Appel Forêt -
Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.

La SNCF et la Région Auvergne-Rhône-Alpes expérimentent la connexion Wi-Fi dans les trains TER

La SNCF et la Région Auvergne-Rhône-Alpes expérimentent la connexion Wi-Fi dans les trains TER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La SNCF et le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes lancent une expérimentation avec des bornes Wi-Fi dans les trains TER. Trois rames de la ligne Mâcon-Lyon-Valence sont concernées, en attendant trois autres rames de la ligne Lyon-Grenoble en début d’année 2019. En parallèle, la Région va également tester des « vitrages haut-débit » sur les lignes Lyon-Clermont-Ferrand et Lyon-Bourg-en-Bresse.

 

 

Demain, une connexion Wi-Fi pour tous les pas­sa­gers des rames TER en région Auvergne-Rhône-Alpes ? C’est l’am­bi­tion affi­chée par la SNCF et le Conseil régio­nal, qui lancent une expé­ri­men­ta­tion tech­nique de bornes Wi-Fi embar­quées à comp­ter du mardi 28 août. S’y ajoute en paral­lèle une expé­ri­men­ta­tion sur des « vitrages haut-débit » des­ti­nés à amé­lio­rer la connec­ti­vité à bord des trains.

 

 

Premiers essais sur la ligne Mâcon-Lyon-Valence

 

Pour com­men­cer, seules trois rames de la ligne Mâcon-Lyon-Valence seront équi­pées de bornes Wi-Fi. Des rames recon­nais­sables à l’aide d’un pic­to­gramme repré­sen­tant le sym­bole clas­sique d’une connexion Wiki nanti du logo de la Région. À quel débit peut s’at­tendre le voya­geur ? « Le prin­cipe est le même qu’une box inter­net domes­tique uti­li­sant le Wi-Fi », répond le Conseil régio­nal. Ainsi, en fonc­tion des zones tra­ver­sées, les appa­reils connec­tés oscil­le­ront entre 3G et 4G.

 

Pas de bornes Wi-Fi à l'intérieur des trains : celles-ci sont positionnées sur les toits des rames © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Pas de bornes Wi-Fi à l’in­té­rieur des trains : celles-ci sont posi­tion­nées sur les toits des rames. © Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Durant cette pre­mière phase test, voya­geurs et agents sont invi­tés à livrer leurs avis et impres­sions sur le nou­veau ser­vice via un por­tail numé­rique dédié, auprès des agents en gare ou à bord des trains. « Les pre­miers retours sont atten­dus pour le cou­rant de l’au­tomne 2018 », pré­cise la Région. Des retours pré­coces en somme, puisque la durée offi­cielle de la phase d’es­sai est fixée à dix-huit mois.

 

 

Trois rames Grenoble-Lyon en expérimentation début 2019

 

Trois nou­velles rames TER doivent encore rejoindre l’ex­pé­ri­men­ta­tion début 2019, cette fois sur l’axe Lyon-Grenoble. À noter que si le pre­mier essai est réa­lisé par la société 21net, « l’un des lea­ders d’envergure mon­diale pour les solu­tions de connec­ti­vi­tés fer­ro­viaires sol-bord », le second se fera pour sa part sous la res­pon­sa­bi­lité de Faiveley, entre­prise des Hauts-de-Seine spé­cia­li­sée dans les équi­pe­ments ferroviaires.

 

La Wi-Fi sera testée dans trois rames de la ligne Lyon-Grenoble en début d'année 2019 © Léa Raymond - Place Gre'net

La connexion Wi-Fi sera tes­tée dans trois rames de la ligne Lyon-Grenoble en début d’an­née 2019. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

Quant aux vitrages haut-débit, équi­pe­ment « ather­mique et per­mis­sif aux ondes » dimi­nuant l’af­fai­blis­se­ment du signal 3G ou 4G, son expé­ri­men­ta­tion débu­tera à la fin de l’été pour une durée d’un an. Ce sont deux rames TER, sur les lignes Lyon-Roanne-Clermont-Ferrand et Lyon-Bourg-en-Bresse qui accueille­ront le dis­po­si­tif, déployé « grâce à l’expertise d’industriels mon­diaux du vitrage », pré­cise la Région.

 

FM

 

 

HAUT-DÉBIT : L’AUVERGNE SE MET À LA FIBRE

 

Les négo­cia­tions ont duré plus d’un an mais ont fina­le­ment abouti : l’o­pé­ra­teur Free a rejoint le réseau régio­nal Auvergne très haut débit. Il se place ainsi aux côtés de SFR, qui a lui-même signé son arri­vée sur le réseau au cours de l’été, et d’Orange, pré­sent sur le réseau depuis plu­sieurs années.

 

La Région ne manque pas de saluer l’ex­plo­sion de la fibre auver­gnate : de 66 500 prises rac­cor­dables en 2015, l’Auvergne est à plus de 113 000 aujourd’­hui, et vise les 230 000 prises en 2021. En matière d’a­bon­ne­ments, « envi­ron 30 000 Auvergnats sont déjà abon­nés à Internet via la fibre », contre seule­ment 6 500 en 2015, indique encore le Conseil régio­nal. Qui compte sur les deux nou­veaux opé­ra­teurs pour ame­ner encore plus d’Auvergnats à se tour­ner vers la fibre.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région expérimente VigiTER, système de vidéosurveillance en temps réel dans les trains TER
Grèves SNCF : la Région dit avoir obtenu l’indemnisation des abonnements TER de décembre

  FIL INFO —  Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez annonce avoir obtenu de la SNCF l'indemnisation totale des abonnements TER contractés durant Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
Le Collectif de l’Étoile ferroviaire de Veynes appelle les élus… et les gilets jaunes à manifester le samedi 2 mars

FIL INFO - Le collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes accuse l'État de laisser sciemment « pourrir » la ligne ferroviaire Grenoble-Veynes-Gap en jouant la Lire plus

Des associations dénoncent la suppression du TGV Annecy-Marseille et demandent des lignes entre les Alpes et la Provence

FIL INFO - Dans un communiqué commun, trois associations de défense du ferroviaire dénoncent la suppression annoncée des TGV reliant Annecy à Marseille, assurés durant Lire plus

L'ancienne rectrice de l'académie de Grenoble a été condamnée pour avoir détourné plus de 18 000 euros de fonds publics. Elle a annoncé faire appel.
L’ancienne rectrice de l’académie de Grenoble condamnée à deux mois de prison avec sursis

FIL INFO - L'ancienne rectrice de l'académie de Grenoble a été condamnée à deux mois de prison avec sursis et 15 000 euros d'amende pour Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
Trains en Auvergne-Rhône-Alpes : fin de la grève mais pas de la grogne des usagers

FIL INFO – La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) a renouvelé au mois de juillet ses réclamations auprès de la SNCF concernant Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
Le collectif d’usagers de la ligne Valence-Grenoble appelle la Région à faire cesser les « pratiques abusives » de la SNCF

FIL INFO – Le collectif des usagers de la ligne Valence-Grenoble signent une nouvelle lettre à l'intention de la SNCF. Se jugeant ignorés dans leurs Lire plus

Flash Info

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin