Le Forum des associations de retour à Grenoble après vingt ans d’absence

sep article

Creative Mobilities Mou

EN BREF –  La Ville de Grenoble organise – une première depuis vingt ans – son Forum des associations dans l’enceinte du Palais des sports, ce samedi 22 septembre. Ce nouvel événement dans le paysage local va rassembler entre 160 et 180 stands représentatifs de la vitalité du tissu associatif grenoblois. Objectifs ? Rassembler, impulser des échanges avec le public, mais aussi donner de la visibilité à la créativité et à l’engagement bénévole.

 

 

© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Qui n’a pas décidé, au sortir de nonchalantes vacances estivales, de prendre de bonnes et (très) sérieuses résolutions juste avant la rentrée ?

 

Faire du sport, participer à des actions humanitaires, apprendre à jouer d’un instrument de musique, faire du théâtre ou encore bien d’autres velléités.

 

De bonnes intentions bien souvent reportées aux calendes grecques par manque d’information, par méconnaissance du maillage associatif local ou tout bonnement par découragement devant la multiplicité des propositions.

 

Si vous êtes de ceux-là, ou tout simplement curieux de connaître l’offre associative locale, le Forum des associations, organisé par la Ville de Grenoble au Palais des sports ce samedi 22 septembre, devrait répondre à vos attentes.

 

 

De 160 à 180 stands sur le Forum des associations

 

L’objectif de ce forum ? « Répondre à une forte attente des publics sur cette période de rentrée scolaire, un moment d’investissement associatif », explique Emmanuel Carroz, conseiller municipal délégué à l’égalité des droits et à la vie associative. Un moment opportun « puisque c’est le jour où nous recevons les nouveaux Grenoblois pour leur présenter la ville », complète l’élu.

 

De gauche à droite : Marie-Noëlle Pinel (France bénévolat), Bernard Méric (photographe), Emmanuel Carroz (élu), Serge Nocodie (Crédit Mutuel) et René De Céglié (élu). © Joël Kermabon - Place Gre'net

Marie-Noëlle Pinel (France bénévolat), Bernard Méric (photographe), Emmanuel Carroz (élu), Serge Nocodie (Crédit mutuel) et René de Céglié (élu). © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le public pourra ainsi naviguer entre les 160 à 180 stands représentant quelques-unes des 25 000 associations actives en Isère, dont 2 000 sur le seul territoire grenoblois. L’occasion de s’informer et de participer aux nombreuses animations proposées.

 

Des conférences sont également organisées dans le cadre de ce forum et des espaces réservés aux échanges avec des professionnels du monde associatif.

 

Notamment celui dédié au bénévolat, fer de lance du monde associatif, animé par le réseau national France bénévolat. Ou celui de l’exposition de photographies de la vie associative de Grenoble intitulée Ensemble. Le tout regroupé sous différentes thématiques explorant le plus exhaustivement possible, espère la Ville, le riche panel des initiatives locales.

 

 

Une façon pour la Ville de Grenoble d’aider les associations

 

« Nous avons interrogé, début 2018, les acteurs associatifs et ils ont exprimé un manque, un besoin de ce forum pour se retrouver, pour être mis en valeur, pour que leurs actions soient connues, aller à la rencontre du public… Mais surtout pour que le public vienne à eux », explique Emmanuel Carroz. Cela faisait en effet près de vingt ans qu’un événement d’une telle ampleur n’avait été organisé à Grenoble.

 

De nombreux représentants d'associations étaient présent lors de la présentation du Forim. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De nombreux représentants d’associations étaient présents lors de la présentation du forum. © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’occasion pour la municipalité « d’ajouter une nouvelle carte dans son jeu pour aider les associations », se réjouit l’élu.

 

Autant que de créer les conditions optimales pour que les personnes puissent y adhérer et, peut-être, s’y impliquer, créer une émulation voire des émulations inter-associatives.

 

Autre possibilité sur place : pouvoir se former à la gestion et au développement d’une association en s’appuyant sur les différents partenaires du forum. À l’image de ce que propose le service municipal “Relations avec le monde associatif” et ses agents de la Maison des associations, « présents tous les jours pour les soutenir et les aider », souligne l’élu.

 

Dès lors, pourquoi ne pas avoir lancé ce Forum des associations plus tôt ? « Parce que c’était quelque chose de lourd à mettre en place, sans doute. Et puis les associations m’ont vraiment alerté fin 2017, début 2018. C’est quelque chose que nous avons enfin réparé et il était grand temps de le faire », reconnaît Emmanuel Carroz.

 

Joël Kermabon

 

commentez lire les commentaires
1638 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.