Racisme et discrimination : le Club de la presse de Grenoble lance une nouvelle édition du Prix journalisme et société

sep article



FIL INFO — Nouvelle édition du Prix journalisme et société décerné par le Club de la presse de l’Isère. Son objectif ? Récompenser des reportages consacrés aux questions de racisme, d’antisémitisme ou de discriminations. Des récompenses qui s’adressent à des journalistes, mais aussi à des collégiens.

 

 

Le Club de la Presse de l’Isère lance offi­ciel­le­ment la deuxième édi­tion de son Prix jour­na­lisme et société. Un prix qui vient récom­pen­ser les « meilleurs repor­tages et articles trai­tant des ques­tions liées aux dis­cri­mi­na­tions, inéga­li­tés, racisme et anti­sé­mi­tisme », en par­te­na­riat avec la Délégation inter­mi­nis­té­rielle à la lutte contre le racisme, l’an­ti­sé­mi­tisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) et le Département de l’Isère.

 

La présidente du Club de la presse Marie Lyan remet le Prix Journalisme et Société 2018 à Stéphanie Trouillard © Joël Kermabon - Place Gre'net

La pré­si­dente du Club de la presse Marie Lyan remet le Prix jour­na­lisme et société 2018 à Stéphanie Trouillard. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Le prix se divise en plu­sieurs caté­go­ries : deux d’entre elles concernent les jour­na­listes, de la presse écrite et web d’une part et de la presse audio­vi­suelle d’autre part. La troi­sième s’a­dresse aux col­lé­giens, invi­tés à pro­duire un tra­vail rédac­tion­nel ou vidéo sur les ques­tions du racisme ou des dis­cri­mi­na­tions. Enfin, le Club se réserve le droit de décer­ner un prix « Coup de cœur ». Selon les caté­go­ries, les dota­tions varient entre 300 et 1 000 euros.

 

 

Remise des prix en mai 2019

 

Les médias et jour­na­listes ont jus­qu’au 31 jan­vier 2019 pour pro­po­ser leurs repor­tages. Les condi­tions ? Qu’ils traitent de la mobi­li­sa­tion contre le racisme, l’an­ti­sé­mi­tisme et les dis­cri­mi­na­tions. Mais aussi « des luttes contre les inéga­li­tés et les sté­réo­types, la connais­sance de l’autre, l’en­ga­ge­ment citoyen, le bien-vivre ensemble, la réflexion sur les dis­cours de haine ». Les prix seront remis en mai 2019, à l’oc­ca­sion d’une confé­rence-débat.

 

Les collégiens sont eux aussi invités à présenter reportages écrits ou audiovisuels © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les col­lé­giens sont eux aussi invi­tés à pré­sen­ter des repor­tages écrits ou audio­vi­suels. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Parmi les membres du jury : des élus, des uni­ver­si­taires, des res­pon­sables d’as­so­cia­tions et d’é­ta­blis­se­ments sco­laires situés dans les quar­tiers “Politique de la ville”… et des jour­na­listes. En l’oc­cur­rence, pré­cise le règle­ment, « un jour­na­liste du quo­ti­dien régio­nal local » et « un jour­na­liste de la chaîne de télé­vi­sion locale ». Auxquels viennent s’a­jou­ter natu­rel­le­ment la pré­si­dente du Club de la presse et des médias de l’Isère.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1705 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Je pense après mes voyages dans divers pays étrangers,que la France est
    un des pays le plus accueillants au monde . La preuve étant,le désir de cen­taines
    de mil­liers d’é­tran­gers de venir en France chaque année pour y vivre.
    Grâce à des sacri­fice finan­ciers , les per­sonnes qui arrivent sont pris en charge
    et peuvent être logés, ins­truits, soi­gnés et inté­grés par le tra­vail .
    Il y aura tou­jours des esprits cha­grins, qui trou­ve­ront que le peuple fran­çais
    ne fait pas suf­fi­sam­ment d’ef­forts pour être beau­coup plus tolé­rant, beau­coup
    moins cli­vant et dis­cri­mi­nant . Personnellement, je crois que ces per­sonnes là,
    sont sim­ple­ment de grands idéalistes,qui n’ap­pré­hendent pas les réa­li­tés de
    notre réus­site …

    sep article
  2. les « meilleurs repor­tages et articles trai­tant des ques­tions liées aux dis­cri­mi­na­tions, inéga­li­tés, racisme et anti­sé­mi­tisme »,

    Objectivement par­lant, le prix doit reve­nir aux Jeunesses Lequesnistes .

    sep article