L’ESRF se modernise pour multiplier par cent la brillance de ses faisceaux de rayons X

L’ESRF se modernise pour multiplier par cent la brillance de ses faisceaux de rayons X

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le démantèlement du synchrotron européen de Grenoble a commencé le 10 décembre dernier. Son objectif ? Faire place nette pour permettre l’installation de la première source de lumière synchrotron de quatrième génération à haute énergie. De quoi asseoir la suprématie de l’ESRF dans le champ mondial des grands instruments électromagnétiques au service de la communauté scientifique internationale.

 

 

Chaque jour, des com­po­sants sortent du tun­nel du syn­chro­tron euro­péen de Grenoble (ESRF), la prin­ci­pale source de rayons X au monde. « Le pro­jet “Extremely Brilliant Source” (EBS) est entré dans une nou­velle étape », explique Francesco Sette, le direc­teur géné­ral de l’ESRF. À savoir, celle des tra­vaux de moder­ni­sa­tion du grand ins­tru­ment élec­tro­ma­gné­tique situé sur la presqu’île scien­ti­fique. Son objec­tif ? Multiplier par un fac­teur cent la brillance de ses fais­ceaux de rayons X.

 

© ESRF

© ESRF

 

Les tra­vaux ont débuté le 10 décembre der­nier par l’arrêt de la pla­te­forme scien­ti­fique. Une étape incon­tour­nable avant qu’elle ne reprenne son acti­vité vingt mois plus tard. C’est en effet en lieu et place de l’actuel anneau de sto­ckage que la pre­mière source de lumière syn­chro­tron de qua­trième géné­ra­tion à haute éner­gie va pou­voir prendre vie.

 

 

« Aujourd’hui, toutes les équipes de l’ESRF sont mobilisées »

 

Le direc­teur de l’ESRF se montre confiant. « L’expertise dont nous dis­po­sons à l’ESRF est unique et nous per­met de mener un pro­jet de cette enver­gure », assure Francesco Sette. Preuve s’il en faut, ce sont les experts scien­ti­fiques et tech­niques du syn­chro­tron qui ont eux-mêmes ima­giné et déve­loppé la nou­velle séquence d’aimants néces­saires au fonc­tion­ne­ment de l’EBS.

 

© ESRF

© ESRF

 

N’imaginez pas que la fer­me­ture du syn­chro­tron soit pour autant syno­nyme de relâche pour ses ingé­nieurs et tech­ni­ciens. « Aujourd’hui, toutes les équipes de l’ESRF sont mobi­li­sées pour offrir, en 2020, à la com­mu­nauté scien­ti­fique inter­na­tio­nale cette nou­velle source de lumière », pré­cise Francesco Sette.

 

 

La déconnexion de près de 200 km de câbles et 6 km de conduites

 

À l’ambitieux pro­jet s’ajoutent de sur­croît des délais pour le moins ser­rés. « Les équipes ont main­te­nant trois mois pour déman­te­ler l’anneau de sto­ckage his­to­rique, qui a servi la com­mu­nauté scien­ti­fique inter­na­tio­nale pen­dant vingt-cinq ans », indique l’ESRF. S’ensuivront trois mois sup­plé­men­taires pour pré­pa­rer le tun­nel, en vue de l’ins­tal­la­tion du nou­vel anneau de sto­ckage EBS. Une étape pro­gram­mée cou­rant avril 2019.

 

Le pro­jet EBS repré­sente aussi un énorme défi sur le plan humain et logis­tique. Ainsi, le per­son­nel dédié va-t-il enle­ver plus de 1 720 tonnes de maté­riel en onze semaines. À cela s’ajoutent 160 poutres d’acier qui seront extraites du tun­nel en uti­li­sant l’un des trois énormes ponts rou­lants. Enfin, 200 km de câbles et 6 km de conduites seront décon­nec­tés puis retirés.

 

© ESRF

© ESRF

 

À par­tir du mois d’avril, les équipes dis­po­se­ront alors de seule­ment huit mois pour ins­tal­ler les 32 nou­veaux arcs de l’an­neau de sto­ckage EBS. « Ces arcs seront consti­tués de 128 poutres d’acier, qui sup­por­te­ront plus de 10 000 com­po­sants. Tous ali­gnés avec une pré­ci­sion de quelques microns, ce qui cor­res­pond à la moi­tié de la lar­geur d’un che­veu humain », pré­cise l’ESRF.

 

VM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Étude des œufs de Mussaurus patagonicus à l’ESRF © ESRF
Grâce à l’ESRF, la datation des comportements sociaux chez les dinosaures est reculée de plus de 40 millions d’années !

FOCUS – Traversés par les rayons X du Synchrotron européen de Grenoble (ESRF), des œufs fossilisés de dinosaures provenant d’un vaste site à fossiles de Lire plus

La nouvelle source de rayonnement « extrême » du Synchrotron de Grenoble souffle sa première bougie

FLASH INFO — Mercredi 25 août 2021, le Synchrotron de Grenoble soufflera la première bougie de sa nouvelle source de rayonnement. Le 25 août 2020, Lire plus

Paul Tafforeau, scientifique de l'ESRF. © ESRF
Grenoble : l’entreprise philanthropique de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, finance un projet de l’ESRF

  FOCUS - L'entreprise philanthropique Chan Zuckerberg Initiative va financer un projet de l'ESRF (synchrotron) et de University College London. Financé à hauteur d'un million Lire plus

L'European Synchrotron Radiation Facility, en abrégé ESRF situé sur la presqu'île scientifique. © ESRF
Le synchrotron de Grenoble devient le plus puissant du monde avec sa source de lumière ultra-brillante

  FOCUS - Le 25 août 2020, le synchrotron de Grenoble va mettre sa nouvelle lumière extrêmement brillante au service de la communauté scientifique internationale. Lire plus

Francesco Sette reconduit pour un nouveau mandat de directeur général du Synchrotron
Francesco Sette reconduit pour un nouveau mandat de directeur général du Synchrotron

  FLASH INFO – Le directeur général du Synchrotron de Grenoble est réélu pour un nouveau mandat de quatre ans. Mardi 23 juin, le Conseil Lire plus

L'European Synchrotron Radiation Facility, en abrégé ESRF situé sur la presqu'île scientifique. © ESRF
Covid-19 : le synchrotron de Grenoble à la rescousse des chercheurs luttant contre le virus

  FIL INFO – Depuis le 3 avril 2020, le synchrotron européen de Grenoble propose sur son site internet d’ouvrir ses équipements aux chercheurs engagés Lire plus

Flash Info

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin