Emprunts toxiques : à Grenoble, le Cac 38 réclame des poursuites judiciaires à l'encontre de Dexia. Débouté par la justice, il prépare une riposte citoyenne

Emprunts toxiques de la Métro : la justice refuse d’annuler l’abandon des poursuites judiciaires visant Dexia

Emprunts toxiques de la Métro : la justice refuse d’annuler l’abandon des poursuites judiciaires visant Dexia

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le tribunal administratif de Grenoble a rejeté la demande de trois membres du Cac 38 d’annuler l’abandon des poursuites judiciaires acté par la Métropole de Grenoble en juillet 2016 dans le dossier de ses emprunts toxiques. Moyennant quoi, la collectivité bénéficie d’une aide de l’État de 17 millions d’euros et… continue de rembourser Dexia.

 

 

Le collectif d’audit citoyen Cac 38 réclamait l'annulation la décision de la Métropole de Grenoble d'abandonner tout recours contre Dexia. Demande rejetée.En 2006-2007, la Métro a contracté pour 58,3 millions d'euros de prêts toxiques chez Dexia. Pour s'en débarrasser, la note est salée.

En 2006 – 2007, la Métro a contracté pour 58,3 mil­lions d’eu­ros de prêts toxiques chez Dexia. Pour s’en débar­ras­ser, la note est salée. © Patricia Cerinsek

Trois citoyens, mili­tants du col­lec­tif d’audit citoyen Isère (Cac 38) récla­maient que soit annu­lée la déci­sion de la Métropole de Grenoble d’a­ban­don­ner les pour­suites judi­ciaires à l’en­contre de la banque Dexia, alors que la col­lec­ti­vité a sous­crit pour plus de 58 mil­lions d’euros d’emprunts toxiques. Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble vient de reje­ter leur demande.

 

« Les déli­bé­ra­tions atta­quées ont pour objet de réduire le risque de taux élevé de la dette de la col­lec­ti­vité, sou­ligne le tri­bu­nal dans son juge­ment rendu le 27 sep­tembre. Aucun élé­ment du dos­sier ne per­met de consi­dé­rer que les déli­bé­ra­tions ont été prises dans le but de satis­faire des inté­rêts étran­gers à l’intérêt général. »

 

Les requé­rants fai­saient valoir des vices de pro­cé­dure et détour­ne­ment de pou­voir dans les déli­bé­ra­tions votées par la Métropole de Grenoble. Mais aussi une erreur de droit dans l’au­to­ri­sa­tion de signa­ture du pro­to­cole tran­sac­tion­nel signé avec la caisse fran­çaise de finan­ce­ment local, la SFIL et Dexia. Le juge a, au final, rejeté tous les points invo­qués par le Cac 38.

 

 

Des pénalités à Dexia de plus de 25 millions d’euros

 

Le 1er juillet 2016, le conseil métro­po­li­tain avait sol­li­cité le ver­se­ment de l’aide du fonds de sou­tien pour l’un de ces contrats de prêt struc­turé, en échange d’une aide de l’État de 17 mil­lions d’eu­ros. Choix qui impo­sait d’abandonner tout recours en justice.

 

Un emprunt dont le capi­tal à rem­bour­ser se mon­tait alors à 17,5 mil­lions d’euros. Et que la Métro traîne comme un bou­let. Car, pour pou­voir le rem­bour­ser de manière anti­ci­pée, grâce à un autre prêt, elle doit payer des péna­li­tés d’indemnité de rem­bour­se­ment anti­cipé à Dexia de plus de 25 mil­lions d’euros, soit plus que le capi­tal emprunté.

 

« Au total, la fac­ture s’élève à 50 mil­lions d’euros, sou­li­gnait le Cac 38 en août der­nier. Une somme qui pour­rait pour­tant ser­vir à finan­cer des inves­tis­se­ments utiles à toutes et tous. » En août 2016, le col­lec­tif avait intro­duit deux recours contre la déci­sion de la Métro. Le pre­mier, en référé, avait été rejeté par le tri­bu­nal administratif.

 

PC

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Université Grenoble Alpes : le Pr Cinquin réclame la démission du conseil d’administration pour manquements à la déontologie

  FOCUS – Dans une lettre ouverte, le professeur Philippe Cinquin réclame la démission collective du conseil d'administration de l'Université Grenoble Alpes. En cause ? Lire plus

UNE Mairie d'Eybens @Patafisik
Recours en annulation contre les élections municipales à Eybens : les requérants perdent leur procès

  FIL INFO - Le tribunal administratif a donné tort aux trois colistiers de Vivre Eybens qui réclamaient l'annulation des élections municipales à Eybens. Selon Lire plus

UNE Tribunal administratif @ Eléonore Bayrou
L’expulsion de l’aide-soignante béninoise validée par le tribunal administratif de Grenoble

  FLASH INFO - Le tribunal administratif de Grenoble a le 23 novembre validé l'expulsion de Lydia Veyrat, une aide-soignante béninoise résidant en Savoie. Employée Lire plus

Le tribunal administratif annule le projet dit Inspira de zone industrialo-portuaire dans le Nord-Isère

  EN BREF - Le tribunal administratif de Grenoble a annulé le projet d'aménagement de zone industrialo-portuaire, dit projet Inspira, dans le Nord Isère. En Lire plus

Flash Info

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin