Lancement de la "SDH mobile" ce mercredi : un camping amménagé avec deux bureaux à l'intérieurAutour du camping-car, des installations sur un thème précis. Ce jour-là : la gestion des déchets. © Élisa Montagnat - placegrenet.fr

Avec la SDH Mobile, le bailleur social isé­rois part à la ren­contre de ses loca­taires pour les sensibiliser

Avec la SDH Mobile, le bailleur social isé­rois part à la ren­contre de ses loca­taires pour les sensibiliser

REPORTAGE VIDÉO – Le bailleur social SDH (Société dau­phi­noise pour l’ha­bi­tat), a lancé sa « SDH Mobile » ce mer­credi 17 octobre : un cam­ping-car pour aller à la ren­contre de ses loca­taires dans le dépar­te­ment de l’Isère, et par la même occa­sion, leur expli­quer les bonnes pra­tiques, comme la ges­tion de leurs déchets ou de l’éner­gie dans les logements.

Un cam­ping car pour aller à la ren­contre des loca­taires. C’est l’i­ni­tia­tive du bailleur social Société dau­phi­noise pour l’ha­bi­tat (SDH), en Isère. Pour son lan­ce­ment, ce mer­credi 17 octobre, la « SDH mobile » s’est ins­tal­lée dans la rési­dence l’Essartié sur la com­mune de Saint-Martin-d’Hères. Elle pren­dra ensuite la route pour visi­ter tout le patri­moine du bailleur social.

Un thème adapté à Saint-Martin‑d’Hères : les déchets

À l’in­té­rieur du cam­ping-car, deux bureaux per­mettent de rece­voir les loca­taires pour tout type de requêtes. Autour du véhi­cule, des ins­tal­la­tions sur un thème pré­cis, qui varient en fonc­tion de l’en­droit. Par exemple ce ven­dredi 19 octobre, la SDH mobile sera à Gresse-en-Vercors pour par­ler éco­no­mies d’éner­gies, suite à une réha­bi­li­ta­tion ther­mique des logements.

Le thème local pour Saint-Martin‑d’Hères : la ges­tion des déchets. Et pour expli­quer les bonnes pra­tiques aux loca­taires, Eric Aufort et Rémi Baldino, char­gés de déve­lop­pe­ment social et urbain à SDH, essayent d’innover.

Lancement de la "SDH mobile" ce mercredi : un camping aménagé avec deux bureaux à l'intérieurAutour du camping-car, des installations sur un thème précis. Ce jour-là : la gestion des déchets. © Élisa Montagnat - placegrenet.fr

Lancement de la « SDH mobile » ce mer­credi 17 octobre : un cam­ping amé­nagé avec deux bureaux à l’in­té­rieur. © Élisa Montagnat – Placegrenet​.fr

Pour ce lan­ce­ment, ils ont crée un « cairn de déchets » fabri­qués avec les dépôts sau­vages récol­tés dans le quar­tier ces der­niers jours. Collées des­sus, on trouve des éti­quettes, comme « Poubelle à 10 mètres » ou « Déchetterie à 2 kilo­mètres en 8 minutes ». Ce tas de déchets entend donc appor­ter des solu­tions. D’autres éti­quettes, comme « ça pue » ou « c’est moche » sont dis­tri­buées aux habi­tants du quar­tier, afin qu’ils puissent dénon­cer les pra­tiques de leurs voi­sins en les col­lant sur les dépôts sauvages.

« Beaucoup d’ha­bi­tants se plaignent de ces dépôts sau­vages », explique Eric Aufort. « Donc on les encou­rage à col­ler l’autocollant qui leur parle. L’idée c’est de mettre la pres­sion, que la per­sonne qui a fait ça voie les auto­col­lants ensuite. L’état actuel des choses crée des ten­sions, donc on essaye d’a­mé­lio­rer les choses. »

Pour cer­tains habi­tants, le cam­ping-car « arrive trop tard »

Pour un groupe de loca­taires venus au lan­ce­ment de la SDH mobile, la ges­tion des déchets n’est pas le sujet qui les pré­oc­cupe le plus : « Avant de dépo­ser des ordures qui n’existent pas, ils devraient faire le néces­saire dans les loge­ments, les tra­vaux que les gens demandent depuis des années », s’in­digne une habitante.

« Aujourd’hui, c’est trop tard, ils viennent uni­que­ment car les encom­brants les dérangent. Moi, à la base je vou­lais que per­sonne ne vienne aujourd’­hui et qu’ils se retrouvent tout seuls pour qu’ils com­prennent qu’il y a un malaise quelque part… Mais, fina­le­ment, autant qu’on leur dise les choses. Donc, oui, on va y aller dans ce cam­ping-car. Moi, ça fait un an et demi que j’ai de la moi­sis­sure qui vient du toit et ils ne font rien. Ils ont juste repeint par-dessus. »

Déchets près du SDH mobile. © Élisa Montagnat - Placegrenet.fr

Déchets près de la SDH mobile. © Élisa Montagnat – Placegrenet​.fr

Ce cam­ping-car ins­tallé au pied de leurs habi­ta­tions ne va pas arran­ger les choses, selon eux : « Au lieu de mettre de l’argent dans un cam­ping-car, ils pour­raient mettre trois jeux pour les gosses et deux bancs, ou un local pour les jeunes… Ça fait quinze ans qu’on le demande, mais on n’a rien. » 

Une autre habi­tante, qui recon­naît que la SDH n’est pas res­pon­sable des nom­breuses inci­vi­li­tés dans le quar­tier, tacle tout de même le bailleur social : « Ça fait quand même plus d’une heure qu’on est ici, et per­sonne n’est venu nous dire bon­jour, rien ! Les gens sont entre eux, en train de se féli­ci­ter, mais ils ne viennent pas à notre contact. »

Pas simple, visi­ble­ment, de créer avec tous les habi­tants « du lien et une rela­tion de confiance entre bailleur et loca­taire » ; pre­mier objec­tif de la SDH mobile justement.

Élisa Montagnat

EMo

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, présidente de l'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes
Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, pré­si­dente de l’Observatoire isé­rois de la parité entre les femmes et les hommes

FLASH INFO - L'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes (OIP) pleure sa présidente. Marie-Françoise Proust-Baudry s'est en effet éteinte à Lire plus

Entre 20 000 et 40 000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraite le 31 janvier 2023. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Mobilisation en hausse contre la réforme des retraites : des dizaines de mil­liers de mani­fes­tants à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 20 000 et 40 000 personnes120 000 pour les autorités, 40 000 pour les syndicats. sont descendues dans la rue à Lire plus

Grenoble : affi­chage sau­vage de Dernière Rénovation, mou­ve­ment éco­lo­giste pour la réno­va­tion ther­mique… « d’urgence »

REPORTAGE - Une quinzaine de militants de Dernière Rénovation (DR) ont mené une action d'affichage sauvage dans les rues du centre de Grenoble, jeudi 26 Lire plus

Audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble le 27 janvier 2023. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble déplore tou­jours un manque de moyens mais se réjouit d’une nou­velle organisation

FOCUS - À l'occasion de l’audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble, le 27 janvier 2023, le procureur de la République Éric Vaillant Lire plus

Neuf auteurs ont apporté leur contribution à la rédaction de l'ouvrage que vient d'éditer l'Université inter-âges du Dauphiné (UIAD). © Martin de Kerimel - Place Gre'net
L’Université inter-âges du Dauphiné édite un livre sur le sens du travail

EN BREF - Quel sens donner au travail ? Quelle est sa place au sein de nos aspirations individuelles et collectives ? Quelles évolutions à Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 54: "Une conférence qui a beaucoup fait parler d'elle"
Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Flash Info

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !