Avant la fête de l’Aïd al Adha, la pré­fec­ture de l’Isère et les auto­ri­tés du culte musul­man rap­pellent les règles

Avant la fête de l’Aïd al Adha, la pré­fec­ture de l’Isère et les auto­ri­tés du culte musul­man rap­pellent les règles

FIL INFO – La fête musul­mane de l’Aïd al Adha, dite fête du sacri­fice, aura lieu le 21 août pro­chain. En amont de cette célé­bra­tion, la pré­fec­ture de l’Isère et le conseil régio­nal du culte musul­man (CRCM) de Rhône-Alpes rap­pellent dans un com­mu­ni­qué de presse conjoint les règles en matière d’abattage des ani­maux, notam­ment sur le plan sanitaire.

Fidèles lors d'une prière à la mosquée de Teisseire, rue Paul Cocat. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fidèles lors d’une prière à la mos­quée de Teisseire, rue Paul Cocat, à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’Aïd al Adha est la fête la plus impor­tante de la reli­gion musul­mane. Cette fête du sacri­fice, éga­le­ment appe­lée Aïd el Kébir – la « grande fête » en arabe – est fixée cette année au mardi 21 août. Elle consiste à sacri­fier un ani­mal en com­mé­mo­ra­tion du pro­phète Ibrahim (Abraham pour les Juifs et les Chrétiens).

Afin de rap­pe­ler les règles sani­taires, le pré­fet de l’Isère et le conseil régio­nal du culte musul­man (CRCM) de Rhône-Alpes listent conjoin­te­ment les pro­cé­dures à suivre. « L’abat­tage des ani­maux ne peut être pra­ti­qué que dans un abat­toir agréé », rap­pellent-ils notam­ment dans un com­mu­ni­qué conjoint.

Des éta­blis­se­ments agréés pour l’abattage

« Il appar­tient aux per­sonnes sou­hai­tant faire abattre un ani­mal à cette occa­sion de le réser­ver auprès d’un éle­veur, celui-ci devant l’acheminer vers un de ces abat­toirs dans un moyen de trans­port appro­prié, pour­suit le com­mu­ni­qué. Il est impé­ra­tif de s’assurer auprès du ges­tion­naire de l’abattoir de sa dis­po­ni­bi­lité pour rece­voir l’animal et du jour et de l’horaire prévu de l’abattage. »

L'abattage rituel de mouton lors de l'Aïd al Adha permet aux musulmans de commémorer du sacrifice d'Abraham (peinture du Caravage)

L’abattage rituel de mou­ton lors de l’Aïd al Adha per­met aux musul­mans de com­mé­mo­rer le sacri­fice d’Abraham (pein­ture du Caravage).

Sous le contrôle de la direc­tion dépar­te­men­tale de la pro­tec­tion des popu­la­tions, deux abat­toirs en Isère sont habi­li­tés : celui de Grenoble-Fontanil-Cornillon et celui de La-Tour-du-Pin, mais le second est uni­que­ment des­tiné aux bovins.

Ces orga­nismes assurent « une ins­pec­tion sani­taire de chaque ani­mal et le res­pect des règles de conten­tion ani­male par les sacri­fi­ca­teurs agréés par les orga­nismes reli­gieux ».

Trois éta­blis­se­ments « répon­dant aux normes appli­cables aux abat­toirs » ont éga­le­ment reçu un agré­ment tem­po­raire pour l’Aïd al Adha : il s’agit des éle­veurs Eric Martin, à Roissard, et Jérôme Jourdan, à Savas-Mépin, ainsi que de l’association Dolly à La-Chapelle-de-Surieu.

Des règles des­ti­nées à évi­ter les risques sanitaires

La pré­fec­ture rap­pelle qu’il est aussi pos­sible de s’approvisionner en car­casses de mou­tons dans cer­taines grandes sur­faces et bou­che­ries spé­cia­li­sées. Et insiste sur « les risques sani­taires que pré­sente la consom­ma­tion de viandes issues de car­casses non ins­pec­tées ».

Boucherie hallal place Saint-Bruno à Grenoble. © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

Boucherie hal­lal place Saint-Bruno à Grenoble. © Muriel Beaudoing – pla​ce​gre​net​.fr

D’autre part, les abat­toirs retirent sys­té­ma­ti­que­ment des car­casses des ani­maux cer­taines par­ties pré­sen­tant un risque pour la santé : crâne, yeux, rate et une par­tie de l’intestin.

Des pré­cau­tions doivent par ailleurs être prises pour le trans­port de la viande : « Celle-ci doit être ame­née rapi­de­ment au lieu de cuis­son, si pos­sible en l’ayant réfri­gé­rée. »

Des sanc­tions en cas d’infraction

Le com­mu­ni­qué pré­cise enfin que sont inter­dits la déten­tion et le trans­port d’animaux, sauf par les per­sonnes habi­li­tées. De même que l’abattage en dehors des sites pré­vus ou l’import illi­cite de viandes.

Les sanc­tions envers les contre­ve­nants sont d’ordre admi­nis­tra­tif, avec la sai­sie des car­casses, mais aussi pénales : « L’abattage dans des condi­tions illi­cites ou la com­pli­cité d’abattage clan­des­tin est un délit puni de six mois d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende », rap­pelle ainsi la préfecture.

FE

Numéros des éta­blis­se­ments agréés pour l’Aïd al Adha :

Abattoir de Grenoble-Fontanil-Cornillon : tel. 04 76 75 27 81
Abattoir de La-Tour-du-Pin (uni­que­ment pour des bovins) : tel. 04 74 97 05 77
Eric Martin, à Roissard : tel. 06 86 90 84 01
Jérôme Jourdan, à Savas-Mépin : tel. 06 63 45 39 07
Association Dolly, à la Chapelle-de-Surieu : tel. 06 81 51 69 42

FE

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Collèges morts et occupation de Jules-Vallès: la FCPE de Fontaine mobilisée contre les groupes de niveaux
Collèges morts et occu­pa­tion de Jules-Vallès à Fontaine : forte mobi­li­sa­tion contre les groupes de niveaux

FLASH INFO - Les parents d'élève de Fontaine se mobilisent (une fois encore) à l'appel de la FCPE contre la réforme des Chocs des savoirs Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !