On ne vou­lait pas mon­trer la liste des reven­di­ca­tions, mais des témoi­gnages indi­vi­duels, des gens qui ne réflé­chissent plus de la même manière. » Le film J’veux du soleil, encore en cours de mon­tage, sor­tira offi­ciel­le­ment le 3 avril.

Des por­traits entre­mê­lés de “petites phrases” d’Emmanuel Macron

Dans le film, qu’il a pré­senté pour la pre­mière fois à Grenoble ce ven­dredi 15 février au cinéma Le Club, on ne voit pas d’i­mages de mani­fes­ta­tions ou de vio­lences. Mais les por­traits, au bord du rond-point ou à leur domi­cile, de ceux qui ont choisi d’en­fi­ler le gilet jaune.

Comme cette femme han­di­ca­pée qui doit fouiller les pou­belles pour se nour­rir. Ou cet homme, amputé des deux jambes, qui n’en a parlé que sur le rond-point. Ou encore cette femme qui vit grâce à des cartes cadeaux de 10 euros qu’on lui offre contre un peu de béné­vo­lat dans des lotos. Le tout entre­mêlé des “petites phrases” deve­nues célèbres d’Emmanuel Macron, et de celles de jour­na­listes pre­nant posi­tion contre le mouvement.

Outre François Ruffin et Gilles Perret, le porte-parole des gilets jaunes gre­no­blois Julien Terrier était pré­sent à cette avant-pre­mière à Grenoble. De même qu’Eric Piolle, maire de la ville, qui n’a cepen­dant pas pris la parole.

Après ces pre­miers retours de spec­ta­teurs, François Ruffin et Gilles Perret pour­suivent leur tour­née jus­qu’à la sor­tie du film, le 3 avril. Ils seront notam­ment à Privas samedi (le 17 février), à Saint-Julien-du-Serre dimanche 18 février au matin et à Chambéry dimanche soir.

Images et textes d’Élisa Montagnat

François Ruffin, du jour­na­lisme à l’Assemblée natio­nale… puis au journalisme

L’homme poli­tique est revenu à ses pre­miers amours. Car avant d’être député, François Ruffin est jour­na­liste. En 1999, il fonde le jour­nal Fakir à Amiens : un jour­nal indé­pen­dant engagé à gauche. Il écrit ensuite pour Le Monde diplo­ma­tique, Acrimed, et par­ti­cipe durant sept ans à l’é­mis­sion La-bas si j’y suis en tant que repor­ter. En 2016, il reçoit le César du meilleur docu­men­taire pour son pre­mier film Merci Patron !

Audience d'appel mercredi 5 octobre au tribunal de commerce de Grenoble : les ex-Ecopla contestent la décision du juge commissaire du choix de l'Italien Cuki comme repreneur du dernier fabricant français de barquettes alimentaires en aluminium. Les ex-salariés défendus par le réalisateur de "Merci patron" Christophe Ruffin

François Ruffin, réa­li­sa­teur de « Merci patron », défen­dant les ex-sala­riés d’Ecopla au moment de l’au­dience d’ap­pel, le 5 octobre 2016 au tri­bu­nal de com­merce de Grenoble. Les ex-Ecopla contes­taient le choix du juge com­mis­saire : celui de l’Italien Cuki comme repre­neur du der­nier fabri­cant fran­çais de bar­quettes ali­men­taires en alu­mi­nium. © Patricia Cerinsek

Dans le même temps, il confirme son enga­ge­ment poli­tique en se pré­sen­tant aux élec­tions légis­la­tives de 2017 dans la pre­mière cir­cons­crip­tion de la Somme. Il est élu député sous la ban­nière « Picardie Debout », et siège depuis à l’Assemblée natio­nale dans le groupe de La France insoumise.

« J’ai presque le regret d’a­voir été député durant le mou­ve­ment des gilets jaunes, confie-t-il, car j’au­rais été l’un des porte-parole du mouvement. »

EMo

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un anniversaire en fanfare : pour la première bougie de sa scène, le Local a accueilli deux humoristes, Philippe Roche et Mickaël Bièche, le 28 janvier 2023. © Martin de Kerimel - Place Grenet
Saint-Égrève : un an déjà que le bar-res­tau­rant Le Local s’est ouvert aux arts de la scène

REPORTAGE - Ses gérants le présentent à la fois comme un restaurant et un lieu de vie. Dans la zone industrielle de Saint-Égrève, Le Local Lire plus

Nouvel accident mortel entre cycliste et automobiliste à Grenoble dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 août
Un jeune homme de 18 ans blessé à la jambe par arme à feu près d’un arrêt de tram­way à Fontaine

FLASH INFO - Un jeune homme a été pris pour cible dans la soirée du 3 février 2023, près d'un arrêt de tramway à Fontaine. Lire plus

Après une première édition début 2022 au Musée Hébert, l'opération Lumières au Musée s'installe cet hiver au Musée de l'Ancien Évêché. Elle restera en place jusqu'au 11 mars prochain. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Grenoble : le Musée de l’Ancien Évêché s’ha­bille de lumières pour les nuits d’hiver

EN BREF - Les nuits d'hiver sont belles au Musée de l'Ancien Évêché, en ce début février. Le Département de l'Isère a invité deux artistes Lire plus

Parmi les propositions de cette édition de Vive les Vacances : Les Petits Papiers de Léopoldine, à découvrir au Déclic (Claix) le 8 février. © Morgan Martinet
Vive les Vacances : de bonnes idées de spec­tacles pour petits et grands dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

ÉVÉNEMENT - Les enfants vont probablement se régaler. Après une série de rendez-vous à la Toussaint et pendant les fêtes de Noël 2022, le mini-festival Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Agenda

Je partage !