© Joël Kermabon - Place Gre'net

Acte VIII : les gilets jaunes grenoblois demandent des comptes aux médias

Acte VIII : les gilets jaunes grenoblois demandent des comptes aux médias

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Les gilets jaunes étaient à nouveau dans la rue un peu partout en France ce samedi 5 janvier pour l’acte VIII de leur contestation citoyenne. À Grenoble, près de 400 personnes ont manifesté depuis le parc Paul-Mistral pour terminer par une opération de blocage des trains à la gare. Dans leur collimateur ? Les médias suspectés de décrédibiliser leur mouvement en « déformant l’information ».

 

 

Acte VIII des gilets jaunes à Grenoble. © Jérémie Le Colleter - Place Gre'net

Acte VIII des gilets jaunes à Grenoble. © Jérémie Le Colleter – Place Gre’net

« La pre­mière par­tie de la jour­née ça va être au niveau des médias pour avoir des expli­ca­tions sur leurs méthodes », explique au porte-voix l’un des porte-parole des gilets jaunes grenoblois.

 

Ce der­nier s’a­dresse à près de 400 gilets jaunes ras­sem­blés pour l’acte VIII ce samedi 5 jan­vier au pied de la tour Perret, parc Paul-Mistral. Le coup d’en­voi du hui­tième samedi de mobi­li­sa­tion depuis le 17 novembre 2018.

 

 

Haro sur les médias accusés de « déformer l’information »

 

On l’aura com­pris, ce sont les médias accu­sés de « défor­mer l’in­for­ma­tion » qui étaient au cœur de cette nou­velle jour­née de pro­tes­ta­tion. Les médias ou plu­tôt quelques-uns. Les gilets jaunes ont en effet dis­tri­bué bons et mau­vais points, cer­taines rédac­tions locales ayant trouvé grâce à leurs yeux.

 

Principalement dans leur ligne de mire ? Les chaînes natio­nales d’in­for­ma­tion en continu telles BFM TV, CNews et le groupe TF1, régu­liè­re­ment atta­qués de manière virale par les gilets jaunes sur les réseaux sociaux.

 

Plus loca­le­ment, le cor­tège a ciblé France 3 Alpes au grand dam de ses jour­na­listes. Retour en images sur les prin­ci­pales séquences ayant rythmé la mati­née de cet acte VIII.

 

 

 

Une manifestation au trajet erratique

 

Après avoir ral­lié dans le calme le centre-ville de Grenoble jus­qu’à la place Victor-Hugo, les gilets jaunes ont emprunté le cours Jean-Jaurès jus­qu’à la Porte de France. S’en est sui­vie une valse-hési­ta­tion, à l’is­sue de laquelle les mani­fes­tants ont décidé de retour­ner dans les rues du centre-ville. Notamment vers la rue Félix-Poulat où quelques enseignes – Sephora, Galeries Lafayette et la Fnac – ont fermé à la hâte leurs rideaux devant l’af­flux fluo.

 

Acte VIII : les gilets jaunes devant l'antenne de France 3 Alpes. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les gilets jaunes devant l’an­tenne de France 3 Alpes. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Dans le même temps, le mobi­lier des ter­rasses du Burger King et du McDonald’s a fini sur les rails du tram­way ou entassé devant leur éta­blis­se­ment aux cris de « Payez vos impôts ! » Le tout sous les yeux éba­his des nom­breux cha­lands et consom­ma­teurs vaquant dans le centre-ville ce samedi après-midi.

 

Après quelques hési­ta­tions, les mani­fes­tants ont pris la direc­tion de l’hô­tel de police avant que les poli­ciers ne les délogent des marches du com­mis­sa­riat. Ils ont alors pour­suivi leur déam­bu­la­tion erra­tique en pas­sant par la place de Verdun, à nou­veau la place Victor-Hugo, puis l’a­ve­nue Alsace Lorraine jus­qu’à la gare de Grenoble.

 

 

Une tentative de blocage des trains réprimée manu militari

 

Parvenus à la gare aux alen­tours de 15 heures, cer­tains gilets jaunes dont les rangs s’é­taient alors éclair­cis sont des­cen­dus sur les voies pour blo­quer le départ des trains. Mal leur en a pris. Les forces de l’ordre ont chargé et les ont délo­gés manu mili­tari, fai­sant usage, sans s’é­co­no­mi­ser, de leurs matraques et gre­nades lacrymogènes.

 

De quoi mettre fin à l’acte VIII du mou­ve­ment à Grenoble. Non sans que cer­tains mani­fes­tants se soient plaints de vio­lences poli­cières alors qu’ils rega­gnaient leur voi­ture, rap­porte Le Dauphiné libéré.

 

 

Deux personnes en garde à vue et trois policiers légèrement blessés

 

Bilan de la jour­née ? Une garde à vue pour deux hommes, sus­pec­tés d’a­voir jeté des pro­jec­tiles contre les poli­ciers. La Direction dépar­te­men­tale de la sécu­rité publique (DDSP) signale, par ailleurs, que trois poli­ciers ont été légè­re­ment bles­sés au cours des échauffourées.

 

Y aura-t-il un acte IX de la mobi­li­sa­tion des gilets jaunes ? L’assemblée géné­rale, qui se tient désor­mais tra­di­tion­nel­le­ment les dimanches sui­vant les der­nières actions, en déci­dera. Reste que dans les rangs des gilets jaunes gre­no­blois mobi­li­sés ce samedi, la moti­va­tion ne fai­blit pas. Et beau­coup se montrent déter­mi­nés « à ne sur­tout rien lâcher ».

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Action de "désobéissance civile" organisée par l'Alliance citoyenne : des femmes musulmanes en burkini se sont baignées à la piscine Jean Bron à Grenoble, ce dimanche 23 juin 2019 © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr
Mécontente des conditions d’enregistrement d’une émission, l’Alliance citoyenne met France 3 Alpes en demeure

  EN BREF - L'Alliance citoyenne met en demeure France 3 de lui permettre de prévisualiser un débat et un reportage consacrés à ses opérations Lire plus

Après plus d’une semaine de protestations, les étudiants de l'UGA ont voté pour étendre les blocages sur le domaine universitaire de Saint-Martin-d’Hères.
Non, nos étudiants ne font pas « n’importe quoi » ! Lettre sur deux conceptions de l’université

TRIBUNE LIBRE - En pleine période de manifestations liées à la loi Ore (loi relative à l’Orientation et à la réussite des étudiants), les tensions Lire plus

Blocage des étudiants de l'UGA à l'ARSH, le 5 avril 2018. © Léa Raymond - placegrenet.fr
Campus grenoblois : Interasso condamne les dégradations, les étudiants de droite réclament la fin des blocages

EN BREF – Face aux mobilisations étudiantes, l'association Interasso Grenoble Alpes, dont la liste Bouge ton campus est sortie majoritaire aux élections étudiantes de 2017, Lire plus

Va-t-on enfin tout savoir des dessous de la biennale des villes en transition ? Une note de synthèse répond à certaines questions, mais pas toutes...
Biennale des villes en transition : trois mois après, la Ville s’apprête à dévoiler le budget global… partiellement

EN BREF - Va-t-on enfin connaître le budget global de la biennale des villes en transition qui s'est tenue à Grenoble du 9 au 12 Lire plus

Environ 300 personnes s’étaient réunies le 10 février à Grenoble, pour réclamer "Justice pour Théo", le jeune homme victime de graves violences policières.© Joël Kermabon - Place Gre'net
Affaire Théo : Manifestation de soutien agitée le 10 février à Grenoble

REPORTAGE - Environ 200 personnes se sont réunies, vendredi 10 février, place Notre-Dame à Grenoble, pour réclamer « Justice pour Théo », le jeune homme d’Aulnay Sous-Bois, Lire plus

Des syndicats devant France Bleu pour se faire entendre dans les médias

REPORTAGE - En marge du rassemblement de soutien aux salariés de Goodyear, une cinquantaine de manifestants s'est réunie devant les locaux de France Bleu Isère. Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin