Nouvelle manifestation des retraités à Grenoble jeudi 18 octobre à l’appel de huit organisations syndicales

sep article

FIL INFO — Alors qu’une nouvelle réforme des retraites se profile, les organisations syndicales appellent à un nouveau mouvement de manifestation nationale le jeudi 18 octobre. À Grenoble, les opposants à la politique du gouvernement sont invités à se réunir rue Félix-Poulat à partir de 15 heures.

 

 

Les retrai­tés ne désarment pas contre les orien­ta­tions sociales du gou­ver­ne­ment et du pré­sident de la République. À l’ap­pel de neuf orga­ni­sa­tions syn­di­cales, dont sept pré­sentes en Isère (CGT, CFE-CGC, FO, FSU, FGR-FP, Ensemble, Solidaires), aux­quelles s’a­joute l’Unsa, les oppo­sants à la poli­tique de la majo­rité mani­fes­te­ront à Grenoble ce jeudi 18 octobre. Rendez-vous est donné à 15 heures rue Félix-Poulat.

 

Manifestation des retraités en juin 2018 © Joël Kermabon - Place Gre'net

Manifestation des retrai­tés en juin 2018. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Alors qu’une nou­velle réforme des retraites se pro­file, les orga­ni­sa­tions syn­di­cales estiment que le « gou­ver­ne­ment veut encore bais­ser le pou­voir d’a­chat » des retrai­tés. « La réforme annon­cée laisse craindre de nom­breux per­dants, et tout par­ti­cu­liè­re­ment sur la pen­sion de réver­sion pour 4,4 mil­lions de retrai­tés », écrivent-elles. Ajoutant qu’une baisse de 10 à 20 % des pen­sions est « envi­sa­gée pour tous », au risque d’une « pau­pé­ri­sa­tion pro­gres­sive de cette tranche de popu­la­tion ».

 

 

Une audience demandée auprès de la préfecture

 

Et les syn­di­cats de tacler encore la poli­tique d’Emmanuel Macron. « Si le gou­ver­ne­ment a les moyens de faire des cadeaux aux plus aisés, il y a donc des moyens finan­ciers dis­po­nibles qui doivent être par­ta­gés », per­siflent-ils. Ce n’est donc pas un hasard si, au terme de la mani­fes­ta­tion, une audience sera deman­dée auprès de la pré­fec­ture de l’Isère pour trans­mettre aux ser­vices de l’État les reven­di­ca­tions des oppo­sants.

 

Manifestation des retraités le 15 Mars 2018. © Léa Raymond - Place Gre'net

Manifestation des retrai­tés le 15 mars 2018. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

Sont ainsi exi­gés la sup­pres­sion de la hausse de la CSG dès le pro­jet de loi de Financement de la Sécurité sociale 2019, la reva­lo­ri­sa­tion de toutes les pen­sions, leur indexa­tion sur les salaires et un mini­mum au niveau du Smic pour les faibles pen­sions en cas de car­rière com­plète. Ainsi que la prise en charge à 100 % de la perte d’au­to­no­mie et le rem­bour­se­ment inté­gral de tous les médi­ca­ments et frais médi­caux des retrai­tés.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
3763 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.