FIL INFO Bureau de vote à l'hôtel de Ville de Grenoble pour le budget participatif 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Budget participatif 2018 : taux de participation en hausse à la veille de la date limite de vote

Budget participatif 2018 : taux de participation en hausse à la veille de la date limite de vote

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Les habitants de Grenoble, français ou étrangers, à partir de 16 ans ont encore jusqu’à samedi 6 octobre 18 heures pour voter dans le cadre du budget participatif 2018. Une simple déclaration sur l’honneur du lieu de résidence autorise la participation au vote. Vingt-trois projets initiés par des habitants, des associations ou des collectifs sont à départager.

 

 

Bureau de vote à l'hôtel de Ville de Grenoble pour le budget participatif 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Bureau de vote à l’hô­tel de Ville de Grenoble pour le bud­get par­ti­ci­pa­tif 2018. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Depuis le début de la semaine, seize bureaux de vote sont mis à la dis­po­si­tion des habi­tants, à l’oc­ca­sion de la 4e édi­tion du bud­get par­ti­ci­pa­tif de la Ville de Grenoble.

 

Il est encore pos­sible de voter jus­qu’à ce samedi 6 octobre inclus dans les mai­sons des habi­tants (à l’ex­cep­tion des MDH Prémol et Bajatière) de 9 heures à 13 heures, à l’Hôtel de Ville, à la Maison de l’in­ter­na­tio­nal, à la Maison des asso­cia­tions de 11 heures à 18 heures, ainsi que dans les biblio­thèques Kateb Yacine, Eaux-Claires Mistral, Abbaye-les-Bains et Centre-ville de 14 heures à 18 heures. Pas le temps de se dépla­cer ? Le vote en ligne repré­sente une alter­na­tive pratique.

 

 

« Un système de vote simple et rigoureux »

 

La par­ti­ci­pa­tion au bud­get par­ti­ci­pa­tif 2018 de Grenoble serait pro­met­teuse, d’a­près les retours des bureaux de vote, recueillis ce ven­dredi 5 octobre. Première obser­va­tion : le vote en pré­sen­tiel se serait un peu reporté sur le vote en ligne, ce der­nier étant ouvert depuis le 6 sep­tembre dernier.

 

Bureau de vote à l'hôtel de Ville de Grenoble pour le budget participatif 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

« Le bud­get par­ti­ci­pa­tif com­mence vrai­ment à être connu, com­mente Matthieu Warin, direc­teur de la mai­son des habi­tants Chorier-Berriat, mais il y a tou­jours des per­sonnes qui le découvrent. » Cette année, pour engran­ger des voix sup­plé­men­taires et tou­cher une popu­la­tion moins cap­tive, la Ville a fait cir­cu­ler toute la semaine un bureau de vote mobile dans dif­fé­rents sec­teurs de Grenoble.

 

Matthieu Warin a pu éga­le­ment obser­ver que « les gens appré­cient ce type de sys­tème de vote, à la fois simple et rigou­reux ». La base de don­nées récu­père le nom les votants en temps réel. Il est donc impos­sible de voter deux fois, en ligne et en pré­sen­tiel par exemple, comme nous avons pu le vérifier.

 

 

Plusieurs facteurs contribuent à la hausse de la participation

 

Record de par­ti­ci­pa­tion à battre pour la Ville de Grenoble ? 3 500 votants dont un tiers en ligne, obtenu en 2017. Presque deux fois moins certes que lors de l’é­di­tion de 2016 qui avait recueilli 6 000 votes. Même si en 2016, le vote du bud­get par­ti­ci­pa­tif se cumu­lait à celui de la vota­tion citoyenne sur le stationnement.

 

Jour de l'inauguration de Dracque, la dragonne, sur le square Saint Bruno, un jeu d'enfants réalisé dans le cadre du budget participatif 2015. Copyright Academie de Grenoble

Jour de l’i­nau­gu­ra­tion de Dracque, la dra­gonne, sur le square Saint-Bruno. Un jeu d’en­fants réa­lisé dans le cadre du bud­get par­ti­ci­pa­tif 2015. © Académie de Grenoble

Selon une récente enquête sur les bud­gets par­ti­ci­pa­tifs de la Fondation Jean-Jaurès, par­tout où ces der­niers sont orga­ni­sés, la par­ti­ci­pa­tion des habi­tants tend à pro­gres­ser… Sans tou­te­fois atteindre des pour­cen­tages spectaculaires.

 

Autre obser­va­tion : la par­ti­ci­pa­tion au bud­get par­ti­ci­pa­tif ne dépen­drait pas tant que cela du mon­tant du bud­get, d’a­près l’a­na­lyse d’Antoine Bézard, auteur de l’é­tude. Ce sont plu­tôt un ensemble de condi­tions qui par­ti­cipent à la hausse des suf­frages d’une année sur l’autre, telles que « la noto­riété du pro­gramme, son appro­pria­tion par les habi­tants, les élus et les agents, l’expérience accu­mu­lée, la concré­ti­sa­tion des pro­jets, la volonté poli­tique via des moyens humains et tech­niques ».

 

SC

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

CM Échirolles lundi 26 avril 2021. © Capture d'écran
Plan climat air énergie : les élus d’Échirolles ont voté la charte d’engagement après de vifs débats

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté une délibération, lundi 26 avril,  renouvelant son engagement auprès de la Métropole dans le cadre du Lire plus

Les tours au centre de la cité © Véronique Magnin – placegrenet.fr
Nouveau dispositif destiné à assurer la tranquillité des locataires du parc social : Grenoble met 16 000 euros

  FIL INFO - Le conseil municipal de Grenoble a adopté, lundi 29 mars 2021, une délibération afin d'accorder une subvention de 16 000 euros Lire plus

Olivier Noblecourt et ses colistiers (de gauche à droite : Sarah Boukaala, David Bouquet et Sophia Camerino) assurent vouloir simplement inciter à la participation au vote. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
Municipales : la liste d’Olivier Noblecourt organise un escape game citoyen

  FIL INFO – La liste de gauche Grenoble Nouvel Air organise un escape game géant (jeu d’évasion grandeur nature), gratuit et ouvert à tous, Lire plus

A Grenoble, le PS a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales. La grogne monte.
À Grenoble, le PS court-circuite le processus de désignation… et opte pour une alliance avec Olivier Noblecourt

  FOCUS -  Le parti socialiste grenoblois a fait le choix de s'allier avec Olivier Noblecourt plutôt que d'avoir son propre candidat pour les municipales Lire plus

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

Éric Piolle et trois des porteuses du projet "Un pas vers l'eau". © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget participatif 2019 de Grenoble : place au vote pour choisir cinq projets parmi les vingt-et-un encore en lice

  FOCUS - Place au vote ! La Ville de Grenoble vient de donner le coup d'envoi du scrutin d'où émergeront les projets lauréats de Lire plus

Flash Info

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin