Yves Baruffaldi de la librairie grenobloise La Dérive qui fête ses 40 ans en 2018. © Alain Fischer - Gremag Tous droits réservés

La librai­rie indé­pen­dante La Dérive fran­chit le cap des qua­rante ans à Grenoble

La librai­rie indé­pen­dante La Dérive fran­chit le cap des qua­rante ans à Grenoble

EN BREF – Plus ancienne librai­rie indé­pen­dante et géné­ra­liste de Grenoble, La Dérive, située sur la place Sainte-Claire, a qua­rante ans. Et a prévu de célé­brer son anni­ver­saire avec une série d’é­vé­ne­ments cultu­rels, entre spec­tacles et ren­contres d’au­teurs, les 5 et 6 octobre.

Yves Baruffaldi de la librairie grenobloise La Dérive qui fête ses 40 ans en 2018. © Alain Fischer - Gremag Tous droits réservés

Yves Baruffaldi de la librai­rie gre­no­bloise La Dérive qui fête ses 40 ans en 2018. © Alain Fischer – Gremag Tous droits réservés

Quand la librai­rie La Dérive fêtera ses qua­rante ans, ce pre­mier week-end d’oc­tobre, c’est Yves Baruffaldi qui sera à la manœuvre. Inévitablement. Car cet anni­ver­saire qui sera célé­bré par une série de ren­dez-vous lit­té­raires (cf. enca­dré) est aussi un peu le sien. Le maga­sin est indis­so­ciable de l’homme qui l’a fondé, et dont il est devenu la figure incontournable.

Tout a com­mencé en 1978. Yves Baruffaldi est ven­deur chez Arthaud, célèbre librai­rie du centre-ville de Grenoble, mais il a dans l’i­dée de créer la sienne, de librai­rie. Et le voilà qui s’ins­talle au numéro 10, place Saint-Claire, à proxi­mité des Halles de Grenoble.

Architecture, sciences humaines et sociales

Le lieu n’a rien d’a­no­din : l’homme est pas­sionné d’ar­chi­tec­ture, et admire en par­ti­cu­lier celle du quar­tier qu’il a choisi pour son nou­veau maga­sin. « Je trouve que l’ar­chi­tec­ture n’est pas assez mise en valeur », confie-t-il à ce propos.

La librairie La Dérive fête ses 40 ans © Florian Espalieu - Place Gre'net

La librai­rie La Dérive fête ses 40 ans. © Florian Espalieu – Place Gre’net

Dès lors, l’i­den­tité édi­to­riale de la librai­rie est toute trou­vée. Elle s’ap­pel­lera La Dérive, pour signi­fier sa dif­fé­rence. Surtout, elle sera spé­cia­li­sée en archi­tec­ture et en sciences humaines et sociales, les deux amours d’Yves Baruffaldi. Au préa­lable, celui-ci a au pas­sage réa­lisé une étude de mar­ché pour s’as­su­rer qu’il pour­rait trou­ver un public intéressé.

« Ça a mar­ché assez vite », se féli­cite le libraire. Celui-ci tra­vaille aujourd’­hui en étroite col­la­bo­ra­tion avec l’École d’ar­chi­tec­ture de Grenoble, au sein de laquelle il se rend régu­liè­re­ment pour pro­mou­voir son maga­sin. La Dérive, en effet, s’at­tache par­ti­cu­liè­re­ment à atti­rer un lec­to­rat jeune et étu­diant, sur­tout depuis que son autre point de vente, La Dérive jeu­nesse, a fermé. C’était en 2010.

Rives et dérives, une asso­cia­tion autour de la littérature

Avec le temps, la librai­rie de la place Sainte-Claire s’est ouverte à la lit­té­ra­ture. « C’est ce qui me plaît le plus », avoue Yves Baruffaldi. Les ouvrages d’ar­chi­tec­ture ou de psy­cho­lo­gie ont été relé­gués dans la deuxième salle, et les romans ont pris place en vitrine.

Une asso­cia­tion de lec­teurs a été créée autour de la lit­té­ra­ture, bap­ti­sée Rives et Dérives. Tous les deux mois, Rives et Dérives publie un jour­nal des lecteurs.

Samuel Ravier

DEUX JOURNÉES D’ÉVÉNEMENTS LES 5 ET 6 OCTOBRE

Le Petit théâtre du Créarc. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le Petit théâtre du Créarc. © Joël Kermabon – Place Gre’net

À l’oc­ca­sion de son anni­ver­saire, La Dérive orga­nise deux jour­nées d’é­vé­ne­ments, les ven­dredi 5 et samedi 6 octobre. La lit­té­ra­ture sera alors mise à l’hon­neur à l’oc­ca­sion d’un “mara­thon de lectures”.

Plusieurs heures durant, comé­diens et lec­teurs fidèles se relaie­ront ainsi pour lire à voix haute les textes qu’ils auront élus de leurs vœux.

Un spec­tacle aura éga­le­ment lieu le ven­dredi soir au Petit Théâtre du Crearc, rue Pierre Duclot. Le comé­dien Claude Gavazzeni met­tra en scène le roman Ritals, de l’hu­mo­riste François Cavanna. L’histoire d’un fils d’im­mi­gré ita­lien qui gran­dit en Île-de-France pen­dant l’entre-deux-guerres.

Rencontres d’au­teurs, dont l’é­cri­vaine à suc­cès Alice Ferney

La jour­née de samedi sera consa­crée à des ren­contres d’au­teurs. Le matin, les lec­teurs pour­ront écou­ter Yves Bichet, Guy Boley et Rachel Kahn dans la salle de théâtre du Petit Angle. Les trois écri­vains pré­sen­te­ront leurs romans parus cet été. Né à Bourgoin-Jallieu, le pre­mier a été primé à plu­sieurs reprises au cours de sa car­rière, par exemple pour Les Terres froides et La Femme Dieu.

La Dérive rece­vra aussi l’é­cri­vaine à suc­cès Alice Ferney, auteure notam­ment du roman Les Bourgeois. Yves Baruffaldi se ravit d’une telle visite, d’au­tant que ce n’é­tait pas gagné d’a­vance. « Tout le monde a dit qu’on ne l’aurait jamais », sou­rit-il. Pour la plus ancienne librai­rie indé­pen­dante et géné­ra­liste de Grenoble, la fête pro­met d’être belle.

SR

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Festival du film de montagne a pour habitude de mélanger les publics et les pratiques artistiques. Il est largement ouvert aux plus jeunes spectateurs. © Nacho Grez
Autrans : le Festival inter­na­tio­nal du film de mon­tagne repart à la conquête des sommets

ÉVÈNEMENT - À partir du 30 novembre 2022, le Festival international du film de montagne est de retour à Autrans pour cinq jours d'images en Lire plus

Joëlle Vaissière, conservatrice en charge des collections d'art ancien, a travaillé sur la nouvelle exposition du Musée de Grenoble consacrée à l'égyptologie. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Les tré­sors de l’Égypte antique sont de retour au Musée de Grenoble

ÉVÉNEMENT - C'est au tour du Musée de Grenoble de rebondir sur la fascination que peuvent procurer les trésors de l'Égypte antique. Jusqu'au 19 février Lire plus

L'artiste française Anne Bachelier se distingue entre autres par son talent pour le dessin et son sens très aiguisé de la couleur. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Meylan : la peintre et illus­tra­trice Anne Bachelier expose ses « démons et mer­veilles » au Clos des Capucins

FOCUS - L'artiste peintre Anne Bachelier invite au rêve avec ses tableaux, dessins et livres illustrés exposés au Clos des Capucins, à Meylan. Une porte Lire plus

Les Vélos de Doisneau s'exposent au Couvent Sainte-Cécile de Grenoble jusqu'au 21 janvier 2023
Les Vélos de Doisneau s’ex­posent au Couvent Sainte-Cécile de Grenoble jus­qu’au 21 jan­vier 2023

FOCUS - Après Allons voir la mer en 2018, Robert Doisneau est de retour au Couvent Sainte-Cécile à Grenoble avec l'exposition Les Vélos de Doisneau, Lire plus

La Vence Scène fait partie des quatre salles de l'agglomération grenobloise qui accueillent l'édition 2022 du Festival du Cinéma Nature et Environnement. DR.
Le Festival du cinéma nature et envi­ron­ne­ment s’ouvre à Grenoble avec le docu­men­taire « I am Greta »

EN BREF - Le Festival du cinéma nature et environnement démarre vendredi 25 novembre 2022 au Club, à Grenoble, avec le documentaire I am Greta. Lire plus

Des distributeurs d'histoires courtes déployés dans les abris bus et tramway de l'agglomération grenobloise
Des dis­tri­bu­teurs d’his­toires courtes déployés dans les abris bus et tram­way de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

EN BREF - JCDecaux, le Smmag et la société Short édition s'unissent pour proposer des distributeurs d'histoires courtes au niveau des abris de bus et Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !