Les lycées isérois Champollion, Vaucanson et Ferdinand Buisson à l’heure des sciences de l’ingénieur au féminin le 29 novembre

Les lycées isérois Champollion, Vaucanson et Ferdinand Buisson à l’heure des sciences de l’ingénieur au féminin le 29 novembre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — La Journée nationale des Sciences de l’ingénieur au féminin se tient cette année le jeudi 29 novembre. Une journée pour sensibiliser les collégiennes et lycéennes aux carrières scientifiques et technologiques. En Isère, l’opération se déroulera auprès des lycéennes de Champollion et Vaucanson à Grenoble, et de Ferdinand Buisson à Voiron.

 

 

Comme chaque année, la Journée natio­nale des Sciences de l’in­gé­nieur au fémi­nin tâche de sen­si­bi­li­ser col­lé­giennes et lycéennes aux car­rières scien­ti­fiques et tech­no­lo­giques. Le jeudi 29 novembre, l’as­so­cia­tion Elles bougent s’a­dres­sera ainsi à 18 000 élèves du secon­daire, dans 300 éta­blis­se­ments dif­fé­rents. En Isère, l’o­pé­ra­tion se dérou­lera dans deux lycées gre­no­blois, Champollion et Vaucanson, et dans un lycée voi­ron­nais, Ferdinand Buisson.

 

La Journée nationale des sciences de l'ingénieur au féminin se déroulera dans trois lycées isérois, deux de Grenoble et un de Voiron, le jeudi 29 novembre.Le lycée Vaucanson de Grenoble accueillera la journée de sensibilisation le 29 novembre © Chloé Ponset - Place Gre'net

Le lycée Vaucanson de Grenoble accueillera la jour­née de sen­si­bi­li­sa­tion le 29 novembre 2018. © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Le déroulé type d’une jour­née des Sciences de l’in­gé­nieur au fémi­nin ? La dif­fu­sion d’une inter­ven­tion du ministre (homme) de l’Éducation natio­nale Jean-Michel Blanquer, sui­vie d’un film inti­tulé Comment les Sciences de l’in­gé­nieur répondent aux grands enjeux de demain. Des inter­ve­nantes et des élèves ingé­nieurs livre­ront ensuite leurs témoi­gnages, avant des échanges sous forme de table ronde avec les élèves.

 

 

Moins d’un tiers des élèves en école d’ingénieur sont des femmes

 

La jour­née de sen­si­bi­li­sa­tion demeure une néces­sité. Alors que 48 % des rangs des ter­mi­nales scien­ti­fiques sont consti­tués de filles, seules 12 % d’entre elles pour­suivent des études d’in­gé­nieur une fois leur bac­ca­lau­réat obtenu. Soit trois fois moins que les gar­çons. Bilan : moins d’un tiers des élèves en école d’ingénieur sont de sexe fémi­nin, avec de très fortes dis­pa­ri­tés selon les filières. Et seule un ingé­nieur sur cinq est une femme.

 

Convaincre les élèves au féminin de l'intérêt des carrières scientifiques © Stéphane Lariven

Convaincre les élèves au fémi­nin de l’in­té­rêt des car­rières scien­ti­fiques. © Stéphane Lariven

 

C’est pour­quoi l’as­so­cia­tion Elles bougent, avec le sou­tien de l’Union des pro­fes­seurs de sciences et tech­niques indus­trielles (UPSTI) et du minis­tère de l’Éducation natio­nale, espère année après année chan­ger les men­ta­li­tés. Et faire décou­vrir aux jeunes femmes tout l’in­té­rêt de sec­teurs en manque cruel d’in­gé­nieures et de tech­ni­ciennes, tels que l’automobile, l’aé­ro­spa­tial, l’éner­gie, le fer­ro­viaire, le numé­rique, la construc­tion ou la défense.

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Frédérique Vidal en visite à Minatec pour soutenir la recherche sur les technologies quantiques

FLASH INFO - La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal est en déplacement à Grenoble ce jeudi 23 septembre Lire plus

Expérimenta : arts, sciences, émotions… s'expérimententExpérimenta strata©yann nguema
Biennale Expérimenta : arts, sciences, technologies et émotions… s’expérimentent dans l’agglo !

  FOCUS - Expérimenta, la Biennale Arts Sciences, pilotée par l’Hexagone Scène nationale Arts Sciences, en partenariat avec le CEA, aura lieu du 11 au Lire plus

g5 à l'Hexagone Meylan. DR
L’Hexagone démarre sa saison basée sur les arts, la culture et les sciences

  FOCUS – Coup d’envoi de la nouvelle saison de l’Hexagone de Meylan, avec une programmation autour des arts, de la culture et des sciences. Un Lire plus

Des chevaliers en armure vont traverser les Alpes les 6 et 7 juillet, dans le cadre du projet MarchAlp

FOCUS - Franchir les 6 et 7 juillet le col de Mary dans les Alpes-de-Hautes-Provence avec une caravane composée de chevaliers en armure et d'un Lire plus

L'Université Grenoble-Alpes a été choisie pour accueillir deux chercheurs du programme Make Our Planet Great Again, lancé par Emmanuel Macron en juin 2017.
CitizenCampus : l’Université Grenoble-Alpes lance un programme inédit pour former les citoyens de demain

FIL INFO - Apprendre aux étudiants, les citoyens de demain, à se questionner sur « des enjeux scientifiques cruciaux pour l'avenir de notre société ». Telle est Lire plus

Spectacle Digital Vaudou à l'Hexagone de Meylan - Experimenta 2018. © Clémentine Robert- Placegrenet.fr
Experimenta : Grenoble et son agglo, terre de rencontre des arts et des sciences

REPORTAGE VIDÉO - La biennale Arts Sciences Experimenta se tient du 1er au 10 février à Grenoble. Organisée par le théâtre l’Hexagone et l’Atelier Arts Lire plus

Flash Info

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin