Les élus Modem de la Région créent un groupe indépendant… tout en renouvelant leur confiance à Laurent Wauquiez

sep article



FIL INFO — Après le départ de Patrick Mignola, devenu président du groupe Modem à l’Assemblée nationale, les élus Modem de la Région Auvergne-Rhône-Alpes annoncent la création d’un groupe indépendant Mouvement démocrate. Tout en affirmant leur confiance envers la politique menée par Laurent Wauquiez et leur entente avec les deux autres groupes majoritaires du Conseil régional.

 

 

Il y a du mou­ve­ment chez les Centristes du Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes. Au mois d’oc­tobre 2018, le député de la qua­trième cir­cons­crip­tion de la Savoie Patrick Mignola annon­çait quit­ter son man­dat de conseiller régio­nal, après avoir été nommé pré­sident du groupe Modem à l’Assemblée natio­nale. Un départ qui amène les membres du Mouvement démo­crate à quit­ter le groupe des Démocrates pour créer un groupe indé­pen­dant au sein de la majo­rité régio­nale.

 

Patrick Mignola aux côtés de Laurent Wauquiez. Ancien vice-président de la Région, le désormais député de la Savoie critique les « positions droitières » du patron des Républicains. DR

Patrick Mignola aux côtés de Laurent Wauquiez. Ancien vice-pré­sident de la Région, le désor­mais député de la Savoie cri­tique les « posi­tions droi­tières » du patron des Républicains. DR

 

Avant son élec­tion au Palais Bourbon en 2017, Patrick Mignola occu­pait la fonc­tion de vice-pré­sident de la Région délé­gué aux Transports. Et son départ n’est pas que tech­nique : le député cen­triste n’a pas man­qué d’é­vo­quer « les posi­tions de plus en plus droi­tières » de la majo­rité régio­nale menée par Laurent Wauquiez. Des posi­tions, ajou­tait-il auprès de nos confrères de France 3, devant ame­ner « les Démocrates à en tirer les consé­quences ».

 

 

L’action de Laurent Wauquiez saluée par le Modem

 

Fin de non-rece­voir du côté du nou­veau groupe Modem. Celui-ci ne se posi­tionne pas en figure d’op­po­sant et appelle au « res­pect de la démo­cra­tie et du vote de décembre 2015 ». Dans un com­mu­ni­qué, les élus rap­pellent les fon­de­ments du « pro­jet com­mun » défini avec Laurent Wauquiez lors des Régionales de 2015 : garan­tie de la jus­tice sociale, pro­duc­tion en France, ins­truc­tion, confiance dans l’ac­tion publique et réduc­tion de la dette.

 

Une assemblée plénière, au siège du Conseil régional © Auvergne-Rhône-Alpes

Une assem­blée plé­nière, au siège du Conseil régio­nal © Auvergne-Rhône-Alpes

 

Des « piliers » res­pec­tés par la majo­rité régio­nale, juge aujourd’­hui le groupe. Qui met en avant « la créa­tion d’un fonds d’innovation sociale et de mai­sons de santé sur tout le ter­ri­toire », la « pré­fé­rence régio­nale pour don­ner un nou­veau souffle à notre tissu de TPE/PME et notre agri­cul­ture », ou encore « la réduc­tion dras­tique du train de vie des élus » et la « ges­tion rigou­reuse de la dépense publique ».

 

 

Un grand écart entre Région et gouvernement ?

 

D’aucuns pour­raient y voir un grand écart pour le Mouvement démo­cra­tie Auvergne-Rhône-Alpes. Qui vante la poli­tique menée par le chef de file des Républicains en Région, tan­dis que le Modem Marc Fesneau a inté­gré le gou­ver­ne­ment d’Édouard Philippe en octobre 2018. Au contraire, assurent les élus : « En créant un groupe indé­pen­dant, nous fai­sons le choix de la clarté ». Prêts à faire valoir leur « dif­fé­rence », tout en res­tant « dans l’en­tente » avec les Républicains et les Démocrates.

 

Le groupe des Démocrates de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avant le départ de sept élus Modem © Groupe Démocrates - Facebook

Le groupe des Démocrates de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avant le départ de sept élus Modem © Groupe Démocrates – Facebook

 

Le groupe Modem, plus pré­ci­sé­ment « Mouvement démo­crate et appa­ren­tés », compte au total sept membres : Marie-Jeanne Beguet (Ain), Samy Kefi-Jérôme (Loire), Marie Fanget et Laurence Vichnievsky (Puy-de-Dôme), et Dominique Despras, Anne Pellet et François-Xavier Pénicaud (Rhône). Les élus ont dési­gné pour pré­sident de groupe Samy Kefi-Jérôme, pour vice-pré­si­dente Anne Pellet, et pour ques­teur François-Xavier Pénicaud.

 

FM

 

Immobilier des Alpes - Offres exceptionnelles de séjours aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
1799 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.