La prime octroyée à tous les policiers mobilisés face aux gilets jaunes n'a pas calmé la grogne : un syndicat appelle à la mobilisation ce 19 décembre.

Le syndicat Alliance appelle les policiers à se mobiliser dès ce mercredi 19 décembre en Isère

Le syndicat Alliance appelle les policiers à se mobiliser dès ce mercredi 19 décembre en Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Les syndicats de police appellent à la mobilisation dès mercredi 19 décembre en Isère et dans toute la France. Alliance a ainsi décrété ce mercredi « journée noire », appelant les policiers à n’assurer que les urgences. En question, le manque de moyens alors que le budget 2019 consacré aux forces de l’ordre doit être amputé de plus de 60 millions d’euros.

 

 

Manifestation de poli­ciers gre­no­blois, le 26 octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Le syn­di­cat de police Alliance appelle à la mobi­li­sa­tion, ce mer­credi 19 décembre. En Isère comme par­tout en France, ce syn­di­cat mar­qué bien à droite entend pro­tes­ter contre le pro­jet de loi de finances 2019 qui doit être voté ce jeudi à l’Assemblée nationale.

 

Un bud­get consa­cré aux forces de l’ordre très insuf­fi­sant, amputé de 62 mil­lions d’eu­ros d’a­près la secré­taire dépar­te­men­tale du syn­di­cat en Isère, Valérie Mourier.

 

« On nous annonce une police du quo­ti­dien, des effec­tifs en plus et, au final, on nous baisse le bud­get ? C’est contra­dic­toire ! », s’in­surge la repré­sen­tante d’Alliance dans le dépar­te­ment. Le syn­di­cat n’in­cite tou­te­fois pas les poli­ciers à des­cendre dans la rue pour se faire entendre. Il faut dire que la période n’est pas vrai­ment propice…

 

 

Première journée de mobilisation le 19 décembre

 

Le syn­di­cat Alliance appelle au contraire les poli­ciers au tra­vers d’une jour­née de mobi­li­sa­tion à « ne pas sor­tir des com­mis­sa­riats sauf pour les urgences abso­lues ». Le gou­ver­ne­ment a beau pro­po­ser une prime de 300 euros – dans un amen­de­ment qui devrait être voté ce soir – à tous les poli­ciers mobi­li­sés face aux gilets jaunes, pour le syn­di­cat le compte n’y est pas.

 

« Cette prime n’est pas suf­fi­sante. Les effec­tifs ont été mobi­li­sés tous les week-ends depuis un mois. On accu­mule les heures sup­plé­men­taires que l’on n’ar­rive pas à récu­pé­rer et que l’on ne peut pas se faire payer ! Résultat : les fonc­tion­naires attendent de par­tir à la retraite pour pou­voir les prendre ! »

 

Manifestation de policiers grenoblois. 26 Octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Manifestation de poli­ciers gre­no­blois, le 26 octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

À Grenoble, il manque tou­jours qua­torze poli­ciers pour que l’ef­fec­tif soit au com­plet. Dix-neuf fonc­tion­naires ont, depuis sep­tembre, rejoint la capi­tale du Dauphiné. Pas assez pour les syn­di­cats, qui réclament plus de moyens humains et maté­riels. Mais aussi, donc, la prise en compte des heures sup­plé­men­taires. Dont le cumul – plus de 22 mil­lions d’heures – a été éva­lué à plus de 272 mil­lions d’euros.

 

Le syn­di­cat SGP-FO, mar­qué à gauche et majo­ri­taire sur Grenoble, ne s’as­so­cie pas à cette mobi­li­sa­tion. Lundi, il a adressé un cour­rier à Emmanuel Macron et doit ren­con­trer le ministre de l’Intérieur ce mardi soir, comme l’ex­plique sur France 3 Alpes Yannick Bianchéri, son repré­sen­tant en Isère

 

Parmi les reven­di­ca­tions du syn­di­cat, figurent l’aug­men­ta­tion de 50 % de l’al­lo­ca­tion de maî­trise ver­sée pour le ser­vice continu, la par­ti­ci­pa­tion de l’État à la prise en charge de la mutuelle des poli­ciers, ou encore le paie­ment du reli­quat des 23 à 25 mil­lions d’heures supplémentaires.

 

SGP-FO pré­vient. Sans réponse avant le 11 jan­vier, l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale envi­sage une jour­née d’ac­tion le 26 jan­vier. Le mou­ve­ment des gilets jaunes va-t-il faire tâche d’huile jusque parmi les forces de l’ordre ? Si Alliance a décrété ce mer­credi « jour­née com­mis­sa­riat mort », l’Unsa-Police appelle à un ser­vice mini­mum-pré­ven­tion, quand Unité SGP Police y voit « l’acte 1 de la colère des forces de l’ordre ».

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Candidat à la présidence de la Communauté université Grenoble Alpes, Bernard Augier réclame plus de transparence et de démocratie.
Université Grenoble-Alpes : la drôle de répartition des primes sur fond de déficit

Les représentant des personnels de l’Université Grenoble-Alpes réclamaient pour le personnel non enseignant une prime exceptionnelle de fin d’année d’au moins 300 euros nets. Elle Lire plus

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
STMicroelectronics propose une prime, l’inspection du travail juge les mesures de protection insuffisantes

  DÉCRYPTAGE - À Crolles en Isère, le fabricant de puces électroniques STMicroelectronics instaure une prime de présence de 300 euros pour ses salariés mobilisés en Lire plus

Le Rassemblement national de l’Isère vole à la rescousse des policiers “lâchés” par le ministre de l’Intérieur

  FLASH INFO - Le Rassemblement national de l'Isère (RN 38) déclare "soutenir les policiers et les gendarmes qui luttent au quotidien pour assurer la Lire plus

Contrôle de police quartier de l'Alma à Grenoble © Patricia Cerinsek
Quartier de l’Alma à Grenoble, des habitants réclament des actions dissuasives contre le trafic de drogue

  FOCUS - Le coup de filet anti-drogue en avril 2020 au cœur du quartier de l'Alma, dans le centre-ville de Grenoble, n'a pas mis Lire plus

Flash Info

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin